Linux France

S'abonner à flux Linux France
Mis à jour : il y a 59 min 42 sec

Rencontre Gard-Linux - mardi 21 avril 2015 Vergèze (30)

Lundi 13 Avril

La prochaine rencontre de l'association Gard-Linux aura lieu le mardi 21 avril 2015 de 19h à 22h au Centre socioculturel Marcel Pagnol, 99 rue Marcel Pagnol, 30310 Vergèze.

La Soirée est ouverte à tous et les discussions et débats porteront sur Linux et les logiciels libres. Vous avez une question, un problème portant sur Linux et les logiciels libres ? Venez avec ! Nous creuserons ensemble !

Parmi les sujets qui seront abordés ce mardi, le partage de connaissances autour de la gestion du son et MAO sous Linux; mais tout autre sujet de discussion autour de Linux et des logiciels libres est le bienvenu.

Repas tiré du sac.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Soirée GIMP dans le Royans, mercredi 15 avril 2015

Dimanche 12 Avril


L'Université Populaire du Royans organise un atelier d'échange sur l'utilisation de GIMP le mercredi 15 avril 2015 à 20h dans les locaux d'Activ-Royans (23, rue Pasteur, 26190 Saint Jean en Royans).
Il s'agit d'un temps d'initiation et de prise en main du logiciel et la soirée sera consacrée principalement à l'amélioration des photos (cadrage, niveaux, netteté, etc.).
Cet atelier d'échange s'inscrit dans un cycle plus large consacré aux logiciels libres et initié par l'Université Populaire du Royans.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Manifestation à Paris contre le projet de loi sur le renseignement le 13 avril 2015

Samedi 11 Avril

Le projet de loi relatif au renseignement du gouvernement français vise à renforcer le renseignement en France. Il étend très largement les pouvoirs des services de renseignement, valide la surveillance de masse, notamment avec la mise en place de boîtes noires chez les opérateurs de télécommunications.

Une manifestation contre la loi sera organisée lundi 13 avril à 12h30, place Édouard Herriot (aux abords de l’Assemblée nationale) à Paris. L'appel a été lancé par les associations et syndicats suivants : Observatoire des Libertés et du Numérique (La Quadrature du Net, CREIS-Terminal, Ligue des Droits de l'Homme, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des avocats de France, CECIL), Amnesty International France, Attac, la Fondation Copernic, Solidaires, Act up-Paris et le Syndicat national des journalistes.

Le projet de loi est très critiqué dans le monde informatique, comme par exemple La Quadrature du Net ou Léa-Linux, mais également dans la presse, par les opérateurs tels que Gandi ou OVH ainsi par de nombreux associations telles que Reporters sans Frontières ou Amnesty International.

(source image EFF + Philippe Aigrain, CC-BY 3.0)

NdM : petite revue de presse non exhaustive pour compléter le propos

Citation de NextINpact : « Le projet de loi a certes été dézingué par la Quadrature du net, Gandi, le Syndicat de la Magistrature, Amnesty International, CGT Police, la commission nationale consultative des droits de l’homme, l'Ordre des avocats de Paris, l’Union Syndicat des magistrats, Renaissance numérique, l'AFDEL, le Syntec Numérique, Human Rights Watch, la Commission du numérique, l’actuelle gendarme des écoutes, Jean-Marie Delarue, Alain Marsaud, député, ancien juge anti terroriste, Marc Trévidic, juge antiterroriste, ou encore… Charlie Hebdo, dont l'attentat figure parmi les faire-valoir au texte. »

Ainsi que le Défenseur des droits.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Café du DAVOS des PME et TPE, le 14 avril 2015 à Castelnau-le-Lez (34)

Samedi 11 Avril

Mardi 14 avril 2015 de 18h30 à 20h30
Clos de l’Aube Rouge - 115, avenue de l’Aube Rouge, 34170 Castelnau-le-Lez

Tramway ligne 2 arrêt Aube Rouge

GPS Latitude : 43.638449 | Longitude : 3.92713

Dans le cadre des Cafés du DAVOS des PME et TPE, Montpel’libre est invitée à présenter les logiciels libres. Pascal Arnoux et Pascal Levasseur donneront une conférence « logiciels libres, opportunité pour les PME »

Depuis le 10 mars et à raison d’une rencontre mensuelle, nous vous proposons d’échanger sur des thématiques concrètes, accompagnées d’intervenants de premier plan, de façon informelle et conviviale mais sans perdre de vue notre objectif initial.

Nos prochains sujets sont aussi variés et intéressants que la place de la Femme dans la PME, l’opportunité du « logiciel libre » dans la croissance de l’entreprise ou encore la simplification du droit pour les PME et TPE.

De ces échanges émergeront sans aucun doute une matière qui pourra être approfondie lors du colloque annuel du DAVOS. des PME.

Le Clos de l’Aube Rouge vous accueille dans son cadre unique, moderne et naturel

Venez nous retrouver pour discuter de façon décontractée des thématiques qui préoccupent sur les PME et les TPE.

Débats, analyses, propositions et résultats sont les premières pierres que nous avons posées en travaillant en groupes dynamiques. Soyez acteur de la mutation des PME. Venez nous rejoindre pour poursuivre la réflexion sur les bases des travaux précédents.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Cybersécurité : des enjeux et des techniques au cœur de l’actualité (Évry, 16 avril 2015)

Samedi 11 Avril

L'association étudiante MiNET, fournisseur d'accès internet sur les campus des écoles Télécom SudParis et Télécom École de Management, organise jeudi 16 avril 2015 à Évry un après-midi de conférences autour de la cybersécurité et de la protection des données personnelles.

Depuis que Edward Snowden a révélé en juin 2013 les agissements de la NSA, le grand public a ouvert les yeux sur l'enjeu majeur qu'est la cybersécurité. En effet nous confions de plus en plus de données à différents acteurs du web. Pourtant l'accumulation récente de fuites montrent que nos données sont vulnérables : le piratage de photos personnelles de célébrités sur icloud, l'arrêt des services live de Microsoft et Sony à Noël…

Durant cet après-midi nos six conférenciers (liste en seconde partie de la dépêche) aborderont un large spectre de problématiques liées à la cybersécurité. Le but est de proposer une ouverture sur des domaines bien spécifiques (méthode de triage en forensic, cyberterrorisme, threat intelligence, etc…) tout en posant la problématique de ce que nous, en tant qu'individus, faisons de nos données privées.`

Qui a accès à nos données ? Comment ? Qu'en font-ils ?

Nos intervenants:

  • Jean Marc Bourguignon est consultant en sécurité et en protection des données, il est également membre du collectif Telecomix qui se définit comme une “désorganisation” qui lutte contre la censure du Net. Il est un défenseur de l’hacktivisme.
  • Thomas Chopitea est spécialisé dans la Sécurité et la Sûreté des système d’informations. À la suite d’un stage à CEIS il s’intéresse à l’hacktivisme et à la cybercriminalité, thèmes qui ont constitué les sujets de sa thèse.
  • Alexis Bonnefoi, pentester chez NES, traitera de la sécurité ou plutôt de l'absence de sécurité de nos données mobiles personnelles.
  • Julien (jvoisin) Voisin (stagiaire chez NBS-System) est un contributeur à divers projets libres en rapport avec la vie privée (libotr, Tails, …) ou la rétroingénierie, comme radare2.
  • Alexandra Toussaint & Sébastien Larinier, respectivement analyste et responsable CERT à Sekoia, une start-up qui propose des solutions professionnelles pour lutter contre les failles de sécurité.
  • Lessaid Abderrahman, exerce en tant que DataCenter Network Architect au sein de la BNP Paribas.
  • Julien Voisin reviendra sur son expérience dans l’organisation Pas Sage en Seine pour nous présenter la rétro-ingénierie. Pas Sage en Seine est une organisation qui défend l'hacktivisme.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Lancement de l'appel à communications - Drupagora 2015

Vendredi 10 Avril
DRUPAGORA - Vendredi 19 juin 2015 – Paris - 5ème édition Ouverture de l'appel à communications

Premier événement francophone sur Drupal dédié aux chefs de projets et DSI, Drupagora est le rendez-vous incontournable de tout l’écosystème Drupal et attire chaque année plus de 350 professionnels, venus de toute la France.

Cette année, le fil rouge du programme est : Drupal dans le contexte de l'Entreprise: Plateformes digitales globales, applications eCommerce, applications métier jumelées et intégrées au SI (ERP, CRM, PIM, DAM…)

Pour sa cinquième édition, Drupagora a décidé de changer le calendrier et de lieu de rendez-vous. Programmé depuis sa création en novembre, Drupagora se tiendra cette année le 19 juin et aura lieu, non pas à la Maison des Associations, mais à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 5ème), lieu plus central et plus grand, pour accueillir ses participants dans des conditions optimales.

Avec pour thématiques principales :

  • Comment Drupal s'intègre t-il avec d'autres applications métier?
  • Exemples réussis et témoignages d'applications Drupal d'envergure et de E-commerce
  • Les perspectives avec l'arrivée prochaine de Drupal 8

L'appel à communication est disponible jusqu'au 1er mai 2015.

Par ailleurs, à noter que les inscriptions à Drupagora sont ouvertes au tarif early bird, et ce, jusqu'à la clôture de l'appel à communications.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Date, lieu et organisation
La conférence Drupagora se tient à l'Université Pierre et Marie Curie, Paris 5ème, le vendredi 19 juin de 9h à 18h.

Tarif / Inscription
40 euros jusqu'au 01/05/2015
75 euros jusqu'au 15/06/2015
100 euros en tarif normal

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Musique Libre : Carpets&Tapestries en prévente

Vendredi 10 Avril

La prévente du 6ème album de Sebkha-Chott est désormais lancée. Déjà annoncé ici-même en janvier dernier, ce démarrage s'accompagne d'une nouvelle vidéo. Cette prévente est une façon pour le groupe de financer la production et le pressage de l'album.

Pour mémoire, Sebkha-Chott est un groupe qui réalise du libre avec des logiciels libre et une pincée de matériel DIY. Il est affilié à l'AMMD, une coopérative d'artistes libristes située du côté du Mans.

La prévente commence à 10€ et permet de recevoir le CD. Il est proposé de donner plus avec des goodies supplémentaires dont certains qui laissent songeurs pour les montants les plus élevées (jusqu'à 575 000€ !).

La sortie de Carpets&Tapestries (ou Moquettes et Tapis en bon français) est prévue pour le 15 octobre 2015 sous la licence Art Libre 1.3.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

G.L.O.U. LoLiCA - 16 Avril 2015 - Gare de Reims

Vendredi 10 Avril

«GLOU» c'est le bruit que fait le liquide qui dégringole dans le gosier entre deux discussions libristes enflammées.

L'association LoLiCA organise, comme maintenant tous les mois, une rencontre dans un bar (car c'est plus sympa) dans la Gare de Reims Centre, à partir de 18h30.

La participation est libre, les sujets sont libres et généralement on y parle de libertés numériques et de logiciel libre.

Venez nombreux !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Un LUG en Haute-Marne

Vendredi 10 Avril

La Haute-Marne (52) était un des départements qui n’avait pas d’association pour manifester et proclamer l’existence des logiciels libres, leur utilisation ainsi que leur bien-fondé. C'est chose faite aujourd'hui !
Nous sommes ravis de vous présenter l'AILES-52 (Association pour l'Informatique Libre, Éducative & Solidaire)
Dans ce contexte nos membres cherchent des équipiers pour porter le GULL (LUG) haut-marnais AILES-52, projet jeune, à maturité.

Toutes les personnes motivées à participer au projet peuvent nous contacter à partir des informations fournies en liens ci-dessous.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

e-venement v2.8, le grand pas de "Elderberry Wine"

Jeudi 9 Avril

e-venement, le logiciel libre de billetterie informatique, gestion des relations aux publics, gestion de la réservation de ressources est sorti ce jour en v2.8.

La 2.8 c'est hiot mois de travail intense, pour trois nouveaux modules clés :

  • l'arrivée d'une boutique (en ligne et sur place) ;
  • questionnaires en ligne ;
  • système de failover.

De grandes avancées :

  • vente en ligne multi-langue pleinement opérationnelle ;
  • placement numéroté révolutionnaire y compris en vente en ligne (plans vectoriels, placement manuel ou automatique, protection contre les sièges orphelins, …) ;
  • statistiques de rentabilité passée ou prospective des représentations/manifestations ;
  • etc.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Permanence Emmabuntüs et Logiciels Libres à Emmaüs Saint-Aunès - Avril 2015

Jeudi 9 Avril

Samedi 11 avril 2015 de 14h00 à 18h00
Communauté Emmaüs Montpellier-Saint-Aunès
La Vieille Cadoule 34130 Saint-Aunès

GPS Latitude : 43.649363 | Longitude : 3.991591

Rendez-vous mensuel, le deuxième samedi.
Pour les animateurs, réservez les repas et le covoiturage le jeudi au plus tard.

Dans le cadre de notre partenariat avec la communauté Emmaüs, l’équipe de Montpel’libre vous donne rendez-vous chez Emmaüs pour une journée d’information et de sensibilisation à l’utilisation des Logiciels Libres. Nous vous présenterons Ubuntu et bien sûr l’une de ses dérivées Emmabuntüs. Assistance à la vente sur les aspects techniques

  • Vous désirez un ordinateur à votre service ?
  • Vous désirez un ordinateur qui va vite ?
  • Vous désirez un ordinateur qui ne communique aucune données à des inconnus ?
  • Vous désirez un ordinateur qui n’a pas besoin d’antivirus ?

Il vous suffit pour cela de venir nous rencontrer à la boutique informatique.

  • Vous rencontrerez des personnes qui sont là pour vous parler de Logiciels Libres.
  • Vous rencontrerez un équipe de passionnés prête à répondre à vos questions et vos attentes.
  • Vous pourrez acheter un ordinateur déjà installé et configuré, prêt à être utilisé.
  • Vous pourrez acquérir un ordinateur reconditionné avec la distribution Emmabuntüs.

Pour cela il vous suffit de venir nous voir sur les stands informatique. Les prix sont très attractifs. Toutes les sommes sont intégralement encaissées par la communauté Emmaüs. Nous vous apporterons notre expertise technique.

Présentation Emmabuntüs, historique et la vidéo : Emmabuntüs, des ordinateurs pour tous.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Connexions - Les rencontres du numérique en Picardie

Mercredi 8 Avril

Trois jours pour échanger, expérimenter et partager. Voilà ce que proposent Connexions, les Rencontres du numérique en Picardie, du 16 au 18 avril, à Amiens.

Avec de vrais morceaux de Benjamin Bayart et Jean-Marc Manach dedans !

Articulées autour de trois thèmes : connexions étudiantes (le 16 avril), éducatives (le 17 avril) et citoyennes (le 18 avril), elles se déroulent dans le quartier Saint-Maurice, à Amiens, entre deux établissements d’enseignement supérieur, l’ÉSIEE (école d’ingénieurs) et l’ÉSAD (école d’art et de design).

Connexions étudiantes

Que signifie être étudiant à l’ère du numérique ? Comment être accompagné pour monter son projet et devenir entrepreneur dans le numérique ? Quelles sont les évolutions des métiers induites par le numérique ?
Des étudiants témoigneront de leur double cursus, pourront échanger sur leurs projets et bénéficier de conseils.

Temps forts :

Des Mooc aux serious games, de 17h à 18h30 : quel impact le numérique a-t-il aujourd’hui dans l’enseignement supérieur et la formation ? Rémi Bachelet, premier enseignant-chercheur à proposer un MOOC en France (Gestion de projet, Ecole Centrale de Lille) et Edwige Lelièvre, Maître de Conférences à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en Sciences de l’Information et de la Communication, Arts numériques.

Présentation du projet E-Cathedrale, à 19h, à ESIEE Amphithéatre Jules Verne :
démonstration par El Mustapha Mouaddib, directeur du Laboratoire Modélisation, Information et Systèmes (MIS) de l’UPJV du modèle numérique de la cathédrale d’Amiens.

Connexions éducatives

(Réservé au public scolaire et aux professionnels de l'éducation).
Comment le numérique modifie-t-il, enrichit-il et interroge-t-il les pratiques d’apprentissage, d’enseignement et de construction des savoirs ? Quelles sont les expériences innovantes menées dans certaines classes de collèges ou de lycées en Picardie ?
Des ateliers, tables rondes, réunions professionnelles, seront proposés aux enseignants et autres acteurs éducatifs, mais aussi aux élèves pour valoriser leurs projets et éveiller leur curiosité.

Temps fort :

Pratiques numériques des jeunes et enjeux du numérique pour l’éducation, de 13h30 à 15h00 : conférence débat avec Michel Guillou, observateur du numérique éducatif et des médias numériques, conférencier, consultant et blogueur.

Connexions citoyennes

Faut-il avoir peur du numérique ? Le « Big Data » ne met-il pas en cause le respect de la vie privée et la participation citoyenne à la vie de la cité ? Les jeux vidéo représentent-ils nécessairement un danger d’addiction ? Le numérique est-il une affaire d’informaticiens et d’experts ?
Cette journée s’adresse au grand public avec des ateliers pour expérimenter, jouer, fabriquer, des espaces de découverte de nouvelles applications, des tables rondes pour échanger et partager des projets.

Temps forts :

Le numérique au service des projets associatifs, à 10h00, à l'amphithéatre Jules Verne (ESIEE, 14 quai de la Somme à Amiens) : conférence de Cécile Bazin.

Manager et développer un projet associatif ou une communauté à l’heure du numérique, à 14h30 à l'amphithéatre Jules Verne (ESIEE, 14 quai de la Somme à Amiens) : conférence de Marc-Arthur Gautey, fondateur de OuiShare.

Les enjeux de l’internet citoyen, à 16h00, à l'amphithéatre Curie (ESIEE, 14 quai de la Somme à Amiens) : conférence débat avec Benjamin Bayart et Jean-Marc Manach.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Yousician, un logiciel d'apprentissage de la guitare

Mardi 7 Avril

Avez-vous déjà entendu parler de Guitarbots, un site conçu par une équipe scandinave ? Il s'agissait d'un site conçu pour l'apprentissage de la guitare en ligne. Le logiciel permettait de jouer en suivant une tablature qui s'affichaient, et reconnaissant les notes (et les accords) attribuait une note globale incluant le tempo, l'exactitude, etc., qu'avec de l'exercice on pouvait améliorer.

Deux hics : d'abord, ce n'était pas du logiciel libre. Ensuite, la technologie pour le faire fonctionner ne l'était pas plus : une sorte de Flash, Unity 3D, très compliqué à faire tourner sous Linux, et pas très fiable.

Or il existe depuis quelque temps une nouvelle version de ce logiciel, qui se nomme Yousician, et qui tourne directement sous Linux. Il n'est toujours pas Open Source, il fonctionne par abonnement : mais je pense que l'effort mérite quand même d'être salué.

Vous pouvez y importer vos propres tablatures et vous exercer à vitesse lente jusqu'à 120 % du tempo. Ce n'est que mon avis, mais grâce à son côté ludique, j'ai pu y passer près de 300 heures en 7 mois : chose que je n'avais jamais réussi à faire avec des livres, des cours, des vidéos, comme il s'en trouve des tonnes sur internet.

Il y a un parcours d'exercices standards, avec des vidéos d'explications. On peut essayer gratuitement une version limitée.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Ancestris à Poitiers au congrès de la Fédération Française de Généalogie d'octobre 2015

Mardi 7 Avril

Ancestris est un logiciel de généalogie libre. Son équipe de développement souhaitant présenter son produit au salon du congrès de la Fédération Française de Généalogie, en octobre 2015 à Poitiers, nous avons lancé un appel à financement participatif sur Ulule.com, car nous n'avons pas de structure pour nous soutenir.

Ce genre de salon est, de fait, très propriétaire vu que seuls deux logiciels sont présents, Hérédis et Généatique. Pourtant Ancestris commence à être connu. Nous savons que nous allons dans un terrain plutôt hostile, car les généalogistes sont plutôt chauvins avec leurs logiciels.

Ancestris a pourtant un atout sérieux car il respecte au pied de la lettre la norme d'échange des fichiers généalogiques. Son principal avantage sur ses concurrents propriétaires (français, tout au moins) est son strict respect de la norme GEDCOM qui est le format d'échange de fichiers généalogiques.

Selon un avis récent d'un utilisateur GRAMPS (logiciel libre aussi) Ancestris est beaucoup plus puissant dans de nombreux domaines.

La version 0.8 vient de sortir, la 0.9 est déjà sur les rails. Il n'y a que 3-4 codeurs qui font un boulot formidable.

Notre logiciel codé en Java a aussi l'avantage indiscutable de pouvoir exister sous toutes les plate-formes. Ce n'est pas un de ses moindres avantages. La présentation est identique quel que soit le système d'exploitation.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de mars 2015

Mardi 7 Avril

On continue sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de mars 2015 :

Abonnement d'un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu'ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N'oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n'ont pas pu être joints ou n'ont pas répondu. Les lots ont été ré-attribués automatiquement. N'oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d'une dépêche. En effet, c'est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu'à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 14 de l'année 2015

Mardi 7 Avril

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Le Huffington Post] Demain, serons-nous très humains plutôt que transhumains?

Par Alain Damasio et Lévy-Provençal, le dimanche 5 avril 2015. Extrait:

L'évolution des nouvelles technologies, poussant l'homme à intégrer l'existence et l'assistance des robots, des machines à son quotidien, pour améliorer sa qualité de vie pose non seulement une question éthique, mais encore met en opposition l'humanisme et le transhumanisme. Cette coexistence a-t-elle ou doit-elle avoir ses limites? Notre avenir doit-il faut de nous des "très humains" ou des transhumains? Alain Damasio, auteur de science-fiction et Michel Lévy-Provençal, ingénieur, tentent de les définir, au travers d'un échange.

Lien vers l'article original: http://www.huffingtonpost.fr/alain-damasio/humanisme-transhumanisme_b_6998646.html

[Developpez.com] Le serveur Web Apache souffle sa 20e bougie

Par Amine Horseman, le samedi 4 avril 2015. Extrait:

L’Apache Software Foundation (ASF) célèbrera la 15ème année de sa création lors de l’ApacheCon qui se déroulera du 13 au 17 avril 2015 à Austin au Texas. Durant cet évènement, l’ASF célèbrera également le 20ème anniversaire du célèbre Apache HTTP Web Server avec la présence des membres fondateurs du Groupe Apache.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/83561/Le-serveur-Web-Apache-souffle-sa-20e-bougie-que-pensez-vous-de-l-evolution-du-serveur-le-plus-utilise-sur-le-Web

[01net.] Et si Windows devenait open source?

Par Gilbert Kallenborn, le vendredi 3 avril 2015. Extrait:

A l’occasion d’une conférence professionnelle, un directeur de Microsoft explique qu’une ouverture du code de Windows n’est pas impossible à l’avenir.

Lien vers l'article original: http://www.01net.com/editorial/651281/et-si-windows-devenait-open-source

Et aussi:

[Le Monde Informatique] L'Europe renforce son plan d'action Open Source

Par Dominique Filippone, le jeudi 2 avril 2015. Extrait:

La Commission Européenne a mis à jour sa stratégie d'utilisation des logiciels Open Source prévue jusqu'en 2017. L'accent est mis sur l'implication des développeurs de la Commission aux projets de logiciels Open Source et à la généralisation de la European Union Public Licence.

Lien vers l'article original: http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-l-europe-renforce-son-plan-d-action-open-source-60739.html

Et aussi:

Voir aussi:

[JDN] Audit de licences: licences commerciales ou Open Source, un même combat?

Par Benjamin Jean, le jeudi 2 avril 2015. Extrait:

La gestion et l'audit de licences sont indissociables de l'usage croissant de logiciels édités par des tiers, qu'ils soient commerciaux ou open source. Le point sur les finalités différentes de ces audits et la manière de les gérer.

Lien vers l'article original: http://www.journaldunet.com/solutions/expert/60469/audit-de-licences---licences-commerciales-ou-open-source--un-meme-combat.shtml

[Rue89Lyon] Connexions pour un numérique éthique, aux journées du logiciel libre à Lyon

Par Dalya Daoud, le mardi 31 mars 2015. Extrait:

Entre geeks barbus, gosses passionnés et têtes blanches, retour sur l’un des plus importants rendez-vous des libristes -les usagers des logiciels libres- en France. Ce week-end se déroulaient à Lyon les fameuses Journées du logiciel libre (JDLL), un événement qui fait clignoter les neurones.

Lien vers l'article original: http://www.rue89lyon.fr/2015/03/31/connexions-numerique-ethique-journees-logiciel-libre-lyon

[LeMagIT] L’Inde mise sur le logiciel libre

Par Valéry Marchive, le mardi 31 mars 2015. Extrait:

Le gouvernement indien vient de publier sa politique relative à l’Open source. Celle-ci affiche une ambition: «encourager l’adoption formelle et l’utilisation de logiciels libres dans les organisations gouvernementales».

Lien vers l'article original: http://www.lemagit.fr/actualites/4500243459/LInde-mise-sur-le-logiciel-libre

Et aussi:

[Numerama] Les FAI devront livrer à l'Etat toutes les infos sur leurs réseaux

Par Guillaume Champeau, le lundi 30 mars 2015. Extrait:

En vertu d'un décret du 27 mars 2015, les fournisseurs d'accès à internet et hébergeurs déclarés "d'importance vitale" auront l'obligation de fournir à l'Etat toutes les documentations techniques sur les matériels et logiciels utilisés dans leurs réseaux, ainsi que les codes sources.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/magazine/32633-les-fai-devront-livrer-a-l-etat-toutes-les-infos-sur-leurs-reseaux.html

Et aussi:

[Next INpact] Droit d'auteur: au Sénat, nouveaux raids contre Reda

Par Marc Rees, le lundi 30 mars 2015. Extrait:

Mercredi dernier, la Commission de la Culture du Sénat a réuni plusieurs sociétés de gestion collective autour d’une table ronde. Enjeu ? Discuter de la possible refonte de la directive sur le droit d’auteur. À cette occasion, les ayants droit français ont une nouvelle fois démultiplié les critiques contre le rapport de l’eurodéputée du Parti Pirate, Julia Reda, portant sur le sujet.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/93627-droit-dauteur-au-senat-nouveaux-raids-contre-reda.htm

Et aussi:

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Appel à stand pour les RMLL 2015 à Beauvais

Mardi 7 Avril

Chers Libristes,

Comme vous le savez, la 16e édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre se déroulera à Beauvais du samedi 4 au vendredi 10 juillet 2015.

Cette année, les Journées "Grand Public" auront lieu les 4 et 5 juillet en plein centre ville. Sur simple demande, vous pouvez y tenir un stand et présenter vos activités dans le Libre .

Comme chaque année, un village du Libre sera aussi présent dans le lieu qui accueille les rencontres, cette année l'Université Jules Verne. Vous pouvez également vous y inscrire. Le village associatif des RMLL a pour but de faire la promotion du Libre en général (logiciel, Internet, culture, etc.).

Le village du Libre est constitué d'associations libristes majoritairement. Il peut accueillir des bénévoles, non soutenus par des associations, mais s'intéressant à des projets libres et voulant les faire connaître. Il peut aussi accueillir des acteurs locaux comme des mairies, ou des entreprises qui promeuvent leur logiciel (sans faire leur pub).

On y a également rencontré, par le passé, des services traitant d'OpenData, de géolocalisation, de matériel libre, d'Esperanto, de livres libres, de semences libres…

Si vous souhaitez participer à l'un et/ou l'autre de ces villages, merci de nous le signaler avant le 30 avril 2015, soit en vous rendant sur la page du site et en remplissant ce formulaire, soit en nous envoyant un courriel.

N'oubliez pas de nous fournir le nom de votre association, le site web et le logo ainsi qu'un descriptif.
Plus nous serons nombreux, plus les villages seront riches en informations.

--
L'équipe chevronnée organisatrice du village des RMLL 2015.

Merci de nous envoyer des pièces jointes uniquement sous un format libre et interopérable.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Miam-Player 0.7.1

Mardi 7 Avril

Miam-Player est encore un lecteur audio qui se base sur Amarok 1.4, comme Clementine. Sauf que là, il ne s'agit pas d'un fork : tout a été codé à la main (avec amour) en réutilisant la bibliothèque VLC pour le décodage des fichiers audio, et la toute dernière version de Qt 5.

L'idée initiale était d'écrire un logiciel pour s'amuser, et progresser en C++ 11 / Qt 5. Mais avec le temps, et une base de code qui a commencé à grossir, cette idée s'est transformée petit à petit vers un autre projet. Depuis maintenant quelques années, non seulement le code source est ouvert, mais les instructions pour compiler et créer un paquet binaire sont fournies.

Avec la version 0.7.1 sortie il y a quelques jours, le cœur du logiciel est maintenant très stable et il semble être le bon moment pour solliciter l'aide de bêta testeurs ! Bien entendu, l'ouverture aux critiques est de mise, qu'elles soient bonnes, mauvaises ou assassines.

Le but de Miam-Player est de proposer aux utilisateurs une interface simple, cohérente mais néanmoins personnalisable. L'expérience utilisateur est vraiment quelque chose qui m'intéresse et je souhaite diminuer le plus possible les petits bugs graphiques, les menus complexes et les options obscures que l'on n'utilise finalement jamais.

Un exemple de fonctionnalité que l'on ne trouve pas ailleurs ? Les artistes dans votre bibliothèque peuvent être triés par ordre alphabétique en ignorant les articles comme "The", ou "Les".

Il reste évidemment beaucoup de choses à faire car je développe sur mon temps libre, mais des fonctionnalités comme la mise à jour automatique de la bibliothèque sont à l'étude. L'intégration et la fusion propre des artistes / albums issus de Deezer est également en cours. Le plus gros problème pour Deezer reste l'utilisation de Flash pour le streaming de musique.

Quelques travaux en cours :

  • un mode liste de lecture unique qui regroupe toute votre musique au même endroit, lorsque vous êtes plutôt en lecture aléatoire et que vous cliquez parfois dix fois de suite sur «Suivant» ;
  • continuer l'éditeur de métadonnées pour intégrer la gestion des pochettes ;
  • un mini client bittorrent, via un plugin, pour pouvoir rechercher et incorporer plus simplement de la musique dans votre bibliothèque ;
  • implémenter un mode aléatoire pas vraiment aléatoire, où le lecteur se souvient des titres déjà joués ;
  • réaliser un paquet pour OS X, mais il faut arriver à compiler VLC-Qt avant !
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

CentOS 7 (1503) ou CentOS-7 (1503) : ne m'appelez pas CentOS 7.1 !

Dimanche 5 Avril

Karanbir Singh a annoncé le 31 mars dernier la disponibilité de CentOS Linux 7 (1503). CentOS est une distribution Linux basée sur les sources de Red Hat Enterprise Linux, et a pour objectif d'être le plus compatible possible avec cette dernière au niveau binaire.

Vous retrouverez dans cette version les évolutions de RHEL 7.1, mais aussi quelques nouveautés spécifiques à CentOS, détaillées en deuxième partie de dépêche, laquelle s'inspire des notes de version et des mails d'annonce.

Résumé des épisodes précédents

CentOS 7 (1503) reprend RHEL 7.1, ce qui apporte :

  • la prise en charge de nouveaux processeurs (Intel Broadwell) et nouvelles puces graphiques (AMD Hawaii) ;
  • la gestion du cache LVM ;
  • la possibilité de monter des périphériques blocs Ceph ;
  • des mises à jour de pilotes Hyper-V ;
  • de nouvelles fonctionnalités dans libguestfs ;
  • OpenJDK-1.8.0 ;
  • une amélioration de la stabilité de l'horloge (pour PTP et NTP) ;
  • Networkmanager en version 1.0 ;
  • docker en version 1.4.1 ;
  • OpenSSH en version 6.6.1 ;
  • Mozilla Thunderbird ;
  • des mises à jour de nombreux pilotes, que ce soit dans le domaine du stockage, du réseau et graphiques ;
  • ainsi que quelques avant-premières technologiques : btrfs, OverlayFS et Cisco VIC kernel driver.

Pour plus de détails, vous êtes invités à lire la dépêche concernant RHEL 7.1, ou lire directement les notes de version de Red Hat.

Bon alors, qu'est-ce qui change ?

ABRT signifie Automatic Bug Reporting Tool. Il s'agit d'un ensemble d'outils facilitant la détection et la remontée de problèmes sur le système. Depuis mars 2015 (soit depuis la version 2.1.11-19.el7.centos.0.1), le paquet dans CentOS est capable de signaler les bogues directement sur le gestionnaire du projet, bugs.centos.org. Une entrée du wiki détaille son utilisation.

À noter aussi que les différentes annonces parlent de CentOS 7 (1503) ou de CentOS-7 (1503), mais jamais de CentOS 7.1 ou de CentOS 7.1.1503. La seule mention de cette numérotation est visible au niveau du dépôt : le répertoire se nomme bien 7.1.1503. Du côté du paquet centos-release, celui-ci a pour numéro de version 7-1.1503 (le précédent était 7-0.1406).

On remarquera aussi que les notes de version de cette mise à jour de CentOS viennent directement remplacer les précédentes dans le wiki du projet.

Deuxième livraison d'images ISO, et mise à jour de centos-release

Peu après la mise à disponibilité de CentOS 7 (1503), quelques nouvelles images ISO ont été publiées, accompagnées d'une mise à jour du paquet centos-release, et d'un nouveau mail d'annonce. Mais que s'est-il donc passé ?

Depuis CentOS 7, la manière de gérer les fichiers /etc/centos-release et /etc/redhat-release a changé. Toutefois, cela a causé des difficultés dans certains outils de gestion système ou d'automatisation. En effet, ils ne reconnaissaient plus correctement la numérotation de version de la distribution. La décision a donc été prise de publier une mise à jour du paquet centos-release et de fournir de nouvelles images ISO de sorte que les nouvelles installations ne soient pas touchées par le problème.

Vérifiez donc, lors de la mise à jour ou de l'installation de cette version de CentOS, que vous disposez bien du paquet centos-release-7-1.1503.el7.centos.2.8 ou ultérieur. Cela évitera d'être impacté par le problème.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Présentation d'Ansible et version 2 à venir

Dimanche 5 Avril

Ansible est un outil de la mouvance actuelle autour du DevOps. J'ai commencé à aborder son fonctionnement il y a maintenant quelques mois et force est de constater que sa prise en main est beaucoup plus simple que d'autres produits ayant la même finalité, ceci pour plusieurs raisons :

  • l'apprentissage du langage est très rapide ;
  • il n'y a pas d'infrastructure à gérer : pas de serveur central (j'y reviendrai un peu plus tard) et surtout pas d'agent.

Sommaire Pas d'agent

Et oui, ni agent Puppet/Chef et ni Puppet master/server à installer. À partir du moment où vous avez un serveur SSH sur votre machine à gérer, elle est potentiellement éligible à la gestion via Ansible. Même la machine permettant de lancer les opérations Ansible peut n'être qu'un banal poste Linux avec les ouvertures de flux qui vont bien.

L'autre gros point positif vient du langage en lui même qui est très simple à aborder. Pour faire une analogie, on retrouve le pouvoir descriptif d'un Puppet sans l'aspect prise de tête (les dépendances). En effet, un playbook Ansible exécute ses opérations séquentiellement. Pas besoin de dire que la création de l'utilisateur tif dépend du groupe poil : il suffit de le déclarer en premier et le groupe sera créé en premier.

Les seuls aspects que je trouve perfectibles viennent de l'expressivité du langage (qui reste pour l'instant inférieur à Puppet par exemple) et la vitesse d'exécution qui est là encore en deça d'un Agent Puppet (surtout sur les tâches complexes).

Pour info, avant de faire de l'Ansible, j'ai fait pas mal de choses avec Puppet pour industrialiser des déploiements de serveurs d'application (type java J2EE). Là où l'agent Puppet ne repassera pas sur les éléments déjà présents et/ou conformes, Ansible procédera à une vérification séquentielle qui peut être significativement plus longue. Mais bon, je vous rassure, ça reste généralement très acceptable.

Installation

Plusieurs solutions possibles pour l'installation :

  • via l'utilisation de package rpm ou deb ;
  • via l'utilisation de pip install ;
  • enfin directement à l'aide du code source.

Sous RHEL/CentOS, après avoir activé les ressources epel, il suffira de l'installer avec la commande suivante :

yum install ansible

Sous Ubuntu, il faut ajouter la source ppa ansible avec la commande suivante :

sudo apt-add-repository ppa:ansible/ansible

Suivi du traditionnel apt-get update/install :

apt-get update && apt-get install ansible.

Pour l'installation à l'aide de pip, il faut utiliser la commande suivante :

pip install ansible

Enfin, pour l'utilisation via le code source, il vous faudra exécuter un git clone :

git clone git://github.com/ansible/ansible.git
cd ansible
make install

Première utilisation

Nous allons créer un fichier hosts dans le répertoire courant de l'utilisateur avec la liste des machines que nous allons gérer :
```
localhost ansible_connection=local

[backup]
robert

[desktop]
gertrude
```

Ce fichier d'inventaire indique que robert servira à faire des backups et gertrude sera une bête machine desktop (mon poste de travail). Pour la machine localhost, nous avons ajouté l'option ansible_connection=local pour indiquer qu'il s'agit d'une machine accessible directement en local sans passer par une connection SSH.

Il nous faut maintenant configurer la communication SSH avec les machines à gérer. Pour ce faire, nous allons échanger les clés SSH avec les différentes machines distantes. Pour ma part, j'utilise beaucoup la commande ssh-copy-id pour initier cet échange de clés, mais rien ne vous empêche de le faire par le mécanisme qu'il vous plaira (et bien sûr, on peut aussi le faire avec Ansible pour peu que l'on dispose de l'utilitaire sshpass).

Exemple d'échange de clés entre mon utilisateur et la machine distante robert en tant que root :

ssh-copy-id root@robert

NB : pour éviter d'ajouter root@ devant robert, je fais souvent appel au fichier ~/.ssh/config. En effet, il est possible de spécifier l'utilisateur par défaut. Ci-dessous un exemple pour la machine robert :

Host robert
User root

Maintenant que notre échange de clés est réalisé, il est possible de faire un test de création de fichier avec la commande suivante :

ansible -i hosts -l localhost -m file -a "path=/tmp/test state=touch" all

Dans ce test, nous allons appeler le module file afin de créer un fichier vide /tmp/test sur la machine localhost (grâce à l'option de restriction -l localhost). Si tout se passe bien, nous devrions avoir le résultat suivant sur la ligne de commande :

$ ansible -i hosts -l localhost -m file -a "path=/tmp/test state=touch" all
localhost | success >> {
"changed": true,
"dest": "/tmp/test",
"gid": 1000,
"group": "yannig",
"mode": "0644",
"owner": "yannig",
"size": 0,
"state": "file",
"uid": 1000
}

Rien de particulier à signaler, mais vous pouvez maintenant lancer n'importe quel module Ansible. Vous pourriez tout à fait imaginer lancer un arrêt/relance de démon ou la mise à jour d'un package système suite à la découverte d'une nouvelle faille SSL/NTP/DNS/Kernel (rayer la mention inutile).

Pour faire une analogie avec Puppet, il s'agit de l'équivalent de mcollective (sans l'aspect middleware de communication puisque tout passe par SSH).

Création d'un premier playbook

Nous avons maintenant la possibilité de lancer des opérations unitaires. Passons alors à l'écriture d'un premier playbook qui va nous permettre de chaîner un ensemble d'opérations.

Notre premier playbook

Pour ce faire, nous allons écrire un playbook qui va mettre à jour la configuration du serveur de temps de notre machine. Les opérations sont assez simples et vont consister à :

  • s'assurer de la présence du package ntpd sur la machine ;
  • mettre à jour le fichier /etc/ntp.conf ;
  • faire un arrêt/relance le cas échéant.

Vous vous en doutez, ces opérations se réalisent en trois lignes de description Ansible. Pour simplifier les choses, nous nous mettrons uniquement dans le contexte d'une distribution de type RHEL/CentOS/Fedora. Voici cette première version :

--- # Playbook de gestion de NTP - name: "NTP configuration" hosts: all remote_user: root tasks: - name: "NTP package" yum: name=ntp state=installed - name: "NTP configuration" template: src=ntp.conf.j2 dest=/etc/ntp.conf - name: "NTP restart" service: name=ntpd state=restarted enabled=yes

Il faudra également stocker le fichier ntp.conf.j2 au même emplacement. Ci-dessous son contenu :
```
#{{ ansible_managed }}

driftfile /var/lib/ntp/drift
restrict default nomodify notrap nopeer noquery
restrict 127.0.0.1
restrict ::1
{% for i in ntp_servers %}
server {{ i }}
{% endfor %}

includefile /etc/ntp/crypto/pw
keys /etc/ntp/keys
disable monitor
```

Nous allons également ajouter un fichier group_vars/all (au même niveau que le fichier hosts) avec le contenu suivant afin de pouvoir gérer la liste de serveur NTP :

--- ntp_servers: [ "192.168.0.1", "192.168.0.2" ] Lancement du playbook

Un rapide lancement pour voir ce que ça donne :
```
$ ansible-playbook -i hosts -l robert ntp.yml

PLAY [NTP configuration] ******************************************************

GATHERING FACTS ***************************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP package] ***********************************************************
changed: [robert]

TASK: [NTP configuration] *****************************************************
changed: [robert]

TASK: [NTP restart] ***********************************************************
changed: [robert]

PLAY RECAP ********************************************************************
robert : ok=4 changed=3 unreachable=0 failed=0

```

Comme on peut le voir, ça semble bien fonctionner. Relançons notre playbook pour voir le comportement d'Ansible :
```
$ ansible-playbook -i hosts -l robert ntp.yml

PLAY [NTP configuration] ******************************************************

GATHERING FACTS ***************************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP package] ***********************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP configuration] *****************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP restart] ***********************************************************
changed: [robert]

PLAY RECAP ********************************************************************
robert : ok=4 changed=1 unreachable=0 failed=0

```

Petit problème : le serveur NTP est systématiquement relancé alors que notre fichier de configuration n'a pas bougé …

Introduction du handler

Pour éviter cet arrêt/relance intempestif, la méthode la plus naturelle est de passer par un mécanisme de handler. Voici ce que ça donne dans notre cas :

--- # Playbook de gestion de NTP - name: "NTP configuration" hosts: all remote_user: root tasks: - name: "NTP package" yum: name=ntp state=installed - name: "NTP configuration" template: src=ntp.conf.j2 dest=/etc/ntp.conf # Notification du handler de redémarrage notify: "NTP restart" # Section handler handlers: - name: "NTP restart" service: name=ntpd state=restarted enabled=yes

Relançons maintenant notre playbook :
```
$ ansible-playbook -i hosts toto.yml

PLAY [NTP configuration] ******************************************************

GATHERING FACTS ***************************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP package] ***********************************************************
ok: [robert]

TASK: [NTP configuration] *****************************************************
ok: [robert]

PLAY RECAP ********************************************************************
robert : ok=3 changed=0 unreachable=0 failed=0

```

Nous voyons que le redémarrage n'a plus lieu, évitant des opérations inutiles.

Nouveautés v2

La progression du projet Ansible a été très rapide et, comme souvent, l'évolution a été un peu anarchique. Partant de ce constat, les auteurs ont donc eu besoin de remettre les choses à plat. Il s'agit pour l'essentiel d'une réécriture, mais la version 2 apportera également quelques nouveautés. À noter que les auteurs assurent qu'il ne devrait pas y avoir de régression sur les playbooks existants.

Bloc d'instructions

Un des plus gros défauts du langage d'Ansible vient de la gestion des boucles. Prenons un exemple tout simple en créant une liste d'utilisateurs. Cette opération peut se réaliser à l'aide du playbook suivant :

--- # Playbook de création d'utilisateurs - name: "Création d'utilisateurs" hosts: all remote_user: root vars: - users_to_create: [ 'alain', 'gerard' ] tasks: - name: "Creation des utilisateurs" user: name={{item}} # Boucle sur les utilisateurs with_items: users_to_create

Maintenant, si nous voulons en profiter pour mettre à jour le fichier bash profile, nous allons devoir procéder avec une seconde boucle :

tasks: - name: "Creation des utilisateurs" user: name={{item}} # Boucle création utilisateurs with_items: users_to_create - name: "MAJ profile" template: src=profile.j2 dest=/home/{{item}}/.bash_profile # Boucle MAJ profile utilisateurs with_items: users_to_create

Bref, il manque une notion d'itération sur un ensemble d'instructions. Cette prochaine version devrait y répondre. Ci-dessous un exemple de ce que devrait pouvoir offrir la version 2 d'Ansible :

tasks: - include: instructions.yml user={{item}} with_items: users_to_create

Avec le fichier instructions.yml contenant les instructions suivantes :

- name: "Creation des utilisateurs" user: name={{item}} - name: "MAJ profile" template: src=profile.j2 dest=/home/{{item}}/.bash_profile

Ci-dessous un exemple de lancement avec la version actuelle d'Ansible v2 :

$ ansible-playbook test/bloque.yml -l localhost -c local PLAY: Création d'utilisateurs **************************************************** TASK [setup] ******************************************************************** ok: [localhost] TASK [include user={{item}}] **************************************************** {'item': u'alain', 'include': u'instructions.yml', 'include_variables': {u'user': u'alain'}, 'changed': True} {'item': u'gerard', 'include': u'instructions.yml', 'include_variables': {u'user': u'gerard'}, 'changed': True} included: instructions.yml for localhost TASK [Creation des utilisateurs] ************************************************ ok: [localhost] TASK [MAJ profile] ************************************************************** ok: [localhost] TASK [Creation des utilisateurs] ************************************************ ok: [localhost] TASK [MAJ profile] ************************************************************** ok: [localhost] PLAY RECAP ********************************************************************** localhost : ok=6 changed=1 unreachable=0 failed=0 Gestion des exceptions

Dans la même idée, Ansible devrait voir arriver la gestion des exceptions. Ci-dessous un exemple faisant appel à cette nouvelle notion :

--- # Playbook d'exception - name: "Test exception" hosts: "all" tasks: - block: - command: "/bin/false" - debug: msg="Ceci n'est pas lance" rescue: - debug: msg="Nous avons eu une exception" - command: "/bin/false" - debug: msg="Nous ne pouvons pas etre ici" always: - debug: msg="Dans tous les cas, nous passons ici"

Ci-dessous le résultat de l'exécution de ce playbook :

$ ansible-playbook exception.yml -l localhost -c local PLAY: Test exception ************************************************************ TASK [setup] ******************************************************************** ok: [localhost] TASK [command] ****************************************************************** fatal: [localhost]: FAILED! => {"changed": true, "end": "2015-04-05 10:44:04.632739", "stdout": "", "cmd": ["/bin/false"], "start": "2015-04-05 10:44:04.631280", "delta": "0:00:00.001459", "stderr": "", "rc": 1, "invocation": {"module_name": "command", "module_args": {"_raw_params": "/bin/false"}}, "stdout_lines": [], "warnings": []} TASK [debug msg=Nous avons eu une exception] ************************************ ok: [localhost] => { "msg": "Nous avons eu une exception", "changed": false } TASK [command] ****************************************************************** fatal: [localhost]: FAILED! => {"changed": true, "end": "2015-04-05 10:44:05.031018", "stdout": "", "cmd": ["/bin/false"], "start": "2015-04-05 10:44:05.028723", "delta": "0:00:00.002295", "stderr": "", "rc": 1, "invocation": {"module_name": "command", "module_args": {"_raw_params": "/bin/false"}}, "stdout_lines": [], "warnings": []} TASK [debug msg=Dans tous les cas, nous passons ici] **************************** ok: [localhost] => { "msg": "Dans tous les cas, nous passons ici", "changed": false } PLAY RECAP ********************************************************************** localhost : ok=3 changed=0 unreachable=0 failed=2Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Pages