Linux France

S'abonner à flux Linux France
Mis à jour : il y a 1 heure 56 min

MOD avale les pédales

Samedi 2 Avril

Le projet MOD, qui a terminé en février sa campagne de financement public, tient le monde de la musique en émoi — et la communauté Linux audio bien occupée — depuis plus d'un an.

La pédale MOD est un processeur matériel de modules (plugins) audio, basée sur une Arch Linux tournant sur un processeur Arm A20, mais les lots suivants seront peut-être en A33.

Elle est également compatible MIDI, ce qui en fait un synthé, enfin, plusieurs (et donc potentiellement également un module de batterie virtuelle, un échantillonneur "performance" de type MPC, un boucleur d'échantillons, etc.) on va voir ça plus loin ; l'objet de cette dépêche à l'enthousiasme contenu à grand' peine, c'est MOD-app, la version "de bureau" enfin disons de studio, qui vient de ϐeta-sortir.

MOD-app dans son interface (HTML5) MOD-ui : Noter l'heure et les sorties : chaque voie sort dans une enceinte avec 4 HP de 12 pouces !!

La plupart des guitaristes électrifiés utilisent des effets, qui existent principalement sous trois formes : pédale d'effet unique, pédale multi-effets et rack multi-effets. La solution la plus populaire (car la plus modulaire) est de combiner ensemble des éléments de la première catégorie, de les fixer sur une planche (avec du velcro) et de les connecter. On appelle ça un pedalboard, et c'est la formulation qui est retenu dans l'application.

Mais ces petites boites sont chères, finalement assez fragiles (composants, alimentations, etc. Une pédale "vintage" avec par exemple des transistors au Germanium demande de l'entretien) pas forcément simples à mettre en œuvre ensemble, pour certaines très capricieuses et, de plus, un nombre croissant d'entre elles utilise exclusivement des composants numériques, réduisant encore un peu l’intérêt de se trimbaler avec des pédales disparates, des câbles, des alims et tout le toutim.

La pédale MOD est l'équivalent d'une de ces "planches à pédales" c'est-à-dire une chaine d'effets liés entre eux, de l'entrée instrument à la sortie audio. Enfin, plusieurs planches : deux disponibles et réglables (deux rotatifs et un inverseur par planche) en même temps et une foultitude d'autres derrière.

Le principe de la pédale MOD (je n'ai pas encore la mienne) est que le musicien crée des planches virtuelles dans l'appli, détermine – ou pas – quels paramètres de quel élément vont être contrôlés par les rotatifs et les inverseurs, et envoie tout ça dans la pédale, où le système tourne "headless" – enfin il y a un double afficheur LCD, donc une petite tête quand même.

MOD-app (et son interface MOD-ui) est la version desktop de cette application (qui utilise l'éprouvé Ingen en backend) où le pedalboard est fonctionnel : le signal entre à gauche et sort à droite.

Elle expose également les (il faut en choisir une) entrées MIDI, pour la brancher (par exemple) dans un synthé, qu'on trouvera rangé dans l’onglet "Generators".

Cette prise MIDI in peut également accueillir une pédale d'expression, pour (par exemple) moduler en temps réel la bande de fréquence d'un égaliseur afin de produire l'effet wahwah caractéristique des poursuites en voiture des années 70.

Journal de dev après devlog, screenshot après copie d'écran, ce projet tient tout le monde en haleine depuis le début. Qu'on y songe : la norme LV2, née aux alentours de 2007/8 de la réflexion autour de LADSPA (le premier standard, orienté traitement) et DSSI (le 2nd standard, orienté génération) est maintenant mûre, puissante et souple. Et stable. Chaque module a une URI et un espace de nom, les interfaces sont clairement séparées du traitement, la notion de preset (un état du module avec des réglages donnés) est présente et gérée (ce qui n'est pas rien : Le module peut être livré avec des presets, et l'utilisateur peut les lire et les écrire localement) et puis la norme est née avec et autour de Jack. Ces dernières années, le but poursuivi – recréer un écosystème de modules audio/MIDI comparables à VST, RTAS ou AudioUnit – a été atteint ; Il était donc temps de le dépasser.

Bien sûr, à chaque itération, tous les modules, en tout cas tous les bons, tous les indispensables, comme la vénérable suite C* / caps ou encore les modules de Steve Harris, tout a été porté, parfois sans interface graphique mais un des principes fondateurs de LV2 était de définir des guides de styles cohérents et homogènes pour des GUI génériques. Ce que ça veut dire concrètement, c'est que si le développeur se "contente" de définir des contrôles sans se préoccuper d'UI, son module sera tout de même contrôlable à la souris dans les hôtes (comme MOD), grâce au protocole/interface d'UI générique défini par la norme.

Dans MOD-app/ui, les modules sans interface graphique dédiée (mais dont tous les contrôles sont tout de même présents : l'idéogramme "config" au-dessus de chaque module, voir illustration) sont représentés par des boîtes de sardines avec les éventuels contrôles vissés dessus, un clin d’œil à la scène DIY (Do It Yourself) dont viennent souvent, d'ailleurs, les développeurs à qui on doit ces merveilles de code DSP amoureusement chantourné.

Cette interface est implémentée à la sauce de chacun : Qtractor (exclusivement des widgets Qt) ou Ardour (Toolkit maison) et d'autres, dont le moindre n'est pas jalv, l'hôte de référence. Interlude : Ce bout de code (bash4) Permet de trier les modules LV2 installés, par classe (instrument, compresseur, reverb, etc.) ou par nom, et de les lancer ensemble (version binaire un peu beaucoup plus rapide, permet en plus de pré-charger un preset)

Cette norme, sa documentation, et les outils et bibliothèques - extrêmement nombreux - qui vont avec, tout ça (et plus) est le travail de titan de David Robillard aka drobilla, une figure incontournable de l'audio libre. La norme a été étendue pour permettre cette MOD-ui.

La glorieuse interface graphique est l’œuvre de Filipe Coelho aka falkTX le responsable de KXStudio, développeur, porteur et mainteneur de plus de projets qu'il n'est possible d'en lister dans ce champ de saisie et qui, on imagine, a dû la baser, au moins théoriquement, sur l'impressionnant Carla, qui est basiquement la même chose, mais en module. Oui, oui, c'est bien un hôte de modules, qui est lui même un module – potentiellement, il peut bien sûr tourner seul (standalone).

Tout ce que le monde audio libre a produit, et ça fait des lignes de code, est maintenant disponible d'un clic de souris, on le dépose sur la planche, on entre (en principe en mono) par exemple dans une simulation de tète d'ampli, puis dans un compresseur, puis dans un délai qui va produire deux sorties différentes (stéréo) et ainsi de suite jusqu'aux deux jacks de droite, qui sont les sorties. Vers l'ampli, les enceintes, et les oreilles de tout le monde autour, tout ça bien réel, cette fois.

Baisser quand même le volume avant de claquer le premier accord.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

"Capitán Sévilla El remake" acquiert la langue de molière

Samedi 2 Avril

Capitán Sévilla El remake est une reprise modernisée du jeu espagnol Capitán Sevilla qui était un jeu 8 bit publié en 1988 sur MSX, Spectrum et Amstrad CPC.
Le scénario : Mariano Lopez un livreur de charcuteries, se trouve exposé à une explosion nucléaire provoquée par le professeur fou Torrebruno. Après avoir ingurgité des saucisses irradiées, Mariano Lopez se transforme en Capitaine Sévilla et acquiert des superpouvoirs. Il va en avoir besoin parce que les radiations ont créé des mutants qu'il va falloir éradiquer.
Développé en Espagne, après avoir été distribué par Dinamic Software, probablement la compagnie la plus importante en Espagne à cette époque, elle a pu compter sur une ample couverture publicitaire dans les revues du secteur, telles que Microhobby et Micromania.
Le remake est une réalisation de 2009 du groupe Computer Emuzone Game Studio Remake Division qui a mis 3 ans et demi pour le réaliser.
Il est traduit en anglais, espagnol. L'association vous offre donc le français.
Le jeu est disponible sous Windows et Linux.

Discussion sur la licence : il s'agit de la GPL v3, cependant,ce jeu s'inspire fortement d'une bande dessinée d'Angel Ma Tirado publiée dans Microhobby N°175 et dont on ne connaît pas la licence. Le jeu est donc soumis à droit d'auteur classique, sauf avis contraire de l'auteur pour l'idée originale. C'est pourquoi, nous le classerons en "partiellement libre".

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

[Nice] Le Nicelab 3.0 est ouvert!

Vendredi 1 Avril

Nous souhaitons simplement partager avec vous l'ouverture du Nicelab 3.0 ! C'est un hackerspace / fablab associatif et non subventionné, tourné uniquement vers les projets matériels, logiciels, culturels et documentaires sous licence libre. Ce fablab est ouvert à tous et proposera plusieurs formations, pour les plus novices jusqu'aux hackers les plus confirmés.

Il sera aussi un lieu d'échange et de rencontres au travers de conférences, de ciné-débats et de bonnes pizzas maisons (un four à pizza en pierre y est disponible).

Le Nicelab se situe au 19, rue Louis Garneray, 06300 Nice (voir plan), sur le même terrain que l’église de Notre-Dame du Bon Conseil , en bas du clos bouliste.

Les formations déjà prévues sont en deuxième partie.

Les formations qui seront données dans le prochain trimestre :

  • plusieurs formations Arduino, de l'initiation jusqu'à la programmation avancée ;
  • GNU/Linux pour les jeunes ;
  • GNU/Linux pour les vieux ;
  • initiation programmation Python ;
  • initiation à la permaculture ;
  • café vie-privée.

Pour l'instant, les horaires d’ouverture sont les suivants : le jeudi de 10h à 16h, le jeudi soir à partir de 18h, ainsi que le samedi après-midi à partir de 14h.

Avant de venir, surtout pour le jeudi, merci de vérifier auprès des personnes chargées de l’ouverture qu’elles sont bien présentes (cette vérification a lieu sur le wiki).

Si le portail voitures vert est fermé, téléphonez au lab pour qu’on vous ouvre (le numéro est affiché sur une petite plaquette en bois au niveau du portail vert).

Vous pouvez aussi venir en tram (arrêt Saint-Jean d’Angely), en train (gare Nice-Riquier), ou encore en bus (lignes 20, 80 et 84, arrêt Bischoffsheim).

L’adhésion 2016 est de 5€ par mois en tarif réduit sur justification, et de 10€ par mois en tarif plein. Il est possible d'économiser 2 mois d’adhésion en effectuant un paiement à l’année : 100€ par an au lieu de 120€ en tarif plein et 50€ par an au lieu de 60 en tarif réduit.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les temps sont durs chez TuxFamily.org

Vendredi 1 Avril

Dans un courrier envoyé à l'ensemble de ses hébergés, TuxFamily.org propose une approche novatrice pour promouvoir les mises à jour de vos sites web hébergés, notamment du point de vue des failles de sécurité corrigées dans des versions plus récentes des produits que vous avez mis en ligne.

TuxFamily.org est un hébergeur de projets libres proposant des gestionnaires de version pour le code (git, svn… même si certains sont encore sur cvs o_O), espace web permettant de mettre en place forum / wiki / CMS / ce que vous voulez, espaces de téléchargement de 1 Go mais pouvant être augmenté à la demande.

À ce titre, l'équipe de joyeux mythos^W^W^Wde modérateurs et admins dévoués de TuxFamily veut mettre en place dans les prochains jours un système rappelant les bienfaits d'avoir un site à jour avec votre CMS / framework préféré, dans un contexte d'état d'urgence pour éviter les failles qui traîneraient dans de vieilles versions.

À titre expérimental, un exemple est donné sur certains sites sélectionnés(*) avant un déploiement plus général : vous avez de l'ordre d'un mois pour actualiser, avant mise en place effective. Sinon, vous aurez à subir la présence (l'omniprésence) de la trombine d'un des membres de l'équipe si votre site n'a pas été mis à jour : concrètement, elle apparaîtra sur toutes les pages de votre site et suivra le curseur de votre souris (oui, oui, c'est joueur).

Que pensez-vous de cette initiative ?

  • mytho : franchement, ce n'est fait que pour mettre en avant l'équipe !
  • logique : pour promouvoir la sécurité, il faut savoir en arriver à des mises en abîme
  • vous croyez vraiment que je vais mettre à jour mon site qui fonctionne très bien en python 2.4 ? (vécu)
  • hein, TuxFamily.org existe encore alors que tout le monde est sur github^Wgitorious voire auto-hébergé !?
  • autre : les commentaires sont là pour donner votre avis (même si vous n'êtes pas hébergé(e))

La personnalisation proposée est clairement intrusive et sera difficilement compréhensible par les visiteurs de votre site hébergé : l'absurdité de la chose est justement là pour promouvoir les mises à jour de sécurité, mesure d'hygiène qui semblerait naturelle (vous prenez bien une douche le matin ? bin votre site web aussi doit être régulièrement entretenu). Sur simple demande via le panel, après constat effectif que l'hébergé a mis à jour son site dans une version corrigeant les principaux problèmes de sécurité, la « nuisance » disparaîtra d'elle-même, dans une logique méliorative.

En toute autonomie, les hébergés peuvent se coordonner via le forum voire tracer ce qui leur a permis de faciliter la mise à jour dans la faq de chaque CMS / wiki / forum / ….

Merci de votre participation à éviter que vos sites soient troués et éviter de risquer que les données de vos utilisateurs soient volées (ou votre site tout simplement rendu inopérationnel) _o/.

(*) vous aurez compris que les sites présentant ce qui vous attend sont ceux auxquels vous êtes habitués et connaissez bien (ou pas /o\) :

Note : si vous êtes observateurs, certains auront remarqué letsencrypt au passage et (plus difficile à voir directement) que l'IPv6 est bien présent, c'est 2016 l'année de la sécurité, pas de doute !

Concernant les enchères permettant de monétiser une « soirée » avec un membre de l'équipe de votre choix, les discussions sont encore en cours, pour en soutirer le maximum bien sûr (voire vider votre compte en banque et tous vos portefeuilles d'actions surtout), cela n'en rendra que le service meilleur ou permettra enfin de partir aux Seychelles avec le pactole ! Ayez confiance, TuxFamily.org saura trouver ce qui bénéficie au mieux à tous :D

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Lancement de l'appel à communications - Drupagora 2016

Jeudi 31 Mars

Le vendredi 3 juin 2016 aura lieu à Paris la 6e édition de Drupagora, le premier événement francophone sur Drupal dédié aux chefs de projets et DSI.

Drupagora est le rendez-vous de tout l’écosystème Drupal et attire chaque année plus de 350 professionnels, venus de toute la France.

Cette année, le fil rouge du programme est : Drupal, une valeur sûre pour la transformation digitale des entreprises.

Thématiques principales
  • Les exigences d’internet d’aujourd’hui et de demain : Comment y répond Drupal 8 avec ses innovations et ses avantages ?
  • Les capacités de Drupal 8 en condition réelle : les projets, des démos et des témoignages.
  • L'industrialisation et la performance de Drupal dans des écosystèmes complexes : CIT, DEVOPS, intégration avancée, etc.
  • Comment Drupal participe efficacement à la digitalisation des entreprises : Bigdata, Webfactory, Mobilité, Applications avancées, etc..

L'appel à communication est disponible jusqu'au 18 avril 2016.

Par ailleurs, notez que les inscriptions à Drupagora sont ouvertes au tarif early bird jusqu'au 15 avril.

Informations complémentaires
  • Date, lieu et organisation : la conférence Drupagora se tient à l'Université Pierre et Marie Curie, Paris 5ème, le vendredi 3 juin de 9h à 18h.

  • Tarif / Inscription : 40 € jusqu'au 15/04/2016 ; 75 € jusqu'au 15/05/2016 ;
    100 € en tarif normal

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 12 de l'année 2016

Mardi 29 Mars

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Numerama] Comment une marque commerciale et 11 lignes de code retirées ont fait trembler Internet

Par Alexis Piraina, le samedi 26 mars 2016. Extrait:

Un désaccord entre un développeur de solutions open-source et une application de messagerie a eu d'énormes répercussions sur de nombreux projets.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/tech/154759-comment-une-marque-commerciale-et-11-lignes-de-code-retirees-ont-fait-trembler-internet.html

Et aussi:

[paris-normandie.fr] Enquête sur la face sombre d’Internet: comment se protéger d’une cyberdélinquance envahissante

Par Joce Hue, le samedi 26 mars 2016. Extrait:

Les cyberattaques ont augmenté de 50 % l’année dernière en France. Peut-on se créer une bulle de sécurité numérique ou sommes-nous tous des victimes potentiellesde la cyberdélinquance? Illustrations régionales.

Lien vers l'article original: http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/5387167/enquete-sur-la-face-sombre-d-internet--comment-se-proteger-d-une-cyberdelinquance-envahissante

[Silicon.fr] Le code source des logiciels publics librement accessible

Par Ariane Beky, le vendredi 25 mars 2016. Extrait:

L’administration fiscale s’apprête à ouvrir à tous le code de son calculateur d’impôts. En amont, la justice a confirmé que le code source d’un logiciel de l’administration est bien communicable.

Lien vers l'article original: http://www.silicon.fr/code-source-logiciels-etat-bercy-calculateur-143069.html

Voir aussi:

[Developpez.com] Red Hat réalise 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel

Par Michael Guilloux, le mercredi 23 mars 2016. Extrait:

Dans l’esprit de bien de gens, les entreprises de logiciels propriétaires sont animées par la recherche accrue de profits. Et le monde propriétaire s’opposerait donc à celui de l’open source, où les acteurs ont décidé de faire vœu de pauvreté pour les intérêts de la communauté, en se contentant de simples dons d’entreprises et particuliers qui reposent sur leurs technologies. Eh bien, c’est loin d’être la réalité! L’open source peut également être une source de revenus aussi importante que les logiciels propriétaires.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/97167/Red-Hat-realise-2-milliards-de-dollars-de-chiffre-d-affaires-annuel-et-devient-la-premiere-societe-de-l-open-source-a-franchir-ce-cap

Et aussi:

[ZDNet France] Les développeurs désormais plus friands d'OS X que de Linux

Par la rédaction, le mercredi 23 mars 2016. Extrait:

Il n'y a pas de dogme chez les développeurs: rien que du pragmatisme. Une étude portant sur plus de 56 000 développeurs fait le point sur les usages d'un public très courtisé quand il est compétent.

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/actualites/les-developpeurs-desormais-plus-friands-d-os-x-que-de-linux-39834586.htm

[GreenIT.fr] Doubler son espérance de vie grâce à Linux

Par Frédéric Bordage, le mardi 22 mars 2016. Extrait:

Le site GreenIT.fr en a fait son cheval de bataille et le rappelle régulièrement: c’est la fabrication des équipements qui concentre les impacts environnementaux, bien plus que leur utilisation. De plus, une fois jeté, l’ordinateur représente un déchet polluant. L’allongement de la durée de vie des ordinateurs est donc la meilleure démarche possible du green IT.

Lien vers l'article original: http://www.greenit.fr/article/bonnes-pratiques/doubler-son-esperance-de-vie-grace-a-linux-5624

[SiliconANGLE] New York considers tax breaks for developers of open-source software

Par Mike Wheatley, le lundi 21 mars 2016. Extrait:

(L'assemblée de l'état de New York va étudier une nouvelle proposition qui pourrait fournir des réductions d'impôts aux dévelopeurs open source) New York state’s assembly is set to consider a new bill that would provide tax breaks for open-source software developers.

Lien vers l'article original: http://siliconangle.com/blog/2016/03/21/new-york-considers-tax-breaks-for-developers-of-open-source-software

[SIH Solutions] Le logiciel libre, l’avenir de l’informatique?

Par Albert Phelipot, le dimanche 20 mars 2016. Extrait:

Etant, comme Obélix, tombé dans le chaudron au siècle dernier après un échange avec Richard Stallman, le logiciel libre est porteur de potentialités qui nous amènent à penser que le logiciel propriétaire a vécu son âge d’or et qu’il va progressivement céder sa place.

Lien vers l'article original: http://www.sih-solutions.fr/le-logiciel-libre-l-avenir-de-l-informatique

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

La seule chose que Microsoft doit faire - mais ne fera pas - pour gagner la confiance open-source

Lundi 28 Mars

Steven J. Vaughan-Nichols a écrit un article sur ZDNet intitulé « La seule chose que Microsoft doit faire - mais ne fera pas - pour gagner la confiance open-source ».

L'article a été relayé par Slashdot, sous le nom de Microsoft fait des efforts pour jouer le jeu de l'open source, mais c'est un éléphant dans une boutique de porcelaine. Cette brève dit que Microsoft a annoncé SQL Server sous Linux ; intégré Eclipse et Visual Studio, lancé une pile de réseau open-source sur Debian Linux ; et ajouté Ubuntu Linux à son offre Azure, mais que cela ne suffit pas.

Il y a une chose que Microsoft pourrait faire pour gagner vraiment la confiance de l'open-source : c'est d'arrêter de forcer les entreprises à payer pour ses brevets Android bidons. Mais, il y a trop d'argent en jeu pour que cela arrive un jour. Par exemple, pour son dernier trimestre, le volume des licences et des brevets a représenté environ 9 % du total des revenus de Microsoft.

Voici une traduction libre de quelques passages de l'article de Steven J. Vaughan-Nichols :

Grâce à la Chine, nous connaissons quels sont les 310 brevets que Microsoft utilise contre Android. Selon M-Cam, une institution financière mondiale qui conseille les entreprises et les investisseurs sur le financement des entreprises et la répartition de l'actif en souscrivant la propriété intellectuelle (IP) et des actifs incorporels (IA), la plupart des brevets Android de Microsoft couvrent des idées qui font « déjà partie du domaine public ».

Alors, pourquoi autant de personnes continuent de payer plutôt que de se battre ? Parce que le contentieux des brevets est extrêmement coûteux. Il revient moins cher de payer 5 à 15 dollars de droits de licence par appareil que de payer une petite fortune et de prendre la moindre chance d'un échec devant un tribunal.

Et Microsoft ? Allez, retour en 2014, Microsoft a déjà tiré environ 3,4 milliards de dollars de ses brevets Android. Samsung à lui seul a payé à Microsoft un milliard de dollars pour une licence sur ses brevets Android. C'est une grosse somme d'argent même selon les critères du classement Fortune 500.

Au dernier trimestre, les licences en volume et les brevets représentaient environ 9 pour cent du total des revenus de Microsoft .

Et ça, c'est bien sûr, la raison pour laquelle Microsoft ne va jamais cesser de facturer pour ses brevets Android. Tant que les gars de Redmond pourront engranger des milliards de ces brevets chaque année, ils le feront.

Pourquoi ne devraient-ils pas ? Bien que certains programmeurs open-source soient mécontents de ce que fait Microsoft avec ses patents trolls, les grandes entreprises open-source telles que Canonical et Red Hat travaillent en partenariat avec Microsoft.

Ce qu'il faut retenir de tout ça. Le noyau dur des développeurs de logiciels libres ne pourront jamais faire confiance à Microsoft de toute façon. Et alors ? Tant que Microsoft peut tirer profit de brevets Android tout en travaillant avec des entreprises open-source, la société n'a aucune raison de changer sa façon de faire.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Firefox 45 ESR et autres actualités mozilliennes

Dimanche 27 Mars

La 45e version de Firefox est sortie le 8 mars et devient la nouvelle version à support étendu, Extended Support Release (ESR), à la place de la version 38 sortie le 12 mai 2015.

Les navigateurs IceCat et Tor Browser se baseront sur cette itération de Firefox pour leurs prochaines versions.

On ajoutera que la première version de correctifs de Firefox, 45.0.1, est sortie le 16 mars.

Il est donc temps de faire le point sur cette version ESR ainsi que sur l’actualité Mozillienne.

Sommaire Bureau

Firefox introduit un nouveau bouton « onglets synchronisés » qui peut être ajouté dans la barre d'outils. Ce bouton permet d'accéder aux onglets ouverts sur les autres appareils qui utilisent Firefox et sont synchronisés avec le même compte Firefox Account. Il rend donc visible et accessible la page about:sync-tabs en un clic.

En outre, Firefox affiche également ces onglets dans les suggestions apportées lors de l'écriture dans la barre d'URL.

Les utilisateurs d'Hello pourront se réjouir, puisque le partage d'onglets est devenu plus aisé par Hello. Cette fonctionnalité s'ajoute au partage de liens par les API sociales (bouton en forme d'avion en papier) déjà présente dans Firefox.

Comme annoncé, Firefox met fin à la fonction des groupes d'onglets, alias Panorama (parce qu'on ne peut pas toujours avoir fromage et ESR). La transition est documentée : ce que deviennent vos onglets groupés lors du passage à la version 45 ; comment récupérer cette fonctionnalité via diverses extensions (une extension reprend le code de Panorama et d'autres extensions populaires sont présentées) ou via l'utilisation des dossiers de marque-page.

Enfin, Firefox est dorénavant lisible pour les utilisateurs habitués au Guarani [gn] et les favicons sont affichés lors de la restauration des onglets de la précédente session.

Mobile

Firefox Mobile réorganise ses menus de paramétrage et ajoute une option pour bloquer le téléchargement automatique des images. Dans les options avancées, trois choix sont dorénavant disponibles :

  • Toujours télécharger (comportement par défaut jusqu'à maintenant)
  • Charger uniquement sur Wi-Fi
  • Ne jamais les charger

Si une de ces deux dernières options est choisie, il sera toujours possible d'afficher une image d'une page en faisant un clic long sur l'image. Un menu apparaîtra pour proposer l'option Afficher l'image.

Depuis Android 4.3 sur tablettes, il est possible de configurer les droits de Firefox pour chaque compte utilisateur de la tablette. Avec la version 45 de Firefox Mobile, une nouvelle option est donnée à l'administrateur de la tablette pour désactiver le partage de la caméra et du microphone. Cette version apporte également une simplification de l'interface d'administration pour les comptes restreints.

Jusqu'à l'apparition du Material Design dans Android, le moyen le plus courant pour afficher une notification simple durant un cours laps de temps était d'utiliser un Toast qui affiche un court texte dans un popup temporaire en bas de l'écran.
Avec le Material Design, il est possible d'utiliser des Snackbars qui permettent d'afficher une barre au fond de l'application avec un texte court et une action spécifique pour ce message. Ceci permet de proposer un bouton Annuler lorsque l'application affiche un message. Pour plus de détails, référez-vous à la documentation de Google. Firefox Mobile profite désormais de ce nouvel outil pour afficher ses notifications à la place des SuperToasts qu'ils utilisaient avant.

Firefox affichera aux utilisateurs d'Android Honeycomb (versions 3.x) une notification d'avertissement expliquant que le support d'Honeycomb par Firefox sera bientôt abandonné. À noter que le support d'Android 2.2 et des périphériques ARMv6 a déjà été arrêté en janvier 2015 (Android 2.3 étant toujours supporté).

Enfin, Firefox Mobile 45 n'inclura plus les URLs lorsque l'utilisateur souhaite partager un texte sélectionné sur une page web.

Commun

Une nouvelle configuration network.dns.blockDotOnion dans about:config est disponible pour bloquer les URLs Tor (terminées en .onion) lors de la recherche DNS.

Les redirections d'URLs contenant des noms de domaines internationaux IDN sont mieux gérées.

De multiples corrections de sécurités ont eu lieu. À noter qu'une faille a été corrigée dans la gestion des opérations WebGL qui permettaient de faire un déni de service sur la mémoire vidéo de certaines puces graphiques Intel lorsque l'utilisateur utilise Linux.

Du côté des développeurs

Les outils pour développeur ont également reçu leur lot de nouveautés.

D'abord, les outils pour analyser la mémoire peuvent filtrer les sorties d'instantanés et montrer les différences de heap entre plusieurs instantanés.

Ensuite, le moniteur réseau a un nouveau filtre pour exclure des URLs lors de l'analyse. Il affiche mainteant aussi les événements de téléchargement et de fin de téléchargement (DOMContentLoaded).

L'inspecteur permet de rechercher dans tous les contenus de la page web y compris les pages externes <frame>.

De plus, l'inspecteur est maintenant capable de montrer la liste des propriétés configurées pour l'animation et la configuration de chacun des points intermédiaires (@keyframes) dans sa vue chronologique des animations.

Firefox gère l'API Push pour activer la réception d'événements asynchrones pour les applications web installables sur bureau.

Les règles de sécurité pour gérer l'origine des contenus d'une page, CSP, peuvent dorénavant être enregistrées dans les balises <meta> de la page elle-même, comme le propose la RFC candidate à la recommandation. L'intérêt des règles CSP est d'empêcher par défaut les attaques par CrossScripting/XSS et elles semblent assez aisées à mettre en place pour les sites web.

Enfin, le moteur JavaScript de Firefox prend en charge les classes définies dans ES6. Mozilla résume ce qu'apporte cet ajout : « les classes ont été introduites dans JavaScript avec ECMAScript 6 et sont un « sucre syntaxique » par rapport à l'héritage prototypal. Cette syntaxe n'introduit pas un nouveau modèle d'héritage dans JavaScript ! Elle fournit uniquement une syntaxe plus claire pour utiliser un modèle classique et gérer l'héritage.».

Prochaines versions
  • La version 46 de Firefox devrait utiliser GTK+3 par défaut, et s'enrichir de la fonctionnalité asynchronous panning and zooming (APZ) (qui nécessitera cependant que e10s soit activé – lire ci-après).
  • À ce sujet : ajustement de la feuille de route d'Electrolysis (e10s) ; lire ce point d'étape du 12 février dernier : "The Plan of record is to enable e10s as of Firefox 46 (GA April 19). This initial GA release will be a cohort release targeting 100% of users without Add-Ons, users without a11y features enabled, and, the non-RTL language versions of Firefox".
Autour de Firefox
  • Shumway, le projet d'implémentation d'un lecteur Flash en HTML5 (à la façon du lecteur de PDF désormais embarqué), est arrêté. Ceci fait suite au passage de la plupart des sites majeurs de vidéo aux technologies HTML5 (MSE).
  • Du côté de Debian : Iceweasel est mort, vive Firefox. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous renvoyons à deux journaux ici-même (celui-ci, celui-là) ainsi qu'à ce billet sur glandium.
  • Un récent journal cherche à savoir où en est la version GNU/Linux de Firefox côté performances.
  • La communauté s'organise pour tenter de continuer de faire vivre Firefox OS pour les smartphones (nom du projet : B2G OS) après la décision de Mozilla d'abandonner ce segment ; Mozilla va accompagner la transition (lire ici et ).
  • Un prototype (=une version alpha) de navigateur web associant le moteur Servo écrit en Rust et une interface écrite en HTML est planifié pour juin prochain.
  • La technologie WebAssembly (wasm) se prépare à intégrer les principaux navigateurs (notamment Google qui proposait Native Client – alias NaCl, Microsoft, Mozilla qui proposait asm.js et Apple sont sur la brèche) comme successeur de asm.js, avec le même objectif de performances, mais en plus universel et en offrant des temps de chargement drastiquement réduits (lire l'interview de Brendan Eich, tester la démo).
Appel à contributions

Ces derniers temps, la rédaction des dépêches à propos des sorties de Firefox est devenue difficile puisque le rythme est assez soutenu et le contenu des sorties limité. La plupart des dépêches ne sont plus vraiment dans les temps, comme celle-ci.

Contributeurs de tous horizons, ces dépêches ont besoin de vous !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Parution de GNOME 3.20 Delhi

Dimanche 27 Mars

On ne présente plus GNOME, l’environnement de bureau libre et convivial. GNOME 3.20, nommé Delhi, est sorti le 23 mars 2016. Le bureau continue sa transformation et s’améliore sur de nombreux points.

La dernière version de GNOME 3 est le résultat de six mois de développement dont 28 933 changements effectués par approximativement 870 contributeurs. Il est donc temps d’aborder ici les principales nouveautés de ce nouvel opus. Une nouvelle vue des raccourcis clavier, les progrès sous Wayland, de nouvelles fonctionnalités dans le Shell, les applications Fichiers, Cartes, Logiciels, Web, Photos et le nouveau framework XDG App.

C’est également l’occasion de fêter les cinq ans de GNOME 3 !

Sommaire Général Vue des raccourcis clavier

La plupart des applications GNOME ont intégré une vue contenant les raccourcis clavier disponibles et les gestes sur pavé tactile. Cette fenêtre est ouvrable avec les raccourcis Ctrl + F1 ou Ctrl + ?.

Wayland

Il y a eu un gros travail sur la prise en charge native de Wayland, avec notamment de multiples changements dans la boîte à outils GTK+, dans Mutter et dans GNOME Shell. Notamment : le glisser/déposer, les notifications au démarrage, le clic de la molette, le déplacement du curseur, le blocage et la limitation ont été implémentés dans Mutter. Ça signifie qu’il est à présent possible de jouer aux jeux natifs Wayland tel Xonotic.

GNOME via Wayland est dorénavant utilisable au quotidien. Cependant le travail d’intégration n’est pas entièrement fini dans la mesure où la parité avec la version X.Org n’est pas totalement atteinte en termes de fonctionnalités, et c’est la raison pour laquelle les développeurs de Fedora ont finalement décidé que Wayland ne sera pas le serveur d’affichage par défaut de Fedora 24.

Retouche des paramètres de la souris et du pavé tactile

Dans les paramètres, les préférences de la souris et du pavé tactile ont été remaniées pour donner une apparence claire et plus moderne. Le nouveau design permet de localiser plus rapidement les réglages pertinents pour l’utilisateur. Par exemple, les réglages du pavé numérique sont uniquement affichés si l’ordinateur possède un pavé tactile. Plus d’explications sont fournies pour les réglages, tel que le défilement naturel et le bouton principal. Le délai du double clic a été déplacé dans les réglages Accès universel.

Adresse MAC aléatoire sur connexion à une borne Wi-Fi publique

Une nouvelle fonctionnalité est apparue dans NetworkManager 1.2 qui permet d’être anonyme lors du scan et de la connexion à un réseau Wi-Fi public. Pour ce faire, l’adresse MAC qui est communiquée à la borne Wi-Fi est générée aléatoirement.

Retouche de la fonte

Cantarell – la fonte de caractères par défaut de GNOME – a reçu beaucoup d’améliorations pour la 3.20. Globalement, le texte a une meilleure apparence, avec des lettres qui paraissent plus harmonieuses et uniformes pour toutes les tailles de police. La couverture a été étendue pour inclure des ensembles de caractères supplémentaires, incluant notamment le vietnamien, le cyrillique et le devanagari. Des améliorations ont été apportées sur les caractères existants comme les caractères spéciaux islandais.

Shell Gestionnaire de contrôles multimédia

Un gestionnaire de contrôles multimédia a été intégré dans la vue de notification, de date et de calendrier. Ça fournit une manière rapide d’accéder aux applications audio et vidéo qui sont actuellement utilisées. Plusieurs gestionnaires sont affichés si plusieurs applications multimédias fonctionnent. Le gestionnaire affiche la pochette d’album, le nom de l’artiste et du morceau en cours de lecture. Il est possible de mettre en pause, reprendre et de passer aux morceaux suivants et précédents. Cette fonctionnalité est utilisée par beaucoup de lecteurs multimédia qui respectent la norme MPRIS.

Notifications du changement d’état des périphériques sans fils

Les boutons d’activation et de désactivation du Bluetooth, du Wi-Fi et du mode avion devraient à présent fonctionner sur beaucoup d’ordinateurs portables pour afficher des notifications lors de l’appui sur ces boutons.

Gestion des événements jack

Sur certains ordinateurs portables. la prise jack audio 3,5 mm peut automatiquement détecter le type d’équipement branché.

Pour les systèmes qui ne peuvent pas détecter s’il s’agit d’enceintes, d’un casque audio, d’un microphone ou d’un casque-micro, GNOME va demander confirmation du type d’équipement audio qui a été branché ce qui permet, entre autres, de conserver le niveau de volume suivant l’équipement audio.

Pourcentage de batterie

Un paramétrage permet d’afficher le pourcentage de chargement de la batterie dans la barre supérieure du Shell. Cette option peut être trouvée dans l’éditeur dconf dans org ‣ gnome ‣ desktop ‣ interface ‣ show-battery-percentage.

Applications Fichiers
  • La recherche se veut plus performante, avec une interface plus réactive, avec un ensemble plus « robuste » ;
  • Recherche améliorée avec l’utilisation de filtres cumulatifs par critère de date et de type de fichier ;

  • Affichage de l’espace libre des supports de mémoire ;

  • Nouveaux niveaux de zooms plus petits dans la vue icône et plus grands dans la vue liste ;

  • Possibilité de créer des liens symboliques ;

  • Désactivation possible de la recherche récursive sur ordinateur local et distant.

Cartes
  • Édition OpenStreetMap ;
  • Ouverture dans d’autres applications : Cartes ouvre le lieu dans une autre application (actuellement Horloges et Météo). Possibilité d’ouvrir l’emplacement dans un navigateur web, ce qui permettra de charger plus facilement la position dans OpenStreetMap ;
  • Prise en charge des URI géographiques geo:. En cliquant sur de tels liens, le navigateur web pourra proposer de les ouvrir dans Cartes ;
  • Prise en charge du format GeoJSON ;
  • Export au format PNG.
Logiciel
  • Mise à niveau du système, cela devrait être intégré dans Fedora 24 ;
  • Nouveaux critères de qualité d’une application :
    • Traduit dans la langue de l’utilisateur,
    • Documenté,
    • Nouvelle version sortie dans l’année écoulée, ce qui est signe de vitalité d’un projet,
    • Intégration au sein de l’environnement de l’utilisateur (respect des bonnes pratiques de conception, fourniture de résultats au moteur de recherche de l’environnement…) ;
  • Retours des utilisateurs : commentaires, notation sur cinq étoiles ;

  • Des étiquettes indiquent désormais s’il s’agit d’une application tierce ou si elle est disponible sous une licence non libre.

  • Interface adaptable : à présent, le contenu de la page principale se redimensionne en fonction de la taille de la fenêtre et la largeur des listes a été corrigée. Le redimensionnement des catégories est également prévu.

  • Gestion des applications XDG : installation des applications bâties avec XDG app (lire ci-après).

Web
  • Les sites web sans HTTPS sont à présent affichés avec une icône de cadenas ouvert signifiant que la connexion n’est pas chiffrée ;

  • Gestion par défaut des graphiques et audio avec WebGL et WebAudio ;

  • Nouvelle vue du gestionnaire de téléchargement dans un encadré superposé accessible depuis la barre d’en-tête ;

  • Restauration de la session précédente. Avec les précédentes versions, les anciens onglets étaient ré-ouverts lorsque Web redémarrait. Cependant, les choses n’étaient pas restaurées comme elles avaient été laissées. Voici comment ça a changé : lorsque le navigateur démarre, chaque onglet sera ouvert dans son état précédent incluant sa position de défilement. Si l’utilisateur souhaite démarrer avec une session vide à chaque redémarrage, une nouvelle option dans les préférences permet de désactiver la restauration de la session précédente ;

  • Ouverture possible dans un nouvel onglet à partir des boutons précédents et suivants ;

  • Nouvel écran d’accueil lorsqu’il n’y a pas d’historique ;

  • Correctif dans la gestion du binding de touches ;

  • Correctifs du bloqueur de publicités intégré par défaut.

Agenda

Agenda vient aussi avec son lot d’améliorations :

  • amélioration de la gestion du fuseau horaire ;
  • un meilleur encadré superposé ;
  • beaucoup de configurations visuelles ;
  • glisser-déposer des événements.

Photos

GNOME Photos peut désormais éditer (recadrer, rotation, retoucher les couleurs, appliquer un filtre…) des images de manière non destructive et dispose de tous les effets disponibles dans l’outil de traitement d’image GEGL, le nouveau moteur graphique de GIMP.

Bien sûr, ce n’est qu’un avant-goût, car cela signifie aussi que Photos peut traiter des images plus grandes que celle de la RAM, dans de très nombreux formats, en haute précision de couleur (GEGL travaille sur 32 bits par canaux de couleurs) et beaucoup plus encore.

Polari

Polari, le client IRC, propose maintenant une liste de serveurs à laquelle est associée des paramètres. Il ajoute également l'usage des liens irc et de la complétion.

Enfin, il est possible de faire un glisser-déposer d'une image sur Polari : celui-ci se chargeant alors de l'envoyer automatiquement sur imgur et de partager le lien sur le canal de discussion.

Documents Machines
  • Machines permet de créer une sauvegarde de l’état après qu’une machine virtuelle a été créée. Cela permet de revenir plus facilement à l’état original de la machine ;
  • Amélioration de l’accessibilité.
Développeurs Builder
  • Builder 3.20 apporte une nouvelle fonctionnalité qui permet d’ajouter des extensions. Une large gamme de fonctionnalités peuvent être ajoutées. Par exemple, l’auto-complétion, des outils, des services, des systèmes de build, des mineurs de projets, des outils de recherche, des solveurs de symboles, des systèmes de gestion de versions et bien plus. Une liste d’extensions est fournie par Builder pour étendre les fonctionnalités. Il y a également un tutoriel qui décrit comment écrire ces extensions.
XDG App

xdg-app est la nouvelle structure logicielle multi-plateforme d’installation d’applications. Les avantages au-delà des traditionnels paquets sont qu’elle permet aux tiers de distribuer des applications sous GNU/Linux, les mises à jour peuvent être faites en direct et sont découplées des mises à jour du système d’exploitation. Cette structure permettra d’avoir des applications plus sécurisées dans le futur.

Avec la version 3.20, il est possible d’installer des applications XDG-apps avec Logiciels. Cette possibilité peut être utilisée pour installer plusieurs versions de la même application, particulièrement les versions nightly de la même application qui sont produites pour un aperçu technologique. Les applications populaires nightly qui sont disponibles sont Inkscape, GIMP et LibreOffice.

GTK+
  • Le thémage dans GTK+ 3.20 avec le CSS a reçu une refonte majeure, amenant des améliorations significatives, avec une plus grande facilité d’écriture de thèmes et des styles visuels plus précis ainsi qu’avec plus d’interfaces dynamiques. Les thèmes de GTK+ suivent à présent les normes des modèles des boîtes CSS qui sont beaucoup plus rigoureuses. Les marges et la hauteur et largeur minimale peuvent être spécifiées dans les thèmes. Non seulement ça simplifie la tâche à ceux qui connaissent déjà le CSS, mais c’est plus visible et ça donne aux auteurs de thèmes plus de contrôle sur la disposition et l’espacement.
  • Mise à jour du moteur de thème
  • Du coup LibreOffice se met au diapason
Intégration dans les distributions

GNOME 3.20 sera intégré dans Fedora 24 prévue pour début juin 2016, Arch Linux, OpenSUSE (début avril), Ubuntu GNOME 16.10 et Debian.

Autour de GNOME Sécurité dans Web

A été soulevé durant ce cycle le grave problème de sécurité de Web et d’autres applications basées sur la bibliothèque WebKitGTK+, problème engendré par le défaut de mise à jour de celle-ci dans un certain nombre de distributions, telles que Ubuntu, Debian, OpenSuse. Demandant que ces dernières suivent Fedora et procurent comme Fedora des mises à jour régulières dans leurs branches stables respectives (et pas seulement dans leurs branches de type testing) de ce composant essentiel.

Rust et GNOME

L’organisation rust-gnome a été renommée en Gtk-rs et a maintenant un blog.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Kodi 16.0 -- Jarvis

Dimanche 27 Mars

Kodi, ou Kodi Entertainment Center, anciennement connu sous le nom de XBMC, est un lecteur multimédia libre de salon. Il est écrit en C++, Python et C, et publié sous licence GNU GPL v2.

NdM. : la version 16, évoquée dans cette dépêche, est sortie il y a plus d'un mois. Faute de contributeurs, cette dépêche n'a pu être terminée et est publiée « telle quelle » pour que le travail entamé ne soit pas perdu. N'hésitez pas à participer pour rendre les suivantes plus complètes !

Nouveautés DirectX 11

L'implémentation de DirectX 11 va permettre d'avoir une compatibilité accrue avec les possesseurs de cartes graphiques récentes, sans oublier le fait que les cartes plus anciennes pourront toujours bénéficier du support de Dx9, qui a d'ailleurs été révisé pour cette nouvelle version.

Étirement non-linéaire 4:3 -> 16:9

Le bug qui ne permettait pas d'afficher correctement en plein écran les vidéos au format 4:3 vers du 16:9 est corrigé.

Journalisation des événements

Journalisation des activités récentes, mais qui n'affiche dans cette version que des informations assez basiques. À suivre si des améliorations seront apportées à cette fonctionnalité dans une prochaine version de Kodi.

Séparation paramètres de thèmes / paramètres généraux

La personnalisation des thèmes de Kodi a été séparée du fichier de configuration général. Le premier argument concerne les performances. Ce fichier grossissait à mesure que de nouveaux thèmes étaient installés et pouvait ainsi prendre un certain temps à se charger. Le deuxième est qu'il n'était pas aisé de repartir sur une configuration neuve sans perdre par la même occasion la configuration des thèmes. Désormais, cette atomisation permet, à l'instar de ce qui existe avec les greffons, de supprimer le fichier de configuration principal tout en préservant les configurations des thèmes. Le corollaire est qu'il est aussi possible de copier uniquement les fichiers de configuration des thèmes d'une installation à une autre sans modifier la configuration principale. La conversion vers ce nouveau système est automatique et ne requiert aucune intervention de l'utilisateur.

Extension pour la gestion des images

Une aide plutôt intéressante pour les développeurs, moins pour l'utilisateur lambda.
Elle permet aux thèmes qui exploitent cette fonctionnalité de proposer des jaquettes et de ne plus télécharger les images à chaque chargement mais de les stocker en local.

Appui long

Ajout de la fonctionnalité du menu contextuel via une plus longue pression (quelques secondes) sur la touche Ok ou Enter. D'autres fonctionnalités sont envisagées pour une prochaine version.

Changements dans le gestionnaire d'extensions

Quelques changements concernant les extensions :

  • Le bouton Roll-back du panneau d'informations des extensions a été remplacé par Update.
  • Le bouton Update fait dorénavant apparaître une liste des versions disponibles pour les extensions (basé sur les informations présentes sur les dépôts).
  • Possibilité de désactiver la mise à jour automatique d'une extension.
Au revoir karaoké

La fonction karaoké, déjà peu visible dans les versions précédentes, est ici tout simplement supprimée. La cause : peu de connaissance dans son fonctionnement et son intégration.

Autre

Et tout plein d'autres évolutions et corrections que vous pourrez lire dans l'annonce de la publication de cette version 16 de Kodi (en).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 13 de l'année 2016

Dimanche 27 Mars

Calendrier web, regroupant des évènements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence) en France, annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 30 événements est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 13 de l'année 2016 [Teyran] Notions PC - Le mardi 29 mars 2016 de 09h00 à 10h00.

Réaliser une présentation type « diaporama » avec LibreOffice Impress
Réaliser un livret « Souvenirs de voyage » avec Scribus
Utiliser les filtres pour donner à vos photos un aspect vieilli, d’esquisse ou de peinture avec Gimp

[Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux - Le mardi 29 mars 2016 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.
Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi d’adapter l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.
Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes :

[Castelnau-le-Lez] Atelier de développement et programmation - Le mardi 29 mars 2016 de 10h00 à 12h00.

Cet atelier de développement est essentiellement axé sur les langages du Web : html, css (même si ce ne sont pas des langages à proprement parler) javascript et PHP, possibilité aussi d’utiliser Ajax, Jquery, Sqlite et MySql, mais il peut aussi aborder d’autres langage à la demande.
Notre équipe vous attend pour répondre à vos questions et satisfaire votre curiosité.
Entrée libre et gratuite sur inscription.

[Brignoles] Réunion mensuelle de Gullivar - Le mardi 29 mars 2016 de 18h30 à 21h30.

Les membres de l'association GULLIVAR (Groupe d'Utilisateurs de Logiciels Libres de l'Intérieur du Var) vous invitent à leur réunion mensuelle qui aura lieu le 29 mars 2016, de 18h30 à 21h30, dans la salle des Saint Anges, chemin de San Sumian à Brignoles à partir de 18h30.
Cette soirée est ouverte à tous, adhérents et sympathisants.
Un Accès Haut débit par Ethernet et wifi est disponible pour la mise à jour et l’installation de distributions GNU/Linux.

[Lay] Mardi du Numérique - Le mardi 29 mars 2016 de 18h30 à 20h00.

Chaque dernier mardi du mois, Chantier Libre, FabLab du Roannais organise au Lay t'motiv le Mardi du Numérique, un atelier ou une animation en lien avec le libre qu'il soit logiciel ou matériel.
Ce mois-ci nous découvrons Inkscape, un logiciel de dessin vectoriel. Nous verrons ses bases et ses possibilités : dessin et plan, création d'infographie, conception d'objets à réaliser avec la découpeuse laser…En plus de voir comment concevoir un doseur à spaghetti original, nous préparerons une mini-infographie pour qu'elle soit utilisable le mois prochain avec Sozi, un logiciel pour faire des présentations comme PowerPoint mais dynamiques.
(Un coquille s'est glissée dans l'affiche ci-dessous, il s'agit bien du 29 mars 2016 et non pas du 30)

[Lyon] Logiciels Libres - Le mardi 29 mars 2016 de 19h00 à 21h30.

Matthieu et Clément vous parleront du Logiciel libre suivant trois grands axes :
- Présentation "technique" du logiciel libre (les 4 libertés fondamentales)
- Présentation "communautaire" (communauté d'utilisateurs vs client; Contributeurs ; Organisation humaine d'un projet)

[Toulouse] QJELT, le repas du Libre Toulousain - Le mardi 29 mars 2016 de 20h00 à 23h00.

Le groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre. Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.
Ce Qjelt aura lieu le mardi 29 mars 2016 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse. C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 19€50.
Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant le dimanche soir est nécessaire sur cette page.

[Peymeinade] Install Party - Le mercredi 30 mars 2016 de 19h00 à 21h00.

Au sein de l'atelier de Clic' Ordi, venez découvrir, essayer, installer Linux!
En compagnie de membres de l'association Linux-Azur, une équipe de passionnés, rien que pour vous est prêt à vous accueillir et à faire face au problématiques actuelles et futures:
Découvrez un monde rempli de Papillons, licornes, mais surtout de manchots !

[Montpellier] Rencontre du Groupe OpenStreetMap OSM - Le mercredi 30 mars 2016 de 19h00 à 22h00.

Ces rencontres mensuelles se veulent être des instants conviviaux pour faire un compte-rendu des activités du mois précédent, mais aussi pour présenter les opérations et rendez-vous du prochain mois que proposeront le groupe HérOSM et le Collectif des Garrigues.
Si vous avez des propositions n’hésitez pas à compléter la page dédiée.
== Proposition de programme ==

[Orléans] PAO Libre avec Scribus - Le mercredi 30 mars 2016 de 20h30 à 22h30.

La prochaine conférence de Cenabumix aura lieue mercredi 30 mars 2016 de 20h30 à 22h30 à la maison des associations d’Orléans
  sur le thème :
La P.A.O. Libre avec Scribus

[Mauguio] Infolibres - Le jeudi 31 mars 2016 de 17h00 à 19h00.

Rendez-vous salle de formation informatique de la médiathèque.
L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à apprivoiser votre système GNU/Linux au quotidien.
Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes.

[Paris] Aperopensource #33 - Le jeudi 31 mars 2016 de 19h00 à 23h00.

Suite au succès de notre premier apéropen source de 2016 organisé en partenariat avec Parinux on vous propose de remettre ça pour se retrouver et contribuer à différents projets libres dans la bonne ambiance habituelle.
Pour rappel Parinux organise tous les jeudis des soirées de contribution pour permettre aux utilisateurs et aficionados de logiciels libres de se réunir autour de projets libres afin d’apporter une pierre de plus à ces édifices communs.
Nous vous proposerons notamment de contribuer à Silex et de nous aider pour notre campagne de Crowd Funding qui débutera en avril !!

[Bordeaux] Mapathon Missing Maps - Le jeudi 31 mars 2016 de 19h00 à 22h00.

Venez découvrir comment contribuer à OpenStreetMap, le "Wikipedia de la carte", durant un « mapathon » !
(un événement convivial où l'on se retrouve pour cartographier, échanger et apprendre à utiliser les outils permettant de contribuer à OSM).
Cet événement s'inscrit dans le cadre de l'initiative globale Missing Maps, projet humanitaire qui vise à cartographier en amont les parties du mondes vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementales, aux conflits et à la pauvreté.

[Lyon] Jeudi vie privée - Le jeudi 31 mars 2016 de 19h00 à 21h30.

Ce Jeudi 31 mars 2016 : Facebook et la vie privée (gratuit mais inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com) de 19h00 à 21h30L’EPN des Rancy de la Maison Pour Tous, situé 249 Rue Vendôme – 69003 Lyon.
Propose les ateliers jeudis vie privée  de 19h à 21h30 (gratuit – inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com)Cet atelier  propose comme  thématique :  Facebook et la vie privéeFacebook est souvent attaqué concernant la protection de la vie privée de ses utilisateurs. Nous allons essayer de vous expliquer pourquoi, et comment faire pour protéger au mieux votre vie privée sur Facebook et voir si des alternatives sont possibles.N'hésitez pas venez nombreux

[Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 31 mars 2016 de 19h30 à 23h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies)).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[Tours] L'auto-hébergement et pourquoi pas chez-vous ? - Le jeudi 31 mars 2016 de 20h00 à 22h00.

Touraine Data Network dans le cadre de son objet "la défense et la promotion du réseau des réseaux Internet" vous propose un atelier sur l'auto-hébergement.
Venez découvrir les principes de l'auto-hébergement de ses propres services numériques: Pourquoi et comment ? L'essayer et pourquoi pas l'adopter !
Des ateliers complémentaires peuvent être organisés sur d'autres créneaux (essentiellement pour la mise en pratique l'atelier du jeudi soir étant la pour la découverte).

[Lyon] Libre en fête : Impress - Le vendredi 1 avril 2016 de 14h00 à 16h00.

Créer un diaporama sous Impress
Le vendredi 1er avril de 14h00 à 16h00 - bibliothèque municipale de Lyon 2e
Session d'initiation à l'utilisation d'un éditeur de diaporama

[Marseille] Soirée mensuelle - Le vendredi 1 avril 2016 de 19h00 à 23h30.

Le PLUG organise une soirée le vendredi 1er avril à partir de 19h.
Non non, c’est pas une blague, on se retrouve bien le 1er vendredi d’avril.
Par contre, il y aura un challenge informel ; essayer de piéger ses camarades en leur faisant croire les choses les plus farfellues, sans se faire démasquer trop vite. Attendez-vous à du très haut niveau d’absurdité et d’humour.

[Saint-Loubès] AG de l'ABUL - Le vendredi 1 avril 2016 de 19h30 à 23h00.

L’assemblée générale de l’ABUL se tiendra lundi 1er avril 2016 à 19h30 à Saint-Loubès au Point-Jeunes.
Organisation
Régularisation des adhésions

[Lyon] Journées du Logiciel Libre - Du samedi 2 avril 2016 à 09h00 au dimanche 3 avril 2016 à 18h00.

JDLL 2016 : les 02 et 03 avril 2016
Créativité, Citoyenneté, Diversité : Le logiciel libre, du code, mais pas que …
Fort du succès des précédentes éditions, nous avons le plaisir d'annoncer la 17ième édition des Journées du Logiciel Libre (JDLL) ces 2 et 3 avril 2016 à Lyon.

[Beauvais] Initiation à OpenGPG - Le samedi 2 avril 2016 de 09h00 à 12h00.

En collaboration avec la MAJI (Maison des Associations de la Jeunesse et des Initiatives) et le Blog-Argentine, l'association Oisux propose 4 samedis du Libre en 2016 à Beauvais au 28 rue de Gascogne.
Formations gratuites, 9h30 à 12h00.
Au programme :

[Cognac] Initiation à la bureautique avec LibreOffice - Le samedi 2 avril 2016 de 09h00 à 17h00.

Initiation à la bureautique avec LibreOffice ( Writer Calc Impress )
Sur inscription à l'adresse contact@logicielslibrescognac.org

[Lyon] Ancestris aux JDLL - Du samedi 2 avril 2016 à 09h00 au dimanche 3 avril 2016 à 18h00.

Ancestris
Le logiciel de généalogie libre Ancestris sera présent aux JDLL (Journées Du Logiciel Libre) à Lyon 3, 249 rue Vendôme à la Maison Pour Tous des Rancy
Le dimanche il est prévu une démonstration (consulter le programme de la manifestation)

[Aix-en-Provence] Samedi Libre - Le samedi 2 avril 2016 de 10h00 à 18h00.

Ces Samedis libres sont organisés par l'Axul en collaboration avec plusieurs associations de logiciels libres des Bouches-du-Rhône (et souvent du Var).
Ils proposent des présentations générales et une aide technique pour le dépannage et la mise à jour d'ordinateurs avec des logiciels libres. Ils présentent aussi des démonstrations de matériels libres.
De nombreuses démonstrations seront disponibles pour fêter « Libre en Fête » :

[Paris] Hackathon Virgule - Du samedi 2 avril 2016 à 11h00 au dimanche 3 avril 2016 à 18h00.

Virgule est un robot des années 70. Il aurait pu connaître une enfance hippie, une adolescence disco, danser sur Janet Jackson puis Justin Bieber, mais non, Virgule n'a pas pu expérimenter tout cela, car Virgule n'est pas encore né.
En effet, d'abord prototype conçu au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) en 1972 et initialement destiné à travailler dans une centrale nucléaire, Virgule resta inachevé.
Et heureusement pour nous, car aujourd'hui le Carrefour numérique² a la chance de sortir cette œuvre de collection de sa cave pour vous proposer de le remotoriser !

[Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 2 avril 2016 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L
Quel est le rôle de l'école du logiciel libre ?
Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

[Paris] Premier Samedi du Libre - Le samedi 2 avril 2016 de 14h00 à 18h00.

Chaque premier samedi de chaque mois, les bénévoles des associations du Libre vous accueillent au Carrefour Numérique² de la Cité des sciences et de l'industrie (CSI) lors de l'install party du Premier Samedi du Libre (PSL).
L'install party du Premier Samedi du Libre aura lieu le 2 avril 2016 de 14h à 18h au Carrefour Numérique², niveau -1 de la Cité des sciences et de l'industrie, Paris 19e.
Venez aider ou vous faire aider à installer et paramétrer des logiciels libres et toute distribution GNU/Linux avec les associations d'utilisateurs de Fedora, Mageia, Ubuntu ou Debian, sur netbook, portable, ou tour, PC ou Mac, éventuellement à côté de votre système actuel. Idem si vous avez des difficultés avec un périphérique, ou un logiciel libre.

[Lyon] Journées du Logiciel Libre - Le dimanche 3 avril 2016 de 09h00 à 18h00.

JDLL 2016 : les 02 et 03 avril 2016
Créativité, Citoyenneté, Diversité : Le logiciel libre, du code, mais pas que …
Fort du succès des précédentes éditions, nous avons le plaisir d'annoncer la 17ième édition des Journées du Logiciel Libre (JDLL) ces 2 et 3 avril 2016 à Lyon.

[Brignoles] Dimanche du Libre - Le dimanche 3 avril 2016 de 10h00 à 19h30.

Les membres de l'association GULLIVAR (Groupe d'Utilisateurs de Logiciels Libres de l'Intérieur du Var) vous invitent au dimanche du Libre de Brignoles, le dimanche 3 avril 2016, dans la salle des Saint Anges, chemin de San Sumian à Brignoles.
Programme de la journée du 3 avril 2016.
10h, ouverture de la salle (matinée libre, configuration des pc, install-party, etc..).

[Strasbourg] Install Party - Le dimanche 3 avril 2016 de 14h00 à 18h00.

Seeraiwer organise en partenariat avec l'Atelier culturel une Install Party pour découvrir les logiciels libres et les système d'exploitation ouverts !
Nous vous proposons de découvrir le monde du logiciel libre avec
Linux Mint

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Premier module libre de facturation électronique pour Odoo

Samedi 26 Mars

Certains d'entre-vous ont peut-être créé leur société et ont alors été confrontés aux joies de la comptabilité… Cette dépêche les intéressera particulièrement ! Le développement de ce premier module libre de facturation électronique pour Odoo est le fruit d'une histoire amusante que je vais vous raconter.

NdM. : pour mémoire, Odoo est un progiciel libre de gestion intégré, anciennement connu sous le nom d'OpenERP.

Sommaire Le problème

Un week-end de septembre 2015, quelques jours avant la date limite de dépôt de la liasse fiscale (la déclaration fiscale qui sert de base au calcul de l'impôt sur les sociétés) de notre SS2L Akretion, un de mes associés, développeur Odoo lui aussi, termine sa comptabilité de l'année écoulée pour pouvoir éditer son bilan. « Terminer » n'est pas le bon terme, je devrai plutôt dire « commence sa comptabilité », en tout cas en ce qui concerne la saisie des factures fournisseur !

Saisir ses factures fournisseur dans son logiciel comptable, même s'il s'appelle Odoo, n'est pas une partie de plaisir, et il a donc attendu la dernière minute pour s'y mettre. Il doit notamment saisir de nombreux billets de train achetés sur Capitaine Train dont il a l'historique dans sa boite mail avec le justificatif de paiement sous forme de fichier PDF en pièce jointe.

La solution

Et comme tout bon développeur, il est un peu paresseux. Plutôt que de se mettre à la tâche, il tente de développer un script pour automatiser ce travail ingrat et rébarbatif. Après quelques heures de travail, le script est au point : il prend les reçus PDF de CapitaineTrain, extrait le texte du PDF, récupère les informations pertinentes (date, descriptif du trajet, montant) via des expressions régulières et créé la facture fournisseur dans Odoo !

Si cela marche pour les billets de train, cela doit aussi pouvoir marcher pour les factures de téléphone mobile, d'accès Internet, de loyer, etc. Autant de factures qu'il faut saisir chaque mois dans son logiciel comptable ! L'idée est lancée.

Le produit

Elle aboutit au développement du module Odoo account_invoice_import annoncé comme un cadeau de Noël à la communauté Odoo et disponible sur le projet account-invoicing de l'Odoo Community Association (OCA). Ce module utilise la bibliothèque Python invoice2data qui contient des templates pour de nombreux fournisseurs, dont beaucoup de fournisseurs français.

Dès janvier 2016, j'équipe nos clients utilisateurs d'Odoo de ce nouveau module et je leur montre comment ils peuvent importer leurs factures de téléphone mobile, d'électricité, leurs billets de train… Ainsi que les factures de notre SS2L !

Un mois après le déploiement de ce nouveau module, ma société met à jour son serveur Odoo vers une nouvelle version et adopte un nouveau moteur de rapport pour les factures. La mise en page de la facture est complètement revue, et les expressions régulières destinées à extraire les informations de la facture PDF pour créer la facture fournisseur dans Odoo ne fonctionnent plus !

Un obstacle

Après à peine un mois d'utilisation, on atteint déjà les limites du système : tout changement dans la mise en page de la facture du fournisseur impose de mettre à jour le template d'import. Pour éviter cet écueil, il faut passer à la facturation électronique !

Et me voilà reparti à coder. Dans la seconde partie de la dépêche vous apprendrez certains principes de la facturation électronique, en particulier le format ZUGFeRD, et comment il est possible de générer et d'importer des factures électroniques ZUGFeRD dans Odoo.

Aujourd'hui, quand une entreprise reçoit une facture PDF par courriel, le comptable va visualiser la facture avec son logiciel de lecture PDF préféré et, ensuite, il va saisir manuellement la facture dans le logiciel comptable de l’entreprise pour générer les écritures comptables dans le journal d’achats. Pour éviter cela, il faut automatiser l’import des factures fournisseur dans le logiciel comptable, ce qui nécessite d’avoir des données structurées sur la facture afin de pouvoir l’importer de façon fiable dans le logiciel comptable de l’entreprise.

Le format PDF est parfait pour visualiser ou imprimer une facture, mais il ne fournit pas d’informations structurées sur la facture. Pour cela, mieux vaut utiliser un fichier XML. Il existe deux standards internationaux pour les factures XML :

La solution serait-elle d’envoyer des factures sous forme de fichiers XML par courriel ? Peut-être pas. En effet, si votre entreprise est équipée d’un logiciel comptable moderne capable de générer des factures sous forme de fichiers XML, comment être sûr que vos clients possèdent un logiciel comptable moderne capable de lire de telles factures XML ? Et si votre client ne peut pas lire vos factures, il y a fort à parier que vous ne serez jamais payé ! C’est pour résoudre ce problème que le standard ZUGFeRD a été inventé. Ce standard fournit une solution intelligente et pragmatique à ce problème : il définit une façon d’intégrer un fichier XML à l’intérieur de la facture PDF. Avec l’arrivée de la norme PDF/A-3 en 2012, il est devenu possible d’intégrer un ou plusieurs fichiers de n'importe quel format à l’intérieur d’un document PDF (sous Acrobat Reader, il faut cliquer sur l’icône représentant un trombone pour lister les fichiers intégrés dans le document PDF ; si vous connaissez des lecteurs PDF libres capables de lister les fichiers intégrés, signalez-les en commentaire !). Ainsi, une facture au format ZUGFeRD est simplement une facture PDF avec un fichier XML embarqué au format Cross Industry Invoice (CII).

L’Allemagne est l’auteur du standard ZUGFeRD et elle incite ses entreprises à envoyer leurs factures dans ce format. À partir du 1er janvier 2017, les grandes entreprises fournisseur de l’État français auront l’obligation d’envoyer à l’administration des factures électroniques, et cette obligation sera étendue progressivement à toutes les entreprises jusqu’au 1er janvier 2020. En France, le FNFE-MPE (Forum National de la Facture Electronique et des Marchés Publics Electroniques, qui n'a pas encore de site web !) coordonne la standardisation des factures électroniques et adopte la même approche technique que le standard ZUGFeRD : un fichier XML standardisé embarqué dans une facture PDF. Ce communiqué de presse annonce que la France et l’Allemagne travaillent ensemble pour adopter un standard commun pour les factures électroniques.

Certains pays, comme par exemple la Belgique, ont choisi une autre approche : le format belge de facture électronique e-fff spécifie que la facture est un fichier XML au format UBL à l'intérieur duquel on intègre le fichier PDF. C'est exactement l'inverse de l'approche franco-allemande ! Si vous n'avez pas de logiciel comptable moderne capable de lire la facture XML, vous ne pourrez même pas accéder au fichier PDF pour voir la facture, c'est la double peine ! Une histoire belge en quelque sorte… Aux Pays-Bas, la norme UBL a également été choisie ; la pratique semble être d'envoyer à la fois le fichier XML et le fichier PDF côte à côte.

J'ai développé le support de la norme ZUGFeRD à la fois pour la génération des factures client (module account_invoice_zugferd) et pour l’import des factures fournisseur (module account_invoice_import_zugferd) dans Odoo. Ces développements sont publiés sous la licence AGPL dans le projet account-invoicing de l’Odoo Community Association (OCA) sur Github. Ce screencast en anglais (22 minutes, format OGV) offre une démonstration de l’utilisation d’Odoo à la fois pour l'import de factures PDF normales, mais aussi pour la génération de factures électroniques ZUGFeRD et leur import dans Odoo. J'ai également développé un module d'import de factures XML au format UBL (module account_invoice_import_ubl).

Ces modules sont la première implémentation libre de la norme ZUGFeRD en Python. C'est aussi à ma connaissance la première implémentation libre de la norme ZUGFeRD dans un ERP opensource. Le module utilise la bibliothèque Python PyPDF2 pour l'ajout du fichier XML à l'intérieur du fichier PDF et pour toutes les autres contraintes imposées sur le fichier PDF par la norme ZUGFeRD. C'est une alternative au module Odoo propriétaire itis_account_invoice_zugferd vendu au prix de 800 € sur l'App Store d'Odoo et qui nécessite Java pour la génération de la facture ZUGFeRD.

Les factures électroniques sont amenées à remplacer les factures papier, tout comme le courrier électronique est en passe de remplacer le courrier postal. Selon le gouvernement français, la généralisation de la facturation électronique devrait générer des économies de 335 millions d’euros pour les entreprises françaises et de 375 millions d'euros pour l’État (cf. cet article).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

LinuxMAO - Éditorial de mars 2016

Samedi 26 Mars

Depuis le dernier éditorial de février 2016, plus d'un mois s'est passé, des chutes de neige ici et là et un printemps qui pointe le bout de son nez dans quelques endroits de France métropolitaine. Que les francophones des ailleurs sur notre belle planète ne m'en veuillent pas trop, et qu'ils se sentent invités à venir co-écrire le prochain éditorial de linuxmao pour y donner des nouvelles météorologiques !

Allez hop ! On rentre dans le cœur du sujet qui nous intéresse.

Sommaire Quoi de neuf ?

Des nouvelles et des nouveaux inscrits pour ce mois de février, 37 pour être exact ! Alors bienvenue à Moka, Elytis, m31z0nyx, yogib33r, Jobian, Bips, Socko, garavan, tnio, didou25210, DubX, coqrouge, bullfeet, PILOU80, Gadjo Carolus, GADJOSEB, 57Ombre101, genome314, walkin_man, ping floyd, jack386, Sylv_01, champi, Julien68, dhb, questexclqam, benji74974, Titus, tedddbear, pateje, dorian.gioe, ZAPPA, homer00, insolo, yolenoyer, sarpimus et à idesbaldesdunes !

Samuel redevient admin en temps que "veilleurs" et participera donc à l'entretien des mises à jour logiciel sur linuxmao. Re-bienvenue Samuel !

Amélioration de l'affichage de Tiki (le CMS qui sous-tend le site) et correction d'un bogue concernant la fonction "Répondre à tous" dans la messagerie perso de linuxmao. Voir [RÉSOLU] [BOGUE] Messagerie - fonction "Répondre à tous". Ainsi que d'un bogue pour les modérateurs de forums, double-merci m31z0nyx ! Du côté des menus, il y a eu une simplification du "menu de gauche -> Documentation -> Portail Matériel -> Fabriquer les choses soi-même". Enfin, la fonctionnalité permettant de consulter l'historique des pages a été réactivée pour tous les visiteurs.

Musique sur linuxmao Musique libre en dehors de linuxmao

Wahou, 117 pistes en licences libres ont été déposées en février chez Dogmazic !

À noter également que Patrick Ferlet nous propose un album fabriqué à base de Fedora.

Nouvelles du monde

Mini-LAC :

La conférence "mini-LAC (puisqu'il n'y aura pas de conférence LAC cette année 2016), s'organise pour les 8 ou 10 Avril 2016 à Berlin. Il est à noter des conférences sur :

  • falkTX en donnera deux à propos des greffons LV2 et du MOD ;
  • Harry (la personne derrière fabla et d'autres trucs d'openav) en donnera une ;
  • une sur le mixage et plus précisément, une discussion ouverte à propos des outils : égaliseur, gate, compresseur afin de nettoyer un mix programmation avec Faust ;
  • une conf' de rncbc, à propos de ses logiciels : QjackCtl, Qsynth, Qsampler, Qtractor, QXGEdit, QmidiNet, QmidiCtl, synthv1, samplv1 et drumkv1.

… et pas mal d'autres choses, voir les informations complètes ainsi que le message officiel. Ces informations ne sont pas traduites en français car les conférences vont être en anglais, donc si vous ne comprenez pas la langue impériale, vous êtes foutu :-) Ceci dit, si vous voulez en savoir un peu plus, demandez-le dans les commentaires de cet article et je répondrai/traduirai du mieux que je peux (olivier).

FAUST award :

À voir l'annonce officielle de la compétition de logiciels à sources ouvertes FAUST qui a pour but de promouvoir la technologie développée autour de FAUST et de ses outils de développement.

Nouveautés sur linuxmao

Côté « documentation sur les matériels », le site et sa partie « Portail matériel », s'enrichit d'informations de pages :

Côté nouveau logiciel, démarrage d'une nouvelle page par jams concernant le greffon de délai : ZamDelay.

À noter également une page dédié à Filipe Coelho dans la partie développeurs du site.

Les chiffres habituels pour les curieux, pour le mois de Février 2016, linuxmao.org a eu :

  • 28 334 visiteurs uniques, et a donc re-dépassé le record du mois passé sur ce point là ;
  • 482 202 pages servies ;
  • 2 146 930 hits ;
  • 26,87 Go de bande passante utilisée.

À noter que linuxmao a eu 3 270 visiteurs uniques le 27 février alors que les autres jours, nous oscillons entre 1800 et 2200 de façon stable. Aucune idée de ce qu'il s'est passé là, peut être que TF1 a parlé de nous ! Si vous avez une info…

Coté logiciel sur LinuxMAO

Nouvelle version de LibraZiK, voir cet article pour plusse d'informations.

Quelques nouveautés dans la forge de ReZound lui permettant une belle traduction en français notamment (et dans d'autres langues aussi, fini les caractères bizarres à l'affichage).

Côté logiciel en dehors de linuxmao

Grâce aux rapporteurs d'informations de linuxmao concernant les mises à jour de logiciel, le mois de février a vu des changements quant à :

  • Nootka qui passe en version 1.2.4
  • Tuxguitar qui passe en version 1.3.1
  • ZynAddSubFX qui passe en version 2.5.3
  • Ardour qui passe en version 4.7
  • Vee One Suite qui passe en version 0.7.3
  • Mixbus qui passe en version 3.1
  • FSThost qui passe en version 1.6.0 (en janvier 2016)
  • giada qui passe en version 0.11.2 (en janvier 2016)
  • ALSA qui passe en version 1.1.0 (en novembre 2015)

Information : si vous souhaitez filer un coup de main pour la veille logiciel, des mains actives sur les claviers sont bienvenues ! Voir cette page.

Post scriptum

À noter qu'une rencontre de MAOistes sous linux s'est tenue en février 2016 et qu'il est prévu dans faire d'autres. Voir ce forum.

Allez, à la bonne vôtre et au mois prochain !
olinuxx

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Skydive, un nouvel outil d’analyse de votre réseau

Samedi 26 Mars

Skydive est un logiciel libre, sous licence Apache, permettant d’analyser les problèmes et de surveiller vos réseaux SDN. Software Defined Networking est une architecture réseau abstraite permettant de gérer globalement ses ressources, elle est principalement utilisée dans les infrastructures de type Cloud, car elle offre une grande souplesse d’utilisation.

Skydive

Une infrastructure SDN est complexe, mais trouver la source des problèmes l’est encore plus. Qui n’a pas eu de problème de paquets perdus pendant un déploiement ? Combien de flux simultanés la machine virtuelle du tenant (locataire) “Mr T” génère-t-elle ? Que s’est-il passé à 4h du matin ?

C’est pour répondre à ce genre de questions que le projet Skydive a été créé.

Topologie

Skydive permet de visualiser la topologie en temps réel et de faire la corrélation avec le trafic du réseau. L’architecture du projet Skydive contient des agents de collecte d’informations de topologie et de flux de votre réseau, ainsi qu’un agent de collecte et d’analyse permettant de faire la corrélation des différents points d’analyse de votre réseau physique ou virtuel. De plus, une interface web minimaliste est présente sur le port 8082 de l’agent d’analyse des données collectées, celle-ci vous permettra de visualiser la topologie et les flux de votre réseau.

Sondes

Skydive repose sur des sondes de collecte. À la fois pour la capture de la topologie et pour la capture des flux réseaux. Skydive embarque nativement les principales sondes permettant la collecte des informations des interfaces réseaux et d'une sonde sFlow pour la capture des flux. Bien qu'étant agnostique du SDN utilisé, il est possible d'enrichir les données collectées grâce à celles issues du contrôleur. Les connecteurs disponibles actuellement sont OpenStack et Docker.

Post mortem

Dans le cas d’utilisation de Skydive pour une analyse post mortem des problèmes rencontrés sur des applications/VM, Skydive enregistre ses données dans une base Elasticsearch.

Écrit en Go

Skydive est écrit en Go, simple d’utilisation, et vous permettra de logger, comprendre, visualiser, dépanner votre réseau ou plus encore… Les git-review sont les bienvenus :)

Présence à l'OpenStack Summit

Nous serons présents à l'OpenStack Summit à Austin, Texas où aura lieu une présentation sur Skydive.


Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Dr. Geo 16.03

Samedi 26 Mars

Dr. Geo est un environnement libre de géométrie interactive et de programmation. Il est aussi bien destiné à un public jeune de l'école primaire ou du secondaire I, qu'à des plus grands pour expérimenter la géométrie et/ou la programmation. Il est propulsé par l'environnement de développement dynamique Pharo, supporté par l'INRIA/RMOD.

Cette version apporte quelques fonctions supplémentaires mais surtout plusieurs correctifs dans l'utilisation des figures programmées.

Dr. Geo est donc plus sûr dans la conception de figures interactives codées. Lorsque conçues de façon itératives, ces figures comptent plusieurs milliers d'objets.

Quelques exemples de figures programmées

Les échantillons sont présentés avec le code source et son résultat après exécution du code. Les constructions sont toutes récursives et les figures obtenues sont déformables interactivement.

Fractale de Koch | canvas koch | canvas := DrGeoCanvas new fullscreen. koch := [ ]. koch := [ :a :b :k | |ab c d v | k > 0 ifTrue: [ ab := (canvas segment: a to: b) hide. c := (canvas pointOnCurve: ab at: 1 / 3) hide. d := (canvas pointOnCurve: ab at: 2 / 3) hide. v := (canvas altIntersectionOf: (canvas perpendicularBisector: ab) hide and: (canvas circleCenter: c to: d) hide) hide. koch value: a value: c value: k - 1. koch value: c value: v value: k - 1. koch value: v value: d value: k - 1. koch value: d value: b value: k - 1]. canvas segment: a to: b]. koch value: ((canvas point: -8@3) name: 'A') value: ((canvas point: 8@3) name: 'B') value: 5

Spirale de Fibonacci |canvas shape alfa fibo a b m s| canvas := DrGeoCanvas new fullscreen. alfa := (canvas freeValue: -90 degreesToRadians) hide. shape := [:c :o :f| | e p | e := (canvas rotate: o center: c angle: alfa) hide. (canvas arcCenter: c from: o to: e) large. p := canvas translate: e vector: (canvas vector: c to: o) hide. (canvas polygon: { c. o. p hide. e }) name: f. e]. fibo := [ ]. fibo := [ :f :o :c :k | | e f1 f2 f3| "f1: term Fn-1, f2: term Fn, o & c: origin and center of spiral arm e: extremity of the spiral arm" f1 := f first. f2 := f second. f3 := f1 + f2. e := shape value: c value: o value: f2. c := (canvas scale: c center: e factor: f3 / f2) hide. k > 0 ifTrue: [ fibo value: {f2. f3} value: e value: c value: k - 1 ]]. a := canvas point: 1@0. b := canvas point: -1 @0. m := (canvas middleOf: a and: b) hide. s := shape value: m value: a value: 1. shape value: m value: s value: 1. fibo value: {1. 2} value: b value: a value: 10

Sierpinski dragon | canvas dragon rec| canvas := DrGeoCanvas new fullscreen. dragon := [ ]. dragon := [ :a :b :k | | c m n | k > 0 ifTrue: [ c := canvas altIntersectionOf: (canvas circleCenter: a to: b) hide and: (canvas circleCenter: b to: a) hide. c hide. m := (canvas middleOf: a and: c) hide. n := (canvas middleOf: b and: c) hide. dragon value: m value: a value: k - 1. dragon value: m value: n value: k - 1. dragon value: b value: n value: k - 1]. k = 0 ifTrue: [ canvas segment: a to: b ]. ]. rec := 5. canvas text: 'Sierpinski Dragon, recursion: ', rec printString at: 0@0. dragon value: (canvas point: -4@1.5) value: (canvas point: 4@1.5) value: rec

Branches | canvas branch alfa beta gamma delta| canvas := DrGeoCanvas new fullscreen. alfa := (canvas freeValue: 135 degreesToRadians) hide. beta := (canvas freeValue: 202.5 degreesToRadians) hide. gamma := (canvas freeValue: 68.5 degreesToRadians ) hide. delta := (canvas freeValue: 157.5 degreesToRadians ) hide. branch := [ ]. branch := [ :a :b :k | | m am mb c d e bc cd de f g h bf fg gh | m := (canvas middleOf: a and: b) hide. am := canvas segment: a to: m. mb := canvas segment: m to: b. "" c := (canvas rotate: m center: b angle: alfa) hide. d := (canvas rotate: b center: c angle: beta) hide. e := (canvas rotate: c center: d angle: beta) hide. bc := canvas segment: b to: c. cd := canvas segment: c to: d. de := canvas segment: d to: e. "" f := (canvas rotate: c center: b angle: gamma) hide. g := (canvas rotate: b center: f angle: delta) hide. h := (canvas rotate: f center: g angle: delta) hide. bf := canvas segment: b to: f. fg := canvas segment: f to: g. gh := canvas segment: g to: h. k > 0 ifTrue: [ branch value: a value: m value: k - 1. branch value: m value: b value: k - 1. branch value: b value: c value: k - 1. branch value: c value: d value: k - 1. branch value: d value: e value: k - 1. branch value: b value: f value: k - 1. branch value: f value: g value: k - 1. branch value: g value: h value: k - 1. ] ]. branch value: (canvas point: 0 @ -2) value: (canvas point: 0 @ 1) value: 3

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Avec THOT, pour une solidarité 2.0

Vendredi 25 Mars

Prochainement en Bretagne, l'association THOT va participer à deux événements organisés pour la promotion des logiciels libres. Si vous vous êtes curieux, que vous vous intéressez à l'informatique sans pour autant connaître ou que vous désirez créer par vous même, notez bien ces dates, parlez en et venez nombreux !

Qui est THOT ?

THOT Cis sur le blog Emmabuntüs
Site officiel

L'association THOT (communication, information, savoir), créée en septembre 2014 à Binic dans les Côtes-d'Armor, rêve d'un monde où chaque personne aurait accès à Internet et posséderait les compétences numériques requises pour devenir acteur au niveau social et économique ; où chacun serait également conscient de l'impact écologique que représentent soixante millions de tonnes annuels de déchets électroniques pour notre planète et recyclerait volontairement ses propres déchets pour préserver et assainir l'environnement; où l'égalité existerait enfin entre les personnes aisées et démunies, entre les “natifs numériques” et les “immigrants numériques” pour profiter ensemble des TIC (Technologies de l'information et de la Communication pour l'enseignement).

L'association THOT est localisée à Binic, dans les Côtes-d'Armor. Depuis septembre 2014, elle poursuit trois objectifs :

  • Réduire la fracture numérique et donc démocratiser l'informatique en l'adaptant aux ressources et aux connaissances de chacun. En effet, pour certains, posséder un ordinateur est au-dessus de leurs moyens, sans parler d'accéder à internet. L'association met à leur portée du matériel informatique afin qu'ils puissent eux aussi communiquer, s'informer et maîtriser le savoir au niveau mondial.

  • Accompagner les particuliers dans le cadre du développement numérique. Dans cette optique, l'association THOT Cis effectue un gros travail de sensibilisation auprès des parents et enfants sur les opportunités liées au réemploi et au recyclage afin de réfléchir sur de nouvelles solutions à mettre en œuvre : les avantages d'internet pour la recherche, le partage d'informations, la communication, le commerce et le stockage de fichiers - mais également les risques intrinsèques, les pièges d'internet qui mal utilisé, entraîne des dérives bien connues : addiction, perte de l'imaginaire, paresse intellectuelle chez les jeunes qui ne voient plus la nécessité d'apprendre quand la connaissance est ainsi facilitée.

  • Protéger l'environnement et agir pour réduire les gâchis, réutiliser les matériaux encore en état de fonctionner. Par exemple, les livres au format papier délaissés au profit du numérique pour cause de double emploi.

Un réseau d'entraide autour du réemploi Emmabuntüs

Ce monde d'égalité et de partage numérique n'existe pas encore mais des personnes comme vous et moi partagent cet idéal, notamment le collectif Emmabuntüs que THOT a choisi de rejoindre pour œuvrer à l'E-inclusion.

En fait, depuis 2011, date à laquelle le collectif a commencé à développer le système d'exploitation Emmabuntüs - une distribution GNU/Linux qui permet de reconditionner des ordinateurs obsolètes issus de dons à des associations humanitaires et simplifier l'informatique pour les utilisateurs -. Il est installé sur des machines qui autrement seraient détruites alors qu'elles fonctionnent encore. Son recours prolonge de plusieurs années leur durée de vie, réduisant d'autant le gaspillage. Pour rappel, seulement 10% de ces déchets sont recyclés.

La Maison du département des Côtes d'Armor

qui lui apporte un soutien très actif.


Photo (forum de la science à Ploufragan (22)

Des partenaires variés

Dans son action, l'association THOT est relayée par :

  • des structures comme Trira (TRI Rhône-Alpes), OSITECH

  • des associations, Les PC de l'Espoir, Atelier solidaire de Saint-Ouen, La Ruche, Eisenia qui réemploient des ordinateurs et installent à cet effet le système d'exploitation Emmabuntüs sur des ordinateurs de seconde main.

Pour participer

Vous aussi, que vous soyez un organisme public ou privé, simple particulier, soutenez l'association THOT CIS et donnez les matériaux informatique et multimédia inutilisés. Pour identifier les lieux de dépôt à proximité, vous trouverez des informations sur les sites suivants :

Vous pouvez contacter directement THOT à l'adresse assothot CHEZ gmail.com ou les rencontrer quand ils participent à des événements ponctuels.

Certes, la lutte pour réduire la surconsommation et les déchets est une tâche immense. Mais si la route est longue, la voie est libre1. À votre niveau, vous pouvez déjà faire beaucoup et soutenir les projets solidaires pour avancer dans ce sens.

  1. devise de Framasoft, une association qui agit pour la diffusion des logiciels libres 

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Découvrir le logiciel libre au printemps, plus de 150 événements pour le Libre en Fête 2016

Jeudi 24 Mars

L'initiative Libre en Fête, relancée pour la seizième année consécutive par l'April, connaît un franc succès ce printemps 2016 : à ce jour, plus de 150 événements ont été référencés.

Depuis 2001, l'April invite les groupes d'utilisateurs et les associations de promotion des logiciels libres à organiser, autour de la date du 21 mars, dans une dynamique conviviale et festive, des événements de découverte du Libre en général à destination du grand public. La thématique optionnelle de cette édition 2016, qui se déroule du samedi 5 mars au dimanche 3 avril, est « la priorité au logiciel libre au quotidien ».

Grâce à la mobilisation de nombreuses organisations partout en France, ces jours-ci le grand public a l'opportunité de s'initier aux applications et aux systèmes d'exploitations libres, de se familiariser avec les projets collaboratifs en ligne, de découvrir comment améliorer la sécurité de ses navigations sur le web, et bien plus encore.

Le référencement des événements a été possible grâce au partenariat avec l'Agenda du Libre, qui met à votre disposition un plan interactif.

L'April tient à remercier chaleureusement toutes les associations et les structures qui ont répondu à son appel et qui agissent en faveur des libertés informatiques partout en France.

L'initiative Libre en Fête 2016 se termine le dimanche 3 avril : il est encore temps d'organiser un événement dans votre région ! :-)

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Warmux CD remix

Mardi 22 Mars

Nous sommes heureux de vous présenter le "Warmux CD remix". Il s'agit d'un CD-ROM multimode dans le même style que le précédent : le SupertuxKart Remix 0.9-0.73 DVD.

C'est à dire qu'il s'agit d'un CD fonctionnant sous Windows accompagné d'un live CD sous Slitaz 4.0 réalisé avec l'équipe Slitaz (Eric). Le CD est multilingue : français, anglais, allemand, italien au moins.

Ce CD est un hommage à ce très beau jeu qu'est Warmux. Non pas qu'il soit mort, mais on peut être triste qu'il soit abandonné de tous, seul sur son espace de stockage. Avant qu'il ne disparaisse définitivement dans les abysses numériques,nous avons fait une sauvegarde du code source. Il est inclus dans ce CD, répertoire : \binaries\sources .

Vous trouverez également dans le répertoire media, des étiquettes pour CD ainsi qu'un exemple de pochette pour boîtier DVD. De quoi faire un bel objet.

Fonctionnement :

Mode classique sous Windows :
Le script windows.bat vous donne le choix de 4 langues, puis lance l'interface. Ensuite, laissez-vous guider. Cette interface est aussi compatible Linux grâce à Wine : lancer bash linux.sh

Le mode Live CD sous Slitaz 4.0 :
La compatibilité dans ce mode est limitée plutôt aux machines anciennes. Mais c'est voulu, afin de conserver une faible taille et de rester sur le format final d'un CD-Rom. De plus, il aurait fallu travailler beaucoup plus pour avoir une meilleure compatibilité, sans toutefois obtenir du 100% de toute façon. En fait, comme l'on dispose de trois modes de fonctionnement, l'un des trois au moins devrait fonctionner (essayez par exemple le mode Linux+Wine).
Dans le mode Live CD, en cas de non détection de la carte vidéo : si vous avez accès à internet, au login, taper "root", mot de passe "root" puis lancer tazx et choisir "install Xorg" ; votre carte vidéo (par exemple "nv" pour les cartes Nvidia). Puis relancer "startx".
Note : On pourra aussi essayer un des CD/DVD de LinuxConsole 2 qui pour certains, contiennent Warmux (Mais la taille est plus élevée).

Pour résumer : au moins trois utilisations possibles :

  • sans système d'exploitation : démarrer sur le CD (choix "Language" ou "Slitaz Live") ou sur la clé USB
  • sous Windows : exécution automatique ou lancer windows.bat
  • sous Linux : utiliser le binaire WarMUX-11.04.1-Linux-x86-Install fournit dans le répertoire binaries\linux , ou démarrer l'interface Windows par linux.sh (bien sûr, vous n'avez pas besoin de cela si WarMUX 11.04.1 figure dans les dépôts de votre distribution et que vous avez internet).
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 11 de l'année 2016

Lundi 21 Mars

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Developpez.com] Le gouvernement américain désire rendre open source une partie du code de ses logiciels développés et partager ces logiciels entre ses agences

Par Olivier Famien, le vendredi 18 mars 2016. Extrait:

Il est de notoriété publique que le partage du code des applications constitue un avantage intéressant, car il permet à une communauté plus importante d’évaluer ce code et de détecter des erreurs éventuelles. Par ailleurs, la disponibilité du code pourrait donner d’autres idées insoupçonnées afin d’améliorer son implémentation.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/97025/Le-gouvernement-americain-desire-rendre-open-source-une-partie-du-code-de-ses-logiciels-developpes-et-partager-ces-logiciels-entre-ses-agences

[ZDNet France] La "culture de la rente" française en plein désarroi face à la révolution digitale

Par Guillaume Serries, le vendredi 18 mars 2016. Extrait:

Basée sur des rentes parfois ancestrales, la croissances des entreprises françaises se heurte au mur de la transformation numérique qui fissure un modèle à bout de souffle, explique Nicolas Mariotte, sociologue de Capgemini consulting.

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/actualites/la-culture-de-la-rente-francaise-en-plein-desarrois-face-a-la-revolution-digitale-39834322.htm

[Mediapart] Pourquoi les profs vont boycotter l'accord Microsoft-Éducation Nationale

Par Bruno Menan, le vendredi 18 mars 2016. Extrait:

Au-delà des raisons éthiques que nous avons déjà exposées, c'est pour de simples raisons de bons sens que les enseignants vont massivement refuser d'utiliser les "outils" mis gracieusement à leur disposition par la multinationale.

Lien vers l'article original: https://blogs.mediapart.fr/ilian-amar/blog/180316/pourquoi-les-profs-vont-boycotter-laccord-microsoft-education-nationale

Voir aussi:

[La Tribune] Les Chatons toutes griffes dehors face aux géants du Net

Par Sylvain Rolland, le jeudi 17 mars 2016. Extrait:

Dans le sillage de sa campagne "Dégooglisons Internet", qui vise à lutter contre l’hégémonie des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), l’association Framasoft travaille à la création d’un collectif d’hébergeurs alternatifs, les "Chatons", dont l’objectif est de populariser les services éthiques auprès du grand public.

Lien vers l'article original: http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/les-chatons-toutes-griffes-dehors-face-aux-geants-du-net-557084.html

[Next INpact] Priorité aux logiciels libres: l'April exhorte le gouvernement à la transparence

Par Xavier Berne, le lundi 14 mars 2016. Extrait:

Alors que les débats sur le projet de loi Numérique doivent reprendre au Sénat à partir du 6 avril, l’Association de promotion du logiciel libre (April) vient de demander au gouvernement qu’il publie la note juridique justifiant son opposition à toute priorisation des logiciels libres au sein de l’administration.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/99024-priorite-aux-logiciels-libres-l-april-exhorte-gouvernement-a-transparence.htm

Et aussi:

Voir aussi:

[LeDevoir.com] Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie

Par Fabien Deglise, le lundi 14 mars 2016. Extrait:

Richard Stallman, le père des logiciels libres, appelle les citoyens à reprendre le contrôle de leur vie.

Lien vers l'article original: http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/465389/eradiquer-facebook-pour-sauver-la-democratie

Et aussi:

[Techrights] Microsoft Has Just Blackmailed Linux Twice in One Single Week and the Media Didn’t Notice or Just Ignored It Because of Microsoft’s Charm Offensives

Par Dr. Roy Schestowitz, le jeudi 10 mars 2016. Extrait:

(Microsft aime linux au point de l'étranger à mort avec des breverts pendant que les médias ne regardent pas) Microsoft loves Linux enough to strangle it to death with patents while the media isn't paying attention and instead telling us that Microsoft is now a buddy or pal of GNU/Linux

Lien vers l'article original: http://techrights.org/2016/03/10/charm-offensives-distract

Et aussi:

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

FusionDirectory 1.0.10 est sorti !

Lundi 21 Mars

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 1.0.10 de FusionDirectory. Pour ceux qui ne connaissent pas FusionDirectory, il s’agit d’un gestionnaire d’infrastructure. Il est à LDAP ce que Webmin pouvait être à NIS/NIS+ : une interface Web modulaire de gestion complète d’un annuaire LDAP. Sa modularité permet d’offrir aussi la gestion de services qui ne sont pas directement interopérables avec LDAP.

Cette version majeure a beaucoup de nouvelles fonctionnalités, améliorations et se concentre principalement sur la gestion du DNS et la gestion de communautés logicielles.

Nouvelles fonctionnalités :

  • Le plugin DNS a été complétement réécrit est n'est plus dépendant des systèmes, vous pouvez gérer toutes vos zones, qu'elles soient externes ou internes ;
  • le plugin DNS peut aussi gérer les vues et les ACL Bind, ceci peut être automatisé avec la nouvelle version de ldap2zone du projet Argonaut ;
  • un plugin community a été créé pour gérer des communautés logicielles ainsi que des projets, et sera utilisé par le consortium ow2 ;
  • un plugin newsletter a été créé pour gérer les abonnements aux listes de diffusion et sera utilisé par le consortium ow2 ;
  • un plugin subcontracting a été créé pour aider à la gestion des contrats des utilisateurs dans le cadre de la sous-traitance ;
  • l'authentification HTTP a été ajoutée ;
  • IPv6 est pris en charge dans cette version ;
  • Fixedbutton est maintenant le thème par défaut.

Principaux correctifs :

  • Il est maintenant possible d'assigner des ACL FusionDirectory sur n'importe quelle branche de l'annuaire ;
  • lors de la création d'un utilisateur et de son compte de messagerie en même temps en mode Unix Hierarchy, la boite mail est correctement crée ;
  • les groupes contenant des objets de types inconnus apparaissent maintenant correctement ;
  • Fusiondirectory-setup –migrate-dns a été crée pour migrer les DNS de FusionDirectory 1.0.9.x vers 1.0.10 ;
  • le plugin Personal a maintenant des champs supplémentaires : date de debut/date de fin, numéro de badge et pays.

Corrections mineures :

  • Les attributs postalAddress et homepostalAddress respectent maintenant strictement la RFC ;
  • un modifier C a été ajouté pour compter les éléments d'un tableau ;
  • Fusiondirectory-setup peut maintenant vous prévenir quand des uid sont dupliqués ;
  • les champs syslog, ldap, ntp dans « systèmes » ont été enlevés.

Paquets pour les distributions :

Des paquets logiciels pré-compilés sont disponibles pour Debian Wheezy et Jessie, CentOS 6 et 7, Scientific Linux 6 et 7, Suse SLES 11 SP3 ainsi qu'ArchLinux.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Pages