Linux France

S'abonner à flux Linux France
Mis à jour : il y a 12 min 56 sec

Album Autocollants du Libre : appel aux associations

il y a 15 heures 19 min

Suite au renouveau des ateliers de contribution à l'Album Autocollant du Libre, l'association LILA lance un nouvel appel aux associations pour leur participation au projet, ainsi que l'envoi de leurs autocollants.

La seconde partie de cette dépêche donnera les détails, résumera le compte rendu de notre précédent atelier (six personnes présentes) et la direction actuelle du projet.

Sommaire Appel aux associations : envoyez-nous vos fichiers d'autocollants

Presque deux ans plus tôt, lorsque l'association LDN avait lancé l'idée du projet, quelques dizaines d'autocollants furent collectés. Cela ne représente pas forcément bien l'état associatif et libriste français actuel, donc nous lançons un nouvel appel :

Associations libristes, envoyez-nous vos autocollants et leurs mesures métriques !

Notez qu'il fut décidé que plutôt qu'être exhaustif, nous partons dans une optique bien plus « pédagogique », donc tous les autocollants ne seront pas forcément utilisés (notamment certains autocollants sont quasiment identiques avec des nuances, ou juste de taille différente, etc.). Nous vous demandons donc aussi de nous indiquer vos autocollants préférés (ceux que vous préférez voir inclus et qui illustrent au mieux votre activité).

Des textes explicatifs de l'activité sont aussi les bienvenus, pas forcément pour inclusion (nous nous réservons le droit d'adapter) mais au moins pour nous donner une idée de ce que vous faites et/ou de l'histoire derrière certains autocollants en particulier.

Et surtout, nous avons besoin d'un document signé nous donnant l'autorisation d'utiliser (modification, distribution et vente) vos textes, autocollants et logo dans le contexte de ce projet d'album. Puisque très souvent, les associations libristes ne mettent pas de licence sur leurs productions imprimés (et n'autorisent pas l'utilisation de leur logo), nous avons besoin de votre autorisation pour faire les choses dans les règles.

Bien sûr, si vous souhaitez accompagner cette autorisation d'un droit de regard avant impression, ce n'est absolument pas un problème (et même prévu). Le but est d'aider et de promouvoir l'activité associative du Libre, pas l'inverse. D'ailleurs si vous souhaitez être sûr que votre association soit parfaitement représentée, nous vous invitons à participer aux ateliers de création pour en orienter les décisions ! :-)

Envoyez donc vos autocollants et autorisations à contact chez libreart.info avec un titre explicite.

Un album avec une histoire à raconter

Notre précédent atelier a recentré l'album de manière plus originale : ce n'est plus seulement un album d'autocollants, et c'est probablement le changement le plus excitant (lire le compte-rendu plus détaillé). L'idée en cours serait d'avoir un petit personnage qui traverserait les pages de l'album et raconterait un peu l'histoire ou les concepts du logiciel libre, illustré par l'activisme des diverses associations libristes francophones. Ce personnage récurrent pourrait par exemple être le GNU de notre série Wilber & Co., mais nous accueillons avec joie les propositions alternatives. Nous préférerions même davantage d'investissement externe ; et pourquoi pas même une histoire en cadavre exquis dessinée par de nombreux artistes ?! Artistes, manifestez-vous ! :-)

Nous pourrions ainsi parler du projet « Dégooglisons Internet » de Framasoft, son pourquoi et son comment. Les combats sur les brevets logiciels et les DRMs de l'April seront aussi efficacement illustrés par leur collection d'autocollants thématiques. LILA pourrait présenter son projet de film libre, son travail pour faire découvrir l'art libre et les logiciels libres de création ; et avec une mise en abîme de l'Album d'Autocollants du Libre. La Quadrature du Net ne manque pas non plus d'autocollants pour illustrer son travail sur la vie privée, la neutralité et contre la censure du net. Et ainsi de suite…
Petite et grande associations, manifestez vous !

Cela en fera alors un objet de découverte et — typiquement dans un évènement tel que les RMLL — aidera les visiteurs à mieux appréhender le Libre. Cela pourrait même être utilisé comme un jeu de piste, avec les gens essayant de faire tous les stands pour récupérer les autocollants manquants et ainsi faire une bonne introduction à l'activité de chaque association. Cela sera d'ailleurs une activité très amusante pour les enfants également !

Prochain atelier : jeudi 19 janvier à Paris

Nous nous réunissons au même endroit que précédemment, encore une fois dans le contexte de la Soirée de contribution au Libre parisienne, à partir de 19h, jeudi 19 janvier 2017.

Dans cet atelier, nous approfondirons probablement le concept du petit personnage qui se balade à travers les pages et de ce qu'on veut raconter ; nous commencerons peut-être des essais de mise en page pour avoir une idée plus concrète. Ou autre chose ! Car dans tous les cas, ce sera vous, les participants au projet qui dirigerez vraiment sa direction.

Venez nombreux !

Coordonnées

FPH Fondation Charles‐Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme
38, rue Saint‐Sabin, 75011 Paris.

  • digicode : contactez‐nous ;
  • tél : +33 1 43 14 75 75 ;
  • métros : Mo 5 station Bréguet Sabin, ou Mo 8 station Chemin Vert ou Bastille ;
  • bus : ligne 20 ou 65, arrêt Chemin Vert ;
  • station Vélib : 11033, au 23 bd Richard Lenoir ;
  • site Web de FPH : www.fph.ch.

Note : nous organiserons régulièrement des ateliers sur ce projet, mais ne ferons pas d'article à chaque fois (seulement pour des raisons particulières, comme ici, l'appel aux associations). Nous conseillons de vous tenir au courant en souscrivant à la liste de discussion: envoyez un email avec le titre « subscribe » sur libre-sticker-album-request@lists.tuxfamily.org.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Sortie de Goodvibes 0.1, lecteur de radios Internet

Lundi 16 Janvier

Goodvibes est un lecteur de radios Internet pour GNU/Linux, sous licence GPLv3+. Il permet de garder ses radios préférées à portée de main.

Fonctionnalités

Goodvibes est un lecteur de radios internet « old-school » qui s'adresse avant tout aux personnes qui écoutent des radios Internet quotidiennement. Les objectifs sont :

  • légèreté : pour un usage quotidien sans encombrement ;
  • accessibilité : l'objectif est de pouvoir changer de radio en un minimum de clics.

L'interface graphique est légère, minimaliste. Goodvibes s'efforce de se faire oublier, à tel point qu'il peut être lancé sans interface graphique : il peut alors être contrôlé en ligne de commande, ou via l'applet de contrôle multimédia du bureau. Enfin, Goodvibes peut aussi être lancé en mode « icône de statut », pour les bureaux qui supportent encore cette fonctionnalité.

Goodvibes s'intègre au mieux dans les différents environnements de bureau existants, et a été testé sous GNOME, Unity, KDE, Cinnamon, MATE, XFCE, LXDE, Openbox/Tint2.

Dans la liste des fonctionnalités, on trouve :

  • possibilité d'utiliser des touches multimédia ;
  • prise en charge de l'interface MPRIS2 ;
  • notifications ;
  • possibilité d'inhiber la mise en veille ;
  • client en ligne de commande.

Il est bon de noter que Goodvibes permet uniquement d'écouter des radios Internet traditionnelles, c'est-à-dire des flux audios. Il ne permet pas de se connecter à des services comme Spotify, Pandora, etc…

Goodvibes est comparable à Radiotray, pour ceux qui connaissent. La différence ? Radiotray n'est plus maintenu, alors que Goodvibes est flambant neuf.

Détails techniques

Sous le capot, Goodvibes est écrit en C/GObject. Il s'appuie sur des bibliothèques bien connues: GLib, GStreamer et GTK+.

Goodvibes est une initiative personnelle, je suis l'unique développeur, et cela fait plus d'un an que je travaille dessus. Le code arrive gentiment à maturité, il reste quelques détails à fixer, et j'espère taguer une version 1.0 prochainement.

L'objectif à long-terme est plutôt humble : simplement assurer la maintenance, est garder le logiciel en vie aussi longtemps que possible. L'ajout de nouvelles fonctionnalités est possible, mais ne viendra probablement pas de moi, simplement par manque de temps. Je vais déjà m'efforcer de maintenir le code, fixer les bugs, et intégrer des nouvelles fonctionnalités si des contributeurs souhaitent participer.

Ce dont Goodvibes a besoin maintenant, c'est d'un peu de pub, des traductions, de paquets pour les différentes distributions, et d'un logo qui ressemble à quelque chose :)

Et surtout, d'utilisateurs !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 2 de l'année 2017

Lundi 16 Janvier

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[ZDNet France] Microsoft équipera ”d'Office ”les lycées du Grand-Est, un accord ”incompréhensible” pour les libristes

Par Louis Adam, le vendredi 13 janvier 2017. Extrait:

L’objectif: équiper l’ensemble des lycées de la région en licence Office. Un contrat passé par la région, mais qui pose évidemment des questions auprès des associations de défense du logiciel libre.

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/actualites/microsoft-equipera-d-office-les-lycees-du-grand-est-un-accord-incomprehensible-pour-les-libristes-39847124.htm

Et aussi:

[Developpez.com] Trolldi: pourquoi Richard Stallman pense que vous ne devriez pas utiliser Google

Par Michael Guilloux, le vendredi 13 janvier 2017. Extrait:

Chaque fois qu’il en a l’occasion, Richard Stallman, le père du GNU et du mouvement du logiciel libre, ne manque pas de rappeler les causes qu’il défend et fustiger les entreprises, produits et services qui sont en violation de ses principes. Il s’en est déjà pris par exemple à Uber, qu’il accuse d’exploiter les chauffeurs, ou encore à Facebook qui «entrave les libertés». Il avait également qualifié Windows, OS X, iOS et Android de malwares en 2015, estimant que ces systèmes espionnent les utilisateurs, les emprisonnent et disposent de backdoor (porte dérobée) pour leur faire du mal.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/111877/Trolldi-pourquoi-Richard-Stallman-pense-que-vous-ne-devriez-pas-utiliser-Google

[Next INpact] Bornes pour voitures électriques: l’Open Data devient la règle, sauf pour les données en temps réel

Par Xavier Berne, le vendredi 13 janvier 2017. Extrait:

Afin que le public puisse savoir en quelques clics où se trouvent les stations de recharge destinées aux voitures électriques, l’exécutif vient de publier un décret imposant la mise en ligne, sur le portail gouvernemental d’Open Data, des informations concernant leur localisation. La diffusion des données en temps réel ne sera toutefois pas impérative.

Lien vers l'article original: https://www.nextinpact.com/news/102870-bornes-pour-voitures-electriques-l-open-data-devient-regle-sauf-pour-donnees-en-temps-reel.htm

[Journal du Net] Linux: qu'est ce que c'est?

Par Antoine Crochet- Damais, le jeudi 12 janvier 2017. Extrait:

De sa conception, sans ambition, à la conquête des plus grands clouds de la planète, l'OS créé par Linus Torvalds aura profondément marqué l'histoire de l'informatique.

Lien vers l'article original: http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1091588-kernel-linux-open-source-8

[Next INpact] On parle numérique avec Yannick Jadot, le candidat des Verts à la présidentielle

Par Xavier Berne, le mercredi 11 janvier 2017. Extrait:

Next INpact a pu interroger Yannick Jadot, le candidat d’Europe Écologie - Les Verts (EELV) à l’élection présidentielle. L’occasion d'en savoir plus sur les propositions de l’eurodéputé, ancien directeur de campagne de Greenpeace, en matière de numérique.

Lien vers l'article original: https://www.nextinpact.com/news/102818-interview-on-parle-numerique-avec-yannick-jadot-candidat-verts-a-presidentielle.htm

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse — janvier 2017

Dimanche 15 Janvier

Après une petite pause, on reprend notre revue de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver, en 2017, chez votre marchand de journaux, mais aussi en ligne désormais. Au sommaire de ce mois-ci :

  • GNU/Linux Magazine no200 repeint tout la boutique et vous invite à créer votre application pour une TV sous Tizen ;
  • Linux Pratique no99 refond aussi le décor et s'intéresse au média center qui s'impose comme incontournable, Kodi ;
  • MISC magazine no89 décortique la publicité sur Internet et l'évolution de l'arsenal des pubeux ;
  • Planète Linux no94 continue inlassablement de faire le tour des distributions, environnements et logiciels du moment, connus ou moins connus. Toujours aussi rafraichissant ;
  • Hackable Magazine no16 enfile le sans fil en ce début d'année, avec toujours beaucoup de Raspberry Pi et d'Arduino ;
  • Si Hackable semble s'installer durablement dans le paysage, ce n'est pas le cas d'Open Silicium qui disparaît à nouveau car vraiment trop spécifique ; le numéro 20 peut encore être trouvé dans les kiosques, et la rubrique « embarqué » de GNU/Linux Magazine reprend la relève ;
  • GNU/Linux Magazine hors-série no88 incitera ceux qui hésitent encore à déployer leur première base de donnée basée sur MySQL ou son fork MariaDB ;
  • Et Linux Identity propose toujours ses multiples kits, packs et starters pour récupérer des distributions en masse sur d'innombrables CDDVDROM contenant de l'Ubuntu en pagaille, Xubuntu, Ubuntu GNOME, Ubuntu Mentholée, Ubuntu Origins (aka Debian) et Tails. À quand la clef USB ?
GNU/Linux Magazine n°200

Pour la parution de son 200ème numéro, GNU/Linux Magazine fait peau neuve en retrouvant ses racines :

  • l'embarqué et la programmation bas niveau sont de retour ;
  • une nouvelle rubrique hack & bidouille voit le jour pour présenter des « bricolages informatiques » et retrouver le plaisir de programmer en s'amusant ;
  • une rubrique est désormais dédiée à la sécurité.

Les rubriques de cette nouvelle formule sont donc les suivantes :

  • Actualités & Humeur ;
  • IA, Robotique & Sciences ;
  • Système & Réseau ;
  • IoT & Embarqué ;
  • Kernel & Bas niveau ;
  • Hacks & Bidouilles ;
  • Libs & modules ;
  • Mobile & Web ;
  • Sécurité & Vulnérabilité.

Une nouvelle formule que l'on pourrait qualifier de retours aux fondamentaux qu'il peut être intéressant d'essayer si vous êtes un nostalgique du c'était mieux à vent ;-) D'autant plus que pour un tarif inchangé le magazine contient 16 pages supplémentaires…

Linux Pratique n°99

Arrivé juste à temps pour les fêtes de fin d’année, Linux Pratique arrive aussi avec une nouvelle formule que certains ont pu découvrir au pied du sapin. Au menu des festivités : le plein de tutoriels en entrée, de quoi s’initier à la programmation en plat principal et un cahier « Raspberry Pi et débutant Linux » en guise de dessert.

Évidemment, un soin tout particulier a été porté à la présentation des plats, on mentionnera au passage un nouveau logo ainsi qu’une nouvelle maquette. Diverses présentations de solutions libres et open source égayeront ce repas, placé sous le thème du divertissement avec la mise en place d’un media center sur divers supports – PC, Raspberry Pi, TV, smartphone ou tablette – , l’utilisateur aura l’embarras du choix avec Kodi.

MISC n°89

Planète Linux n°94

Hackable Magazine n°16

GNU/Linux Magazine France hors-série n°88

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 3 de l'année 2017

Dimanche 15 Janvier

Calendrier web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 37 événements (1 en Belgique, 32 en France, 4 au Québec et 0 en Suisse) événements est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 3 de l'année 2017 [BE Bruxelles] OpenStreetMap meeting - Le lundi 16 janvier 2017 de 19h00 à 23h00.

English below
Français plus bas
Kom langs en word deel van de OpenStreetMap familie !

[FR Grenoble] Rencontre du groupe local OpenStreetMap - Le lundi 16 janvier 2017 de 18h30 à 21h30.

Les contributeurs à OpenStreetMap de la région de Grenoble tiendront leur réunion mensuelle le lundi 16 janvier à 18h30.
Thème de la soirée : utilisation d'OSM en enseignement supérieur et en recherche.
Cette rencontre est ouverte à tous, débutants, expérimentés, curieux…

[FR Villeurbanne] Lundi 3.0 - Install Party - Le lundi 16 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

NOUVELLE FORMULE DISPONIBLE !
La formule des Lundis 3.0 évolue : nouvelle disposition, nouveaux temps de rencontre et outils pour aider à la construction des projets. Venez l'essayer !
• INSTALL PARTY

[FR Marseille] Réunion des contributeurs OpenStreetMap de la région PACA - Le lundi 16 janvier 2017 de 19h00 à 23h00.

Les contributeurs d'OpenStreetMap de la région PACA se réunissent le lundi 16 janvier 2016, à partir de 19h00
page du Wiki d'OpenStreetMap sur les réunions de Marseille 
Pour ceux qui compteraient participer à la réunion et qui viennent pour la première fois, nous avons pour habitude que chacun(e) amène quelque chose à boire et/ou à grignoter.

[FR Villeurbanne] Mapathon Missing Maps avancé - Le lundi 16 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Venez nous aider à cartographier Ouahigouya au Burkina Faso sur OpenStreetMap pour faciliter l'accès à l'eau et à l'assainissement à sa population !
Cette soirée est dédiée aux personnes qui souhaitent approfondir leur connaissance des outils de contribution à OSM. Nous installerons le logiciel JOSM (Java OpenStreetMap), le logiciel des contributeurs avertis à OSM sur les PCs et verrons quelques astuces pour cartographier plus vite et mieux et bien sur cartographierons !
Pourquoi ?

[FR Lyon] Debian et Cie - Le lundi 16 janvier 2017 de 19h30 à 21h30.

Atelier Debian - ALDIL
En moyenne, tous les 3èmes lundi de chaque mois, l'ALDIL, Association Lyonnaise pour le Développement de l'Informatique Libre organise des ateliers autour du système d'exploitation GNU/Linux Debian.
L'occasion de découvrir et d'échanger avec les membres de la communauté ses trucs et astuces.

[QC Montréal] (3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres, de niveau débutant - Le lundi 16 janvier 2017 de 18h00 à 21h00.

(3L)-Logiciels Libres en liberté groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres, de niveau débutant qui tiendra sa rencontre régulière mensuelle tout les 3ième lundi de chaque mois.
En JANVIER 2017 ce sera le 16 de 18:00 à 21:00 heures. Au Café bistro Jamocha, 4060 Ontario Est, coin Pie IX.
Amener vos portables et votre bonne humeur. Venez jaser sur les logiciels libres, Nous montrer vos découvertes, poser vos questions?

[FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux - Le mardi 17 janvier 2017 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien. Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi d’adapter l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.
Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes :
Présentation de Linux

[FR Bordeaux] Le jeu Ğeconomicus - Le mardi 17 janvier 2017 de 18h00 à 21h00.

Inscription obligatoire car il n'y a que 20 places !
http://framaforms.org/inscription-au-jeu-geconomicus-du-17012017-1480689543
Venez comprendre l'influence de la monnaie dans notre quotidien en jouant !

[FR Reims] G.L.O.U. - Le mardi 17 janvier 2017 de 18h00 à 20h30.

Le G.L.O.U. est l'occasion de boire un coup entre amis des libertés, et de discuter de tout et  de rien.
L'entrée est libre, tout le monde est bienvenu, mais étant dans un bar, il est bon de prendre une consommation.
Un Tux en peluche (pas très gros) est présent à nos côtés pour aider à nous repérer.

[FR Lyon] Atelier Bidouille - Le mardi 17 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

ALDIL4 est un projet d'entraide autour des logiciels libres à la Croix Rousse .
ALDI4 est un projet créé par un de nos membres et soutenu par l'ALDIL pour promouvoir les logiciels libres dans le 4ème arrondissement de Lyon.
Ces ateliers sont ouverts à tous et permettent de rencontrer des utilisateurs de logiciels libres qui partagent leurs connaissances et se dépannent mutuellement dans leurs usages.

[FR Paris] Tuppervim #51 - Le mardi 17 janvier 2017 de 19h15 à 22h00.

Le tuppervim est un évènement mensuel organisé dans les locaux de Mozilla.
Il a lieu un mardi du mois (généralement le premier).
Le texte suivant a été honteusement copié du site http://tuppervim.org

[FR Nanterre] Portes ouvertes de l'Electrolab - Le mardi 17 janvier 2017 de 20h00 à 21h00.

Le mardi soir est le jour où nous invitons les nouveaux et les curieux à découvrir l'Electrolab de Nanterre lors d'une petite visite guidée.
Qui sommes nous ?
Laboratoire, makerspace, atelier, grand garage collectif, ces termes nous décrivent tous un peu sans toutefois parvenir à être exacts ou exhaustifs.

[FR Teyran] Notions PC - Le mercredi 18 janvier 2017 de 10h00 à 11h00.

Médiathèque de Teyran - Place du jeu de ballon 34820 Teyran
Créer un livret avec Scribus
Réaliser des animations en GIF avec The Gimp

[FR Auch] Initiation à Linux - Le mercredi 18 janvier 2017 de 14h00 à 17h00.

Cette découverte de Linux est proposée au Café associatif d'Auch, l'Abri des Possibles, tous les mercredi.

[FR Marseille] Repair Café - Le mercredi 18 janvier 2017 de 17h00 à 19h00.

Pour lutter contre l’obsolescence programmée et favoriser le recyclage créatif,  Repair Cafés et l’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres).
Le mercredi 18 janvier 2017 de 17h00 à 19h00 réparons ensemble nos outils informatiques, chez France Nature Environnement 28 rue Saint Savournin 13001 Marseille
Repair Café Marseille est une initiative citoyenne qui s’inscrit dans le contexte de la transition énergétique.

[FR Callian] Linux et les Logiciels Libres - Le mercredi 18 janvier 2017 de 18h00 à 21h00.

Venez découvrir Linux et les logiciels libres, mais aussi vous faire aider avec votre matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette, smartphone y compris.
Cette année, nos objectifs évoluent, c'est à dire les logiciels libres restent comme l'objectif principal, mais aussi d'aider les gens avec leur matériel informatique quel qu'il soit, imprimante, box, tablette smartphone y compris. Venez avec vos machines même sous Windows ou Mac/os, nous ne vous laisserons pas tomber, nous considérons, que vous n'êtes pas responsable de l'hégémonie commerciale des produits non libres.
Mais pourquoi venir aux réunions ? 1°) Découvrir, Essayer, Installer Linux 2°) Régler vos problèmes Windows ou Mac

[FR Nantes] Contribution Wikipédia Femme Féminisme - Le mercredi 18 janvier 2017 de 18h30 à 21h30.

L'objectif de cet atelier est de rendre les femmes plus visibles sur Wikipédia en écrivant des biographies de femmes ou des articles en lien avec le féminisme.
Ouvert à tou.te.s, sans inscription, ces Ateliers sont libres et gratuits.
Cet atelier a lieu à l'Espace Simone de Beauvoir, 15 du quai Ernest Renaud, Nantes, arrêt ''Gare maritime'' de la ligne 1 du tramway.

[FR Bordeaux] Atelier artiste - hacker - Le mercredi 18 janvier 2017 de 19h00 à 21h00.

Ateliers-cours à la fabrique-pola - L@bx
Tous les mercredi, 19h00, à partir du 07 décembre 2016
Passer aux logiciels libres pour toute sa pratique artistique :

[FR Toulouse] Rencontre Logiciels Libres - Le mercredi 18 janvier 2017 de 19h30 à 22h30.

L'association Toulibre organise une rencontre autour des Logiciels Libres le mercredi 18 janvier 2017, de 19h30 à 22h30 au Centre Culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde à Toulouse.
Pendant toute la soirée, venez poser vos questions au sujet du Logiciel Libre et trouver de l'aide pour installer ou utiliser des Logiciels Libres sur votre ordinateur.
Pour cela, vous pouvez si besoin apporter votre ordinateur, un accès Internet est disponible sur place.

[FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 18 janvier 2017 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

[QC Montréal] Projection du documentaire "A new Economy" - Le mercredi 18 janvier 2017 de 12h00 à 14h00.

Projection du documentaire canadien A new Economy, sorti fin 2016, suivie d'une discussion avec les deux spécialistes en économie sociale Marguerite Mendell (université Concordia) et Jean-Martin Aussant (Chantier de l'économie sociale).
Le documentaire présente sept initiatives d'innovation sociale dont Sensorica, un réseau basé à Montréal d'open-source hardware spécialisé dans les capteurs intelligents et l'Internet des objets, et Breathing Games, un commun de jeux libres pour favoriser la santé respiratoire au niveau international.
L'événement est organisé par Hinnovic. Inscription gratuite requise sur http://www.hinnovic.org/neweconomy/

[FR Gardanne] Les ateliers du libre : Writer - Le jeudi 19 janvier 2017 de 14h00 à 15h30.

Venez vous initier au traitement de texte grâce à Libreoffice Writer.
Atelier gratuit, réservé aux abonnés de la médiathèque

[FR Martigues] Cycle découverte et usage de LibreOffice - Le jeudi 19 janvier 2017 de 16h30 à 18h30.

L’association ULLM (les Utillisateurs de Logiciels Libres du Pays Martégal) en collaboration avec EPN Martigues vous présente le programme de ses ateliers du premier trimestre 2017.
Le jeudi 19 janvier de 16h30 à 18h30
Responsable Marc Guelle

[FR La Roche-sur-Yon] Degooglisons Internet - Le jeudi 19 janvier 2017 de 18h00 à 20h00.

Pour débuter 2017 en parlant d'un beau projet et pour présenter la création de l'association locale nous organisons le 19 Janvier une soirée dédiée au projet Degooglisons Internet et au projet CHATONS :
présentation du projet Degooglisons Internet de Framasoft
présentation du projet CHATONS

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 19 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[FR Paris] Soirée création "Album Autocollant du Libre" - Le jeudi 19 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

L'Album Autocollant du Libre est un projet initialement proposé par la LDN (Lorraine Data Network, fournisseur d'accès internet associatif français) puis repris par l'association LILA, association d'Art Libre et de création artistique avec les Logiciels Libres.
Les ateliers de création se greffent à la Soirée de Contribution au Libre organisée par Parinux, au moins dans un premier temps.
Le Projet en 2 mots

[FR Montpellier] Permanence « Les logiciels libres, parlons-en ! » - Le vendredi 20 janvier 2017 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est ?
Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.
L’idée est de s’informer et d’informer les adhérents des diverses associations sur le fonctionnement du lieu et des associations, et notamment sur les 5 partenaires qui l’animent et lui permettent ainsi d’exister (autour.com, L’Accorderie, enercoop, modulauto, La Nef). Lors de cette permanence partagée vous pourrez rencontrer les associations La Graine (monnaie locale de Montpellier), éCOhabitons, Montpellier à pied, et bien sûr Montpel’libre.

[FR Antibes] Rencontre Accès Libre (RAL) - Le vendredi 20 janvier 2017 de 18h00 à 21h00.

Certains les appellent « install party », d’autres encore « Soirées Linux », mais les Rencontres Accès Libre sont tout cela en même temps, et bien plus encore.
C'est l’occasion de :
discuter, échanger, expliquer ;

[QC Montréal] Camp FACiL - Du vendredi 20 janvier 2017 à 18h00 au samedi 21 janvier 2017 à 18h00.

Qu'est-ce qu'un Camp FACIL ? Il s'agit d'une réunion générale des membres et adeptes de FACIL pour faire avancer des projets en cours, effectuer des petites tâches qui traînent, régler des problèmes, des irritants ou simplement discuter de travaux que l'on entend réaliser un autre jour. Tout le monde est libre de participer en fonction de son temps disponible, de ses compétences et de ses préférences. C'est naturellement une bonne façon d'apprendre à se connaître et de prendre le pouls de la communauté de bénévoles que nous formons.
Vendredi 20 janvier (18h-21h)

[FR Villeneuve d'Ascq] Libre à Vous - Le samedi 21 janvier 2017 de 09h00 à 12h00.

Vous souhaitez tester GNU/Linux sur votre ordinateur, vous recherchez un logiciel pour une fonction précise, des conseils ou de l'aide sur les logiciels libres ?
Libre à Vous est une permanence destinée à vous faciliter l'utilisation de l'informatique. Vous repartirez avec « le plein » de logiciels libres, fiables, évolutifs, performants et gratuits.
C'est chaque samedi matin au Centre d'Infos Jeunes à la ferme Dupire, 80 rue Yves Decugis à Villeneuve d'Ascq (métro Triolo) de 9h00 à 12h00.

[FR Beauvais] Gérer sa messagerie - Le samedi 21 janvier 2017 de 09h30 à 12h30.

Samedi du Libre, Gérer sa messagerie Thunderbird.
Archivages, copies, transfert, recherche, destinataires, liste de diffusion, protection de la vie privée.
Entrée Libre. Tout Public.

[FR Valbonne] Rencontre accès Libre - Le samedi 21 janvier 2017 de 10h00 à 12h00.

Linux Azur propose une rencontre accès libre au Cyberkiosc de Valbonne.
Venez découvrir Linux et les logiciels libres.
Venez nombreux.

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 21 janvier 2017 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L
Quel est le rôle de l'école du logiciel libre ?
Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

[FR Charleville-Mézières] Atelier Hacklab - Le samedi 21 janvier 2017 de 14h00 à 18h00.

Atelier Hacklab de l'association ILARD

[FR Nanterre] Lightning talks de l'Electrolab - Le samedi 21 janvier 2017 de 16h00 à 18h00.

Les Lightning-Talks consistent en de courtes présentation (5 mn max + 3 mn de questions) de projets terminés, en cours, ou toujours en réflexion.
Toutes les personnes qui sont prêtes à partager leurs idées les plus folles devant une foule en délire sont invitées!
Vous bénéficierez de retours des membres sur vos choix techniques et probablement de conseils bienvenus.

[QC Montréal] Atelier du Libre du Club Linux Atomic - Le samedi 21 janvier 2017 de 09h00 à 18h00.

Le Club Linux Atomic
Le Club Linux Atomic (CLA) regroupe des utilisateurs, novices comme aguerris, de systèmes d’exploitation GNU/Linux et de logiciels libres. Il a pour principal objet de mieux faire connaître l’informatique libre et d’en favoriser l’utilisation par le plus grand nombre.
Atelier du Libre

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Tails : Nous avons besoin de vos dons !

Dimanche 15 Janvier

La distribution Tails (The Amnesic Incognito Live System) est un live-CD/live-USB visant à protéger votre anonymat et votre vie privée quand vous vous connectez à Internet. Il y a quelque semaines a été démarrée une campagne de dons pour financer le travail en 2017.

Sur la page du projet Tails Pourquoi nous avons besoin de dons : « Tails est distribué librement et gratuitement. Nous ne vendons pas vos données, nous ne vous envoyons pas des publicités ciblées et nous ne vendrons jamais notre projet à une grande entreprise. Nous distribuons Tails gratuitement simplement car tout le monde mérite d'être protégé contre la surveillance et la censure. Mais également car être un logiciel libre est une condition nécessaire pour que nos outils soient sûrs et vous protègent comme prévu. Si notre code source était fermé, il n'y aurait aucun moyen de vérifier que notre logiciel est digne de confiance. ».

Toujours sur la même page Pourquoi nous avons besoin de dons, le projet indique récolter en moyenne 210 000€ depuis 2014 (34% du gouvernement américain, 34% de fondations et d'ONG, 17% d'individus et 15% de sociétés). Il évoque d'ailleurs la question de la part du financement provenant du gouvernement des États-Unis, et indique « que Tails est utilisé par environ 18 000 personnes chaque jour. Si chacune donnait 12€, le prix d'une clé USB, notre budget pour l'année entière serait récolté en un jour. »

Si vous voulez que Tails reste indépendant, merci de prendre une minute pour faire un don.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les consultations publiques en ligne doivent être basées sur des logiciels libres

Vendredi 13 Janvier

La consultation publique en ligne initiée par MM. les députés Luc Belot (PS) et Patrice Martin-Lalande (LR) sera clôturée mardi 17 janvier. Elle porte sur leur proposition de loi « généralisant la consultation publique en ligne, par l’internet, sur les textes de loi avant leur examen par le Parlement ».

Au vu du calendrier parlementaire cette proposition de loi ne sera vraisemblablement pas présentée au Parlement, cependant elle a le mérite de faire avancer le débat sur les consultations publiques en ligne. D'autant qu'il est tout à fait probable que la prochaine majorité se saisisse de ce sujet tant il semble populaire : nombreux sont ceux qui semblent considérer ces consultations comme un pilier d'un « renouveau démocratique ». C'est le cas des députés à l'origine de la proposition qui voient dans ces consultations un moyen de « retisser le lien de confiance distendu ».

Si le débat de fond sur l'opportunité et le périmètre de cette procédure présente un intérêt réel, il est une question de forme sur laquelle il ne peut être transigé : les consultations publiques en ligne doivent être basées sur des logiciels libres. Le numérique ne peut aider la démocratie sans en adopter les fondements. C'est dans cette optique que l'April a formulé une proposition d'amendement au texte des députés afin d'inscrire dans la proposition de loi le recours impératif à des logiciels libres au moment de consultations publiques en ligne.

Notons d'ailleurs que la plateforme servant de base à cette consultation, tout comme celle qui avait été utilisée pour le projet de loi « République numérique », repose sur un logiciel privateur de la société Cap Collectif. Sur ce sujet, lire l'excellent billet de Regards Citoyens ; Civic Tech ou Civic Business ? Le numérique ne pourra pas aider la démocratie sans en adopter les fondements.

Si vous souhaitez participer à cette consultation, et notamment soutenir la proposition de l'April, l'inscription à la plateforme a le mérite d'être très rapide et d'exiger un nombre minimal de données personnelles : un pseudonyme, un mot de passe et une adresse électronique suffisent.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de décembre 2016

Vendredi 13 Janvier

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de décembre 2016 :

Abonnement d'un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu'ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N'oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n'ont pas pu être joints ou n'ont pas répondu. Les lots ont été ré-attribués automatiquement. N'oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d'une dépêche. En effet, c'est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu'à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Odoo, éditeur de logiciel de gestion libre, sort une nouvelle application Odoo Email Marketing

Vendredi 13 Janvier

Avec la sortie de sa dernière version, Odoo, la suite d'applications pour la gestion d'entreprise, a retravaillé son application de publipostage: Odoo Email Marketing.
Odoo Email Marketing existe depuis la version 8 mais avec la nouvelle version 10 l'application prend un vrai tournant ! Une nouvelle interface, de nouveaux modèles… Odoo Email Marketing devient plus simple, plus intuitif et plus réactif.

Fini l'importation de contacts grâce à l'intégration

Comme toutes les applications Odoo, la fonctionnalité principale de la solution est appliquée à Odoo Email Marketing. Celle-ci est intégrée à toutes les autres applications Odoo. Du coup, il est facile de choisir les destinataires à partir de la base de données Odoo, sans effectuer aucune importation ou exportation. Par exemple, vous choisissez d'envoyer une lettre d'information à vos nouveaux prospects de Odoo CRM ou envoyez un courrier uniquement aux participants d'un événement spécifique que vous organisez avec l'application Odoo Event. Tous les contacts sont automatiquement synchronisés et sont à jour !

Vous pouvez créer une liste (avec des filtres spécifiques) et réutiliser la même liste des mois plus tard, tous les nouveaux contacts qui correspondent au filtre seront automatiquement dans votre liste créée précédemment.

Vous pouvez également choisir d'importer une liste externe d'e-mails de contacts. Si l'un de ces contacts répond à votre e-mail, Odoo CRM crée automatiquement lead à partir de cette réponse et ajoute le contact dans votre CRM ! Ceci est un autre exemple de la façon dont vous pouvez gagner du temps avec la fonctionnalité d'intégration.

Vous n'êtes pas inspiré ? Prenez un modèle !

Odoo Email Marketing est livré avec un ensemble de différents modèles. Tout type d'entreprise trouvera celui qui correspond à son style. Grâce à ces modèles, vous pouvez créer des e-mails de qualité plus rapidement !

Éditeur Drag & Drop

Odoo vise toujours à maintenir une interface simple et conviviale. Cette nouvelle application est livrée avec une fonctionnalité d'édition facile : des blocs de construction que vous pouvez glisser et déposer.

Selon le contenu que vous souhaitez ajouter à un endroit précis dans le courrier électronique, vous pouvez choisir le type de bloc dans le menu de gauche et le glisser et le déposer à sa place. Le menu de gauche contient plus de 20 blocs de construction différents : du titre, au pied de page, avec du texte et des images à insérer facilement.

Cette fonctionnalité permet à quiconque de modifier un bulletin d'information, aucune connaissance en code n'est nécessaire.

Un seul prix, quel que soit le nombre d'abonnés ou d'e-mails

Dans sa version communautaire, libre et téléchargeable sur le site, l'application Email Marketing n'a aucune limite dans le nombre de mails envoyés, tout dépend du serveur que vous utilisez.

Dans sa version payante, elle offre un nombre illimité d'abonnés ; vous pouvez avoir 10 contacts ou plus de 500 000 pour le même prix. Cela permet à une entreprise en croissance de continuer à utiliser Odoo sur le long terme, sans frais supplémentaires. Dans la version SaaS, le prix est fixé par mois, indépendamment du nombre d'e-mails que vous envoyez.

Toujours dans la version cloud, il est possible d'utiliser une application, de manière autonome, gratuitement. Dans ce cas, Odoo Email Marketing est limité à 400 emails par jour. Cette limite est portée à 50000 courriels par jour avec l'abonnement payé (30 € / 40 $). Si vous envoyez plus de 50000 courriels par jour, il n'y a aucun coût supplémentaire et les courriels restants sont envoyés par lots pendant plusieurs jours.

Obtenir des statistiques

Avec Odoo Email Marketing vous avez immédiatement les taux de livraison, d'ouverture, de réponse, de clics et de rebond. Il est facile de voir les statistiques pour chaque catégorie et de voir quel lien a été cliqué, etc. Lorsque vous cliquez sur le bouton « Désabonner », le destinataire est automatiquement marqué comme « opt-out » dans toutes vos listes.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Weboob s'offre une nouvelle version pour fêter la nouvelle année

Jeudi 12 Janvier

Weboob (Web Outside Of Browsers) est un ensemble d'applications interagissant avec des sites Web.

Pour fêter la nouvelle année, l'équipe de développeurs de Weboob a mis les bouchées doubles pour réussir la sortie d'une nouvelle version. Cette version 1.2 est l'aboutissement d'un travail très actif durant tout le cycle de développement, avec plus de 1400 commits en onze mois, écrits par 29 contributeurs différents.

En plus de fournir une bibliothèque permettant de grandement simplifier l'extraction de données des sites, Weboob compte aujourd'hui 220 modules prêts à l'emploi pour accéder à de nombreux sites web sans passer par un navigateur standard.

Sans être exhaustive, la suite de la dépêche vous propose de découvrir quelques nouveautés de cette version, que ce soit pour les utilisatrices et utilisateurs ou les développeuses et développeurs.

Sommaire Applications graphiques et passage à Qt5

Si au niveau des fonctionnalités les applications graphiques n'ont pas toutes évolué, on peut noter par contre le passage de toutes les applications de Qt4 vers Qt5.

Au niveau des améliorations notables, on peut citer les applications QCineoob et QCookboob qui sont désormais plus claires en affichant les résultats de recherches, gagnent en clarté au niveau des différents onglets et s'enrichissent d'un nouveau raccourci clavier (alt+gauche) pour revenir en arrière.

Enfin, la nouvelle application QBoobLyrics fait son apparition. Elle permet de chercher et afficher des retranscriptions de textes de chansons

Banques, factures, que du bon

Budget Insight (BI), avec plus de 60% des changements de cette version, est le plus gros contributeur de weboob, principalement sur les connecteurs bancaires et de factures.

Le projet a bénéficié d'une refonte de la gestion des virements, qui sont proposés professionnellement par BI à travers leur API, et le portage d'une partie des connecteurs bancaires vers la nouvelle capability CapBankTransfer.

Il est donc aisé, à partir de l'application boobank, d'initier des virements SEPA vers les bénéficiaires internes et externes.

Cela se retrouve également dans l'application mobile (propriétaire) Budgea :

Dans les autres nouveautés, les informations concernant votre conseiller bancaire sont également récupérées, à travers la commande advisor : une raison de moins de vous connecter au site de votre banque !

Logements

Weboob suit les grandes tendances, y compris le boom de l'immobilier et les difficultés pour trouver une location dans certaines régions de France. Les applications QFlatBoob et flatboob affichent désormais le prix au mètre carré des logements, et gagnent un peu en ergonomie quand des champs sont manquants (oui, il existe des annonces immobilières sans la surface).

Gitlab-ci

Buildbot était utilisé jusqu'à présent pour faire tourner les tests unitaires des modules de Weboob. Les outils existants étaient devenus obsolètes, et peu utilisés, et les builders n'étaient plus tous maintenus et disponibles. Du coup, les tests unitaires étaient peu utilisés et peu surveillés.

Avec la migration depuis le Redmine sur symlink.me vers un tout nouveau Gitlab, l'intégration continue a été repensée pour utiliser Gitlab-CI.

Dorénavant, le maximum de tests unitaires sont effectués à chaque commit. Ceci implique :

  • de vérifier que la dernière branche de développement compile ;
  • de vérifier que les modules passent un certain nombre de règles de codage et que les modules ont tous des icônes et des tests unitaires ;
  • enfin, de faire tourner le plus de tests unitaires possible sur Weboob et les modules, en générant un rapport de couverture de code.

Pour ce dernier point, un des gros changements apportés est la possibilité de faire tourner un maximum de tests sans identifiants pour le module à tester, en passant automatiquement les tests nécessitant des identifiants. Il est bien entendu possible de spécifier un fichier de backend à utiliser pour fournir des identifiants à certains modules et faire tourner encore plus de tests unitaires.

En plus de ces tests unitaires centralisés, chaque contributeur est invité à lancer sa propre instance de tests chez lui pour les modules ne pouvant fonctionner sans identifiants spécifiques afin d'envoyer le maximum de tests et de fournir une visualisation web permettant de suivre en un coup d'œil l'évolution du statut des modules au cours du temps.

Du côté des développeuses Héritage des modules, navigateurs et pages

Weboob, dans sa volonté de conquérir le monde, Minus, et de lui imposer sa vision sexiste de plus en plus d'utilisat[eur][rice]s, avait besoin dans certains cas de gagner en lisibilité quant au nommage de ses modules.

La question qui se posait était la suivante : comment gérer proprement les modules cic et credit mutuel qui partagent exactement le même moteur de site (et bien d'autres encore, mais il fallait bien choisir un exemple concret pour que la famille Michu dans son ensemble [père, mère et enfants de tous sexes et de tous âges] comprenne), dont les sites sont quasi-identiques, cela, sans dupliquer de code ?

Une réponse aurait pu être de regrouper le parsing de ces deux sites dans un seul module, mais, malheureusement, cela posait d'autres questions. Il faut supprimer l'un des modules, lequel ? Comment indiquer aux utilisat[eur][rice]s de ce module (disons CIC) supprimé d'utiliser l'autre ? Et surtout, comment un[e] utilisat[eur][rice] lambda nommé[e] M[onsieur][adame] Michu, saura-t-[il][elle] qu'[il][elle] doit utiliser le module (disons CreditMutuel) pour regarder ses comptes domiciliés au CIC ?

La réponse que nous avons trouvée est de passer par l'héritage entre backends, que ce soit au niveau des classes héritées de modules, browsers et pages.

Les classes AbstractModule, AbstractBrowser et AbstractPage ont ainsi vu le jour !

Par exemple, le fichier module.py du CIC ne contient maintenant plus que ça (commentaires et imports mis à parts) :

class CICModule(AbstractModule, CapBankTransfer, CapContact): NAME = 'cic' MAINTAINER = u'Julien Veyssier' EMAIL = 'julien.veyssier@example.fr' VERSION = '1.2' DESCRIPTION = u'CIC' LICENSE = 'AGPLv3+' CONFIG = BackendConfig(ValueBackendPassword('login', label='Identifiant', masked=False), ValueBackendPassword('password', label='Mot de passe')) BROWSER = CICBrowser PARENT = 'creditmutuel' def create_default_browser(self): browser = self.create_browser(self.weboob, self.config['login'].get(), self.config['password'].get()) browser.new_accounts.urls.insert(0, "/mabanque/fr/banque/comptes-et-contrats.html") return browser

L'introduction de ces nouveautés a aussi permis de gérer différemment les classes génériques qui permettaient de faciliter le parsing de sites de journaux numériques. Jadis, ces facilitateurs étaient placés dans la partie core de weboob, partie qui ne pouvait être mise à jour (en cas de bug d'errance de développement dans les sites scrappés) qu'avec la publication d'une nouvelle version de (ne vous en cachez pas) votre outil préféré.

Dorénavant, il suffit d'étendre un nouveau module spécialement créé pour l'occasion et qui n'implémente aucune capability ; pour ne pas le nommer genericnewspaper, afin de profiter de ces facilitateurs. Ce dernier, comme tous les autres modules, peut être mis à jour, Alléluia, via un simple weboob update.

Par exemple, le module "minutes20" (pour gérer le journal 20minutes), se contente d'hériter de GenericNewspaper, de configurer l'URL d'un article, les expressions XPath des articles, et c'est à peu près tout.

Support des versions de Python

Comme annoncé lors de la dernière sortie, weboob 1.1 était la dernière version à supporter Python 2.6. Python 2.7 est donc la seule version supportée par weboob 1.2.

Rappelons que ce sont les anciens modules utilisant la bibliothèque mechanize (à travers weboob.deprecated.browser) qui retiennent weboob à Python 2.
Tous les nouveaux modules (depuis weboob 1.0) sont écrits avec Browser 2 (qui utilise la bibliothèque requests, compatible Python 3). D'anciens modules sont également portés vers Browser 2 au fil de l'eau.

En vue d'un passage à Python 3, les modules utilisant toujours Browser 1 à l'été 2017 seront simplement supprimés (car ils ne sont de toutes façons probablement plus maintenus), à l'occasion de la sortie du futur weboob 1.3.

Le passage total de weboob et ses modules à Python 3 pourra ensuite se faire, prévu pour Noël 2017. Dès lors, plus aucune version de Python 2 ne sera supportée.

Améliorations du navigateur

Le projet ne le met pas toujours en avant, mais il est tout à fait possible d'utiliser Weboob comme une bibliothèque de scraping. En terme de fonctionnalités, le navigateur (Browser) n'a rien à envier à des projets qui pourraient venir spontanément en tête d'un développeur ou d'une développeuse souhaitant développer rapidement un script pour lire le contenu d'un site.

Les (le plus souvent mauvaises) expériences dans le scraping du projet permettent d'avoir des fonctionnalités déjà intégrées pour un nouveau développeur. Exemple parmi d'autres mais qui a été rencontré durant le cycle de cette version, certains serveurs ont mis en place des protections anti-scraping se basant sur l'ordre des paramètres de la requête HTTP POST envoyée.

PartialHTMLPage

Certains sites retournent des réponses HTML partielles (au travers de requêtes XMLHttpRequest), à insérer au milieu de documents existants. Ces réponses peuvent contenir plusieurs balises racines, ce qui fait que la page retournée n'est pas du HTML.
Le type de page PartialHTMLPage a été ajouté pour gérer ces réponses automatiquement.

CacheMixin

L'APIBrowser est une classe de Browser (introduite dans weboob 1.1) dédiée aux API web JSON plutôt qu'aux pages HTML crados.

Une nouvelle classe mixin a été ajoutée, CacheMixin, qui possède un cache (optionnel) pour éviter de refaire les mêmes requêtes. On peut configurer l'APIBrowser pour retourner la réponse mise en cache dès que la même requête est faite, sans aucune transmission réseau, ou bien on peut le configurer pour laisser le site décider, grâce à l'utilisation des entêtes ETag et If-Modified-Since.
Une fois qu'on a ajouté le mixin à l'héritage, pour l'utiliser, il suffit de remplacer les appels à open par open_with_cache.

Debug simplifié

Si les applications Weboob fournissent déjà des options permettant du debug fin pour un utilisateur ou un développeur, il n'était pas toujours simple de débuguer en production des erreurs aléatoires sur des pages. Afin de simplifier la vie des développeurs et développeuses, il est désormais possible de configurer l'enregistrement des pages HTML lues par le browser dans la configuration d'un backend, il suffit d'ajouter l'attribut _debug_dir.

Encodeur JSON

Un encodeur JSON a été ajouté (dans le module weboob.tools.json) pour pouvoir convertir les objets weboob en JSON :

json.dumps(objet_weboob, cls=weboob.tools.json.WeboobEncoder)

Il permet de simplifier les vies des développeurs souhaitant exporter les résultats obtenus par Weboob (notamment pour l'exposer sur des applications web).

Petites nouvelles

À l'occasion de la rédaction d'un article/tutorial pour Linux Magazine (date de parution encore inconnue), le site Linuxjobs a gagné son module Weboob. Il rejoint d'autres sites de recherches d'emploi, comme Apec, Lolix, Monster, Pôle Emploi…

Si vous voulez en savoir plus sur le projet et que vous vous rendez au Fosdem, sachez qu'une conférence aura lieu sur Weboob le dimanche à midi en salle UD2.120 (Chavanne).

Enfin, dans la catégorie des utilisations externes de Weboob, nous vous avons souvent parlé dans les dépêches de kmymoney. Le plugin Weboob (écrit par les développeurs de Weboob) est désormais officiel et intégré dans la dernière version.

Contributeurs

Merci aux contributeurs qui ont participé à cette version :

  • Adrien Clerc ;
  • Baptiste Delpey ;
  • Benjamin Bouvier ;
  • Benjamin Carton ;
  • Bernard Guyzmo Pratz ;
  • Cédric Félizard ;
  • Christophe Lampin ;
  • Edouard Lambert ;
  • Edouard Lefebvre du Prey ;
  • Florent Fourcot ;
  • François Revol ;
  • James GALT ;
  • Jean Walrave ;
  • Johann Broudin ;
  • Jonathan Schmidt ;
  • Julien Danjou ;
  • Julien Veyssier ;
  • Laurent Bachelier ;
  • Matthieu Weber ;
  • Neil Armstrong ;
  • Oleg Plakhotniuk ;
  • Phyks (Lucas Verney) ;
  • Roger Philibert ;
  • Roland Mas ;
  • Romain Bignon ;
  • Simon Lipp ;
  • Vincent Ardisson ;
  • Vincent Paredes ;
  • ZeHiro.

Weboob est un projet qui vit grâce à ses contributeurs. Si vous souhaitez l’améliorer et que vous connaissez le Python (ou pas, des besoins sur la documentation et la qualité des icônes se font sentir), n’hésitez pas à contribuer.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

FOSDEM 2017 le week-end du 4 et 5 février

Mercredi 11 Janvier

Le FOSDEM (Free and Open Source software Developers' European Meeting) est le plus grand congrès gratuit pour les développeurs du Libre, organisé uniquement par des bénévoles.

Le congrès se déroule à Bruxelles dans les locaux de l'ULB sur le campus du Solbosch.

Programme Keynotes

Les keynotes sont les conférences principales du Fosdem. Cette année on y trouvera les thèmes suivants :

Main tracks

Il s'agit de sujets généralistes développés au fil de plusieurs conférences :

Developer rooms

Il s'agit de conférences sur un sujet plus pointu, souvent, dans une salle plus petite. Leur nombre est donc plus conséquent :

Lightning talks

Les lightning talks sont de courtes présentations de 15 minutes sur un projet pour donner envie aux gens d'y participer. Il y a 38 présentations de prévues.

Examens

Comme chaque année, il y a la même série d'examens de certification : BSDCG, LPI et [LibreOffice](https://fr.libreoffice.org/about-us/certification/.

Bénévoles

Bien entendu, le FOSDEM est rendu possible par la volonté de ses bénévoles. C'est pourquoi de l'aide est en permanence recherchée. Vous souhaitez aider ? Vous pouvez commencer par regarder la liste des tâches disponibles, présente sur la page des volontaires. N'hésitez pas à donner un coup de main !

Et si vous n'avez que quelques minutes, allez voir sur le canal IRC fosdem-volunteers. Par exemple, l'année dernière, il manquait des volontaires pour introduire les présentateurs (ça prend 30 secondes), ou pour courir avec les micros (idem).

Retransmission

Normalement, pour ceux qui n'auraient pas la chance de venir, il y aura un live. De plus les vidéos seront disponibles plus tard sur http://video.fosdem.org/ (sauf problème technique).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

pkgsrc 2016Q4

Mardi 10 Janvier

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Thomas Klausner a annoncé, le 4 janvier 2017, la disponibilité de la branche pkgsrc-2016Q4. Pkgsrc (prononcé package source) est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD, mais aussi à GNU/Linux, SmartOS, Minix, Mac OS X et de nombreux autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source, mais aussi sous forme binaire.

Les développeurs de pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2016Q4 est donc la troisième de l’année 2016.

Plus de détails sur cette version en particulier, en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d’annonce.

La piqûre de rappel

pkgsrc, c’est le système de paquets logiciels pour NetBSD, issu d’un fork en 1997 de celui de FreeBSD. Nos amis au drapeau orange étant adeptes de la portabilité, il est logique que leur système de paquets puisse fonctionner ailleurs et compte toujours plus d’une vingtaine de plates‐formes compatibles, allant des systèmes BSD à Windows (grâce à Cygwin, Interix et Services For Unix) en passant par GNU/Linux, Mac OS X / macOS et Solaris.

Pour être plus concret sur la portabilité de pkgsrc, certaines personnes maintiennent des dépôts de paquets binaires en dehors de ceux pour NetBSD. Ainsi, le dépôt de la société Joyent contient des ensembles de paquets pour SmartOS, GNU/Linux (CentOS & RHEL 6) mais aussi  Mac OS X / macOS, en plus du nécessaire de bootstrap.

Enfin, ces initiatives ne sauraient être couronnées de succès sans pkgin, gestionnaire de paquets créé par iMil et maintenu, entre autres, par Jonathan Perkin, actuellement en version 0.9.4.

Les changements

Les changements marquants côté logiciels sont les suivants :

En plus de ces mises à jour, les cwrappers sont maintenant activés par défaut pour quelques plateformes : Darwin, Linux, NetBSD et SunOS. Les cwrappers sont une réécriture en C de nombreux scripts shell d'infrastructure, occasionnant une amélioration notable des performances.

À noter que peu avant la période de freeze qui a précédé cette nouvelle version de pkgsrc, certaines propositions de nettoyage ont fait leur apparition. Il faut donc s'attendre à dire au revoir à certaines anciennes versions de Xen, GCC, LibreOffice et OpenOffice pour 2017Q1.

Côté statistiques, depuis pkgsrc 2016Q3, il y a eu 159 ajouts de paquets, et 1 359 mises à jour.

Côté NetBSD

Soren Jacobsen a annoncé le 9 janvier 2017 la mise à disposition de NetBSD 7.1 RC1. Cette nouvelle version semi-majeure apporte entre autres des améliorations de pilotes matériels, des mises à jour d'outils utilisateurs et bien entendu des correctifs de bogue et de sécurité.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 1 de l'année 2017

Mardi 10 Janvier

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Next INpact] Mozilla appelle à développer des objets connectés responsables

Par Vincent Hermann, le vendredi 6 janvier 2017. Extrait:

Mozilla s’inquiète de l’explosion du nombre d’objets connectés et d'une conception oublieuse de certains principes. Si l’éditeur s’émerveille du potentiel d’Internet via des milliards de petits appareils du quotidien, il n’en reste pas moins très prudent, évoquant un véritable carrefour technologique.

Lien vers l'article original: https://www.nextinpact.com/news/102771-mozilla-appelle-a-developper-objets-connectes-responsables.htm

[Next INpact] Au ministère de la Culture, le CSPLA se penche à nouveau sur les licences libres

Par Marc Rees, le vendredi 6 janvier 2017. Extrait:

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique, instance de réflexion abritée par le ministère de la Culture, va se pencher sur les licences libres. Une mission a été confiée à Joëlle Farchy, enseignante spécialiste des industries culturelles.

Lien vers l'article original: https://www.nextinpact.com/news/102774-au-ministere-culture-cspla-se-penche-a-nouveau-sur-licences-libres.htm

[internet ACTU.net] L’open source contre la régulation?

Par Hubert Guillaud, le jeudi 5 janvier 2017. Extrait:

Il y a peu, nous évoquions rapidement Comma.ai, une startup lancée par un hacker de 26 ans, George Hotz, visant à fournir un kit pour rendre n’importe quelle voiture semi-autonome, depuis une simple caméra embarquée (une dashcam comme on appelle ces caméras de tableau de bord). Alors que les géants de l’automobile et de la technologie dépensent des milliards pour construire des voitures autonomes, Hotz annonçait à l’automne qu’il souhaitait vendre son kit logiciel et matériel pour moins de 1000 $.

Lien vers l'article original: http://www.internetactu.net/a-lire-ailleurs/lopen-source-contre-la-regulation

[ZDNet France] Linux 2017: A grands pouvoirs, grandes responsabilités

Par Steven J. Vaughan-Nichols, le mercredi 4 janvier 2017. Extrait:

Linux et le logiciel open source dirigent désormais le monde et cela signifie que nous devons travailler plus fort que jamais pour s'assurer qu'il soit fiable.

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/actualites/linux-2017-a-grands-pouvoirs-grandes-responsabilites-39846604.htm

[vousnousils] L’école numérique, c’est se livrer aux géants de l’informatique

Par Fabien Soyez, le mardi 3 janvier 2017. Extrait:

Prof en collège, Karine Mauvilly a démissionné face au "plan numérique pour l'éducation". Pour elle, il s'agit d'une intrusion du monde marchand à l'école.

Lien vers l'article original: http://www.vousnousils.fr/2017/01/03/lecole-numerique-cest-se-livrer-aux-geants-de-linformatique-karine-mauvilly-597693

[Les Echos] Des agences de notation à l’économie numérique: la valeur de la réputation ou le retour au potlatch

Par Luc-Marie Augagneur, le lundi 2 janvier 2017. Extrait:

Constater que certains modèles économiques reposent sur l'accumulation de la réputation doit conduire à mieux appréhender juridiquement les transactions réputationnelles.

Lien vers l'article original: http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-164432-des-agences-de-notation-a-leconomie-numerique-la-valeur-de-la-reputation-ou-le-retour-au-potlatch-2053945.php

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agenda du Libre pour la semaine 2 de l'année 2017

Lundi 9 Janvier

Calendrier web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 37 événements (0 en Belgique, 37 en France, 3 au Québec et 1 en Suisse) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire Agenda du Libre pour la semaine 2 de l'année 2017 [FR Montpellier] WikiPermanence - Le lundi 9 janvier 2017 de 18h00 à 20h00.

Une WikiPermanence est une rencontre physique entre des wikipédiens chevronnés et de nouveaux ou futurs wikipédiens qui souhaitent acquérir des connaissances et des conseils sur le fonctionnement de Wikipédia. Il ne s’agit pas d’une simple rencontre entre wikipédiens : la WikiPermanence est là pour répondre aux questions, permettre des démonstrations, offrir une aide aux premiers pas et, si cela se fait régulièrement, permettre un suivi.
Elles nous permettront d’aborder les sujets tels que :
Un instant est prévu pour l’initiation des débutants

[FR Lyon] Apéro Admin Sys - Le lundi 9 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Rencontre mensuelle devant une bière ou autres types de boisson des administratrices/administrateurs système, devops, ….
Exceptionnellement nous ne serons pas le premier lundi du mois. Cela nous aura laissé le temps de survivre au chapon ou à notre dernière astreinte de l'année.
Aussi sur https://www.meetup.com/Auvergne-Rhone-Alpes-Apero-Admin-Sys/

[FR Paris] Réforme du droit d'auteur UE - Le lundi 9 janvier 2017 de 19h30 à 22h00.

Après quasiment une décennie, la Commission européenne a présenté son projet de loi sur la réforme du droit d'auteur.
Et il était temps : nos lois sur le droit d'auteur ne correspondent pas à la technologie d'aujourd'hui.
Créer un mème est techniquement interdit dans de nombreux endroits de l’Union européenne.

[FR Rennes] Rencontre mensuelle des contributeurs OpenStreetMap - Le lundi 9 janvier 2017 de 20h00 à 22h00.

La cartographie collaborative vous intéresse, vous contribuez un peu, beaucoup à OpenStreetMap :
cette rencontre est ouverte à tous, débutants, expérimentés, curieux…
La salle dispose d'un vidéoprojecteur et d'une connexion Internet.Venez avec votre ordinateur portable dans la mesure du possible.

[FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux - Le mardi 10 janvier 2017 de 10h00 à 12h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence de dépannages pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien. Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi d’adapter l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.
Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes :
Présentation de Linux

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres - Shotcut - Le mardi 10 janvier 2017 de 17h00 à 19h00.

Salle Nino Rota, Médiathèque Federico Fellini place Paul Bec, 34000 Montpellier
Retoucher des pistes audio avec Audacity Retouchez vos pistes audio pour vos montages vidéos ou autres applications, pour les améliorer, les couper, les mixer…
Réaliser un montage vidéo avec Shotcut Grâce à un logiciel simple et intuitif, vous serez rapidement capable de réaliser un petit film ou court-métrage d’animation en utilisant de courtes séquences vidéo, des photos ou des images. Pour épater vos amis ou pour vous lancer dans l’aventure de l’animation, cette séance est faite pour vous !

[FR Lille] Permanence lilloise de mediawiki, Open Street Map et Open Source Ecologie - Le mardi 10 janvier 2017 de 18h00 à 19h30.

Les apér'OSE sont des rencontres conviviales pour échanger sur les projets.
Le prochain apér'OSE à Lille se déroulera le 10 janvier 2017 et aura un déroulement différent de d'habitude. En effet, les groupes locaux des projets Mediawiki, Open Street Map et Open Source Ecologie vous proposent une permanence commune ce jour là.
A priori, au programme (évolutif en fonction des présents) :

[FR Charleville-Mézières] Permanence accueil - Le mardi 10 janvier 2017 de 18h00 à 20h00.

Permanence de l'association ILARD centrée sur l'aide collaborative entre participant(e)s

[FR Reims] Atelier Vie-Privée - Le mardi 10 janvier 2017 de 18h30 à 20h30.

De septembre 2016 à juin 2017, un mardi soir par mois, l'association LoLiCA anime un « Atelier vie Privée » sur un thème précis.
Le but de ce rendez vous est d'expliquer, de façon très accessible, les problématiques autour de la vie privée dans notre monde numérique et des solutions à apporter pour pouvoir la préserver.
Ce mardi 10 janvier 2017, nous aborderons le thème «  Vie rivée 2.0 »

[FR Nantes] Rencontre OpenStreetMap - Le mardi 10 janvier 2017 de 18h30 à 21h30.

Rencontre le 10 janvier 2017 à 18h30 au 1 rue d'Auvours
Un grand merci à l'association Médiagraph qui nous accueille dans ses locaux : 1 rue d'Auvours à Nantes (proche place Viarme)
Proposition du jour : open data, Osmose et … galette

[FR Grenoble] Permanence des libristes dauphinois - Le mardi 10 janvier 2017 de 19h00 à 21h00.

Le Laboratoire Ouvert Grenoblois organise, tous les deuxièmes mardis du mois, une permanence ouverte à tou·te·s, où sont présents les acteurs du Libre locaux :
Le LOG, hackerspace grenoblois ;
La Guilde, groupe d'utilisateurs de Logiciel Libre ;

[FR Lyon] Atelier Bidouille - Le mardi 10 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

ALDIL4 est un projet d'entraide autour des logiciels libres à la Croix Rousse .
ALDI4 est un projet créé par un de nos membres et soutenu par l'ALDIL pour promouvoir les logiciels libres dans le 4ème arrondissement de Lyon.
Ces ateliers sont ouverts à tous et permettent de rencontrer des utilisateurs de logiciels libres qui partagent leurs connaissances et se dépannent mutuellement dans leurs usages.

[FR Nanterre] Portes ouvertes de l'Electrolab - Le mardi 10 janvier 2017 de 20h00 à 21h00.

Le mardi soir est le jour où nous invitons les nouveaux et les curieux à découvrir l'Electrolab de Nanterre lors d'une petite visite guidée.
Qui sommes nous ?
Laboratoire, makerspace, atelier, grand garage collectif, ces termes nous décrivent tous un peu sans toutefois parvenir à être exacts ou exhaustifs.

[QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 10 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Local de la rencontre : A-1300
Programmation de la rencontre
Ce mois-ci, nous aurons plusieurs petites présentations éclairs ("lightning talks") reliées à Linux et aux logiciels libres.

[FR Teyran] Notions PC - Le mercredi 11 janvier 2017 de 10h00 à 11h00.

Médiathèque de Teyran - Place du jeu de ballon 34820 Teyran
Créer un livret avec Scribus
Réaliser des animations en GIF avec The Gimp

[FR Saint-Denis] 20 ans April - Le mercredi 11 janvier 2017 de 10h00 à 21h00.

Nous organisons à l'université Paris 8 une journée dédiée au logiciel libre pour célébrer les 20 ans d'April.
L'événement aura lieu dans les locaux qui ont vu la naissance de l'association.
Au programme il y aura, dans la matinée, une Install party ouverte à tout le monde, puis des interventions de membres de l'April, de membres d'autres associations qui partagent en partie le combat d'April, ainsi que des membres de la communauté universitaire.

[FR Auch] Initiation à Linux - Le mercredi 11 janvier 2017 de 14h00 à 17h00.

Cette découverte de Linux est proposée au Café associatif d'Auch, l'Abri des Possibles, tous les mercredi.

[FR Montpellier] Ateliers Logiciels Libres - Gimp - Le mercredi 11 janvier 2017 de 17h00 à 19h00.

Salle Nino Rota, Médiathèque Federico Fellini place Paul Bec, 34000 Montpellier
Retoucher des pistes audio avec Audacity Retouchez vos pistes audio pour vos montages vidéos ou autres applications, pour les améliorer, les couper, les mixer…
Réaliser un montage vidéo avec Shotcut Grâce à un logiciel simple et intuitif, vous serez rapidement capable de réaliser un petit film ou court-métrage d’animation en utilisant de courtes séquences vidéo, des photos ou des images. Pour épater vos amis ou pour vous lancer dans l’aventure de l’animation, cette séance est faite pour vous !

[FR Bordeaux] Atelier artiste - hacker - Le mercredi 11 janvier 2017 de 19h00 à 21h00.

Ateliers-cours à la fabrique-pola - L@bx
Tous les mercredi, 19h00, à partir du 07 décembre 2016
Passer aux logiciels libres pour toute sa pratique artistique :

[FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 11 janvier 2017 de 21h00 à 23h00.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

[FR Quimperlé] Point info GNU/Linux - Le jeudi 12 janvier 2017 de 14h00 à 18h00.

Conseils, aide et infos pratiques Linux et Logiciels Libres.Pas d’inscription, entrée libre. De 14 à 18h !
Curieux ? Déjà utilisateur ? Expert ?
Pour résoudre vos problèmes ou résoudre les vôtres, vous êtes la bienvenue !N'hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation de GNU/Linux ou de venir avec votre peripherique récalcitrant (imprimante, scanner…)si possible.

[FR Martigues] Cycle découverte et usage de LibreOffice - Le jeudi 12 janvier 2017 de 16h30 à 18h30.

L’association ULLM (les Utillisateurs de Logiciels Libres du Pays Martégal) en collaboration avec EPN Martigues vous présente le programme de ses ateliers du premier trimestre 2017.
Le jeudi 12 janvier de 16h30 à 18h30
Responsable Marc Guelle

[FR Vergèze] Soirée Linux et Logiciels Libres - Le jeudi 12 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Bonjour à tous,
Notre prochaine rencontre Gard-Linux aura lieu:
    Jeudi 12 janvier 2017 de 19h à 22h    Centre socioculturel Marcel Pagnol, 99 rue Marcel Pagnol, 30310 Vergèze

[FR Lyon] Atelier bidouille - Le jeudi 12 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Ce jeudi 12 janvier 2017 de 19h à 22h (Atelier bidouille : gratuit sans inscription)
L’EPN des Rancy de la Maison Pour Tous, situé 249 Rue Vendôme – 69003 Lyon propose avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…) ce rendez-vous mensuels et informels soit :
Entraides et dépannages entre utilisateurs de #logiciel libres débutants et plus aguerris. L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

[FR Lyon] Jeudi Bidouille - Le jeudi 12 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Rendez-vous mensuels d'entraides et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris.
La Maison pour Tous / Salle des Rancy, l'ALDIL et des associations partenaires organisent cet atelier pour permettre à des utilisateurs de logiciels de se rencontrer pour échanger et se dépanner mutuellement dans leurs usages.
L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce suite à une Install Party, de faire découvrir une astuce… avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…)

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 12 janvier 2017 de 19h00 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.
Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).
Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

[FR Toulouse] Repas du Libre Toulousain - Le jeudi 12 janvier 2017 de 20h30 à 23h30.

Le groupe d'utilisateurs de logiciels libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre. Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.
Ce Qjelt aura lieu le jeudi 12 janvier 2017 à 20h30, au restaurant "la Paniolade" situé au 146 Boulevard de Suisse à Toulouse. C'est à proximité des ponts jumeaux et des minimes, et donc accessible par bus ou métro même tard le soir (bus 16 ou métro B en marchant un peu). Il n'y a pas de formule prévue, c'est à la carte : pizzas, viandes, poissons, salades…
Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant la veille est souhaitée sur toulibre.org/qjelt.

[QC Montréal] CLA - Rencontre des utilisateurs GNU/Linux de Montréal - Le jeudi 12 janvier 2017 de 18h00 à 21h00.

Le Club Linux AtomicLe Club Linux Atomic (CLA) regroupe des utilisateurs, novices comme aguerris, de systèmes d’exploitation GNU/Linux et de logiciels libres. Il a pour principal objet de mieux faire connaître l’informatique libre et d’en favoriser l’utilisation par le plus grand nombre.La programmation de la rencontreConsultez la programmation de notre rencontre sur notre site Web.InscriptionNous vous invitons à vous inscrire sur Framadate. Votre inscription nous permet de configurer la salle en fonction du nombre de participants.Tous sont bienvenus à y participer. N’hésitez pas à venir accompagner! Invitez les personnes de votre entourage à fraterniser avec notre communauté.
English speaking people are welcome.

[QC Coteau du Lac] Émission #123 de bloguelinux - Le jeudi 12 janvier 2017 de 20h00 à 22h00.

bloguelinux.ca est un blogue québécois offrant la diffusion d'un podcast qui traite des logiciels libres, du système d'exploitation Linux et de la technologie en général ; il y a un processeur, il y a un système d'exploitation, c'est certain que ça nous intéresse!
bloguelinux.ca est enregistré le jeudi à 20 heures toutes les deux semaines.
Vous pouvez nous écouter en direct lors des enregistrements à l'adresse http://live.bloguelinux.ca ou directement sur notre site à http://www.bloguelinux.ca en cliquant sur la radio dans le panneau de gauche du site.

[CH Saint-Cergue] Rencontres Hivernales du Libre - Du vendredi 13 janvier 2017 à 18h00 au dimanche 15 janvier 2017 à 17h00.

Les Rencontres Hivernales du Libre se dérouleront, pour la 3ème année consécutive, du vendredi 13 janvier au dimanche 15 janvier 2017 à St-Cergue.
Swisslinux.org invite la communauté des libristes à venir y partager cours et ateliers, bons repas et bonne humeur!
Les Rencontres Hivernales du Libre se sont constituées dans une volonté de fédérer les forces du Libre dans le bassin lémanique et plus largement en Suisse romande et France voisine.

[FR Montpellier] Permanence « Les logiciels libres, parlons-en ! » - Le vendredi 13 janvier 2017 de 17h00 à 19h00.

Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est ?
Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.
L’idée est de s’informer et d’informer les adhérents des diverses associations sur le fonctionnement du lieu et des associations, et notamment sur les 5 partenaires qui l’animent et lui permettent ainsi d’exister (autour.com, L’Accorderie, enercoop, modulauto, La Nef). Lors de cette permanence partagée vous pourrez rencontrer les associations La Graine (monnaie locale de Montpellier), éCOhabitons, Montpellier à pied, et bien sûr Montpel’libre.

[FR Caen] L'atelier Calvix du vendredi - Le vendredi 13 janvier 2017 de 19h00 à 21h00.

Deux vendredis par mois, Calvix propose un atelier de mise en pratique.
L'idée est d'échanger sur le logiciels libres ainsi que le matériel et solution associés.
Venez avec vos questions, nous pourrons probablement vous aider.

[FR Le Tholonet] Assemblée Générale de l'Axul - Le vendredi 13 janvier 2017 de 20h00 à 23h55.

Les membres de l'Axul (Association du Pays d'Aix des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres) vous invitent à leur assemblée générale qui aura lieu le vendredi 13 janvier de 20h00 à 23h55 au 1er étage du centre culturel Georges Duby du Tholonet (avenue Paul Julien, à proximité de la place du marché) à Palette, premier village sur la D7n au Sud-Est d'Aix.
Ordre du jour
20h00 - 20h30 : Accueil : Présentation des participants et organisation de la soirée

[FR Villeneuve d'Ascq] Libre à Vous - Le samedi 14 janvier 2017 de 09h00 à 12h00.

Vous souhaitez tester GNU/Linux sur votre ordinateur, vous recherchez un logiciel pour une fonction précise, des conseils ou de l'aide sur les logiciels libres ?
Libre à Vous est une permanence destinée à vous faciliter l'utilisation de l'informatique. Vous repartirez avec « le plein » de logiciels libres, fiables, évolutifs, performants et gratuits.
C'est chaque samedi matin au Centre d'Infos Jeunes à la ferme Dupire, 80 rue Yves Decugis à Villeneuve d'Ascq (métro Triolo) de 9h00 à 12h00.

[FR Beauvais] Initiation et perfectionnement à Libreoffice - Le samedi 14 janvier 2017 de 09h30 à 12h30.

Samedi du Libre, Initiation et perfectionnement à LibreOffice.
Prise en main, mise en forme, insertion de tableaux, d'images, pied de page, sommaire automatisé, etc.
Entrée Libre.Tout Public.

[FR Toulouse] Atelier logiciels montage vidéo libre - Le samedi 14 janvier 2017 de 10h00 à 17h00.

Atelier de partage de connaissances sur les logiciels de montage vidéo libres.En collaboration avec TV BruitDescription :Les membres de TV Bruit ont entrepris la démarche de migrer vers des logiciels de montage vidéo libres.Leur démarche porte fruit car ils commencent à développer une expertise dans ce domaine mais plus particulièrement avec le logiciel Kdenlive.Ils aimeraient partager leur savoir et apprendre d'autres utilisateurs. Date et lieu:14 janvier 2017 de 10H00 à 17H00Salle 2 du centre culturel Bellegarde
Objectifs de l'atelier :Partager les connaissances, faire des contacts et créer un engouement pour le montage vidéo libre.Public cible :Tous ceux qui s'intéresse au montage vidéo indépendamment de leur niveau.Matériel requis :Apportez votre propre ordinateur. Une connexion Wifi sera disponible sur place.

[FR Valbonne] Rencontre accès Libre - Le samedi 14 janvier 2017 de 10h00 à 12h00.

Linux Azur propose une rencontre accès libre au Cyberkiosc de Valbonne.
Venez découvrir Linux et les logiciels libres.
Venez nombreux.

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 14 janvier 2017 de 14h00 à 18h00.

Présentation de l'E2L
Quel est le rôle de l'école du logiciel libre ?
Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

[FR Dijon] Café Réparation - automobile et appareils électroménagers - Le samedi 14 janvier 2017 de 14h00 à 18h00.

L'association Cric & Co et l'association COAGUL s'associent pour vous proposer un nouveau café réparation.
Un café réparation est un moment convivial où des réparateurs amateur et/ou professionnel bénévoles vont partager leurs savoir-faire. Chacun peut donc venir avec un objet à réparer, sans promesse de résultat, au minimum un diagnostic de l'objet ou de l'appareil peut être réalisé.
Tandis que l'association Cric & Co, garage participatif et solidaire, vous proposera conseils, diagnostic et aides diverses pour un problème automobile, l'association COAGUL, qui réalise la promotion et la défense du logiciel libre, vous proposera la réparation de vos petits appareils électroménagers, électriques ou électroniques, des ordinateurs et des petits objets de la vie quotidienne.

[FR Rennes] Permanence vie privée & Internet - Le samedi 14 janvier 2017 de 15h00 à 17h00.

Le collectif DNR - Défense Numérique Rennes - a le plaisir de vous informer de la mise en place de permanences mensuelles pour discuter vie privée sur  internet, anonymat/pseudonymat, identité numérique et intimité en ligne, utilisation de logiciels comme Tails, Tor, GnuPG, Enigmail, etc.
Ces permanences auront lieu au hackerspace Breizh Entropy, à l'Élaboratoire, chaque deuxième samedi du mois de 15h à 17h et sont accessibles à toutes et à tous à prix libre.
C'est un essai, donc les horaires, dates et lieux sont susceptibles de changer :)

[FR Marseille] Assemblée Générale Ordinaire de l'association CercLL - Le samedi 14 janvier 2017 de 15h30 à 18h30.

L'association CercLL (CercLL d'Entraide et Réseau Coopérative autour des Logiciels Libres) vous invite à l'Assemblée Générale Ordinaire clôture de l'exercice 2016 qui aura lieu le samedi 14 janvier 2017 dans la salle du Foyer du Peuple, 50 rue Brandis 13005 Marseille à partir de 15h30, AG à 16h00 précises.
Ordre du jour :
Rapport moral par le Président.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois de décembre 2016

Dimanche 8 Janvier

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux. Voici un florilège d'une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de décembre passé.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de novembre 2016

Samedi 7 Janvier

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de novembre 2016 :

Abonnement d'un an à Linux Magazine France

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu'ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N'oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n'ont pas pu être joints ou n'ont pas répondu. Les lots ont été ré-attribués automatiquement. N'oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d'une dépêche. En effet, c'est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu'à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

                        Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Une année bien remplie – Groupe Transcriptions de l’April

Mercredi 4 Janvier

Le bilan du groupe Transcriptions de l’association April bat, semble-t-il, tous les records. Ce sont au total 48 heures et 17 minutes de transcriptions qui ont été finalisées et publiées au cours de l’année 2016. Ce chiffre est à comparer à celui de l’année 2015 : on en comptabilisait 18 heures et 36 minutes.

Transcrire consiste à transformer des vidéos et des fichiers audio concernant le logiciel libre, et les libertés numériques en général, en texte afin :

  • d’augmenter leur indexation sur les moteurs de recherche ;
  • d’améliorer leur accessibilité aux personnes porteuses de handicap ;
  • de permettre leur ré-utilisation par d'autres.

Le début d’année est la période propice aux bonnes résolutions : si transcrire vous intéresse, si vous vous sentez motivé(e), si vous disposez d’un peu de temps libre, n’hésitez pas à participer voire à rejoindre le groupe Transcriptions de l’April.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

CodevTT v1.2.0 - Suivi d'activité et gestion de projet avec MantisBT

Lundi 2 Janvier

CodevTT est un outil libre (GPLv3) de gestion de projet réactif en lien direct avec le développement, permettant un suivi détaillé de l'avancement des projets et des activités de l'équipe.

Sa caractéristique principale est d'être en lien direct avec MantisBT — un système de suivi d'anomalies — dont on étendra le périmètre d'activité.

Parmi les nouveautés de la v1.2.0 : Améliorations de l'interface graphique, de nouveaux plugins et un nouveau planificateur de tâches permettant de répartir la charge d'une tâche sur plusieurs personnes.

En puisant des informations dans la base de données de MantisBT et en proposant un système simple de saisie des comptes-rendus d'activité aux utilisateurs, CodevTT réduit considérablement le nombre d'opérations manuelles à effectuer pour générer rapports, statistiques, alertes, planning, diagramme de Gantt et autres indicateurs de production et de suivi.

Les données de MantisBT étant tenues à jour en permanence par les développeurs, le chef de projet peut avoir une vue en temps réel de l'avancement du projet, sans créer de surcharge de travail pour l'équipe. Les informations et alertes remontées par CodevTT permettent au chef de projet d'identifier plus rapidement les points durs du projet. La réduction d'un grand nombre de tâches récurrentes lui permet de se concentrer davantage sur les parties nécessitant le plus d'attention et d'analyse.

Les statistiques aident à identifier les actions à entreprendre pour améliorer la productivité de l'équipe et permettront d'en mesurer l’efficacité à court, moyen et long terme. La section Contrats et Commandes permet d'avoir une vue client de l'avancement, et propose des indicateurs qui pourront lui être remontés.

CodevTT est donc un outil de gestion de projet réactif, en lien direct avec le développement, et se fixe comme objectif la maîtrise du suivi et la réduction des coûts de management par la simplification et l'automatisation des processus.

CodevTT est un logiciel libre, soutenu par AtoS qui l'utilise en interne pour gérer ses projets (avec une base d'utilisateurs actuelle d'environ 300 personnes).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

SPARQL le SQL du web, et Linked Data Fragment : le point sur le requêtage du web

Dimanche 1 Janvier

« Chère pêche », en cette fin d'année il ne me semble pas inutile de faire le pont entre la rétrospective et la perspective, afin de conjuguer l'avenir du web au présent :-)

Le but de cette dépêche est de faire un tour d'horizon de technologies permettant de faire des requêtes sur des données structurées : le Web Sémantique. Comment il a évolué en dix ou quinze ans et ce qu'il permet de faire. Après une introduction contextuelle et historique, il sera question de Sparql et de linked data fragments ainsi que de leurs usages en pratique chez Wikimedia Foundation.

Accrochez-vous à votre fauteuil, il va être question de niveaux d'abstractions, d'enrichissement croisé de données, de manipulation de tables, de la pertinence du choix de RDF par rapport à SQL, des outils utilisés par les contributeurs Wikimedia mis au point par les développeurs du projet, et enfin des limites actuelles et d'un avenir possible.

    Sommaire Contexte

    Note: pour aller à l'essentiel, ceux qui connaissent déjà l'historique du web et du web sémantique peuvent passer les paragraphes suivant et sauter directement à la prochaine note en italique

    Le requêtage du web, se fut et s'est toujours basé essentiellement sur l'indexation automatique de documents trouvée grâce à des robots_d'indexation, et un tri pertinent des résultats des recherches (par mot clé) pour maximiser les chances que l'utilisateur trouve ce qu'il cherche dans les premiers résultats. Vous n'ignorez probablement pas que ce dernier point est la clé du succès du moteur de recherche Google grâce au PageRank. Problème résolu.

    Problème résolu ? Peut-être pas totalement. Si les techniques présentées dans ce court paragraphe préliminaire se sont révélées capables de générer une des entreprises multinationales les plus puissantes du monde en à peine plus d'une décennie, l'initiateur même du web a proposé très tôt une vision alternative basée sur des données, pas textuelles cette fois mais des choses plus proches des structures de données qu'on utilise habituellement en programmation ou quand on conçoit et utilise des bases de données. Ça a créé toute une palette de technologies et d'articles de recherche regroupés sous le nom de Web sémantique et Linked data.

    Malgré un certain nombre de critiques - c'est dur, ça marchera jamais, XML sapu - ce domaine et la recherche autour ont dans un premier temps donné naissance à des technologies normalisées par le W3C comme tout ce qui tourne autour de XML, XPath et utilisées par des acteurs de l'industrie. La verbosité et la complexité de XML ont été progressivement complétées par des technologies plus légères pour l'échange de données. Mais l'idée sous-jacente n'est pas très différente : les données sont représentées sous la forme d'un arbre. Tout comme une page web traditionnelle en somme. Le web s'est beaucoup développé autour des documents arborescents. Un aperçu et une explication de l'architecture de quelques-unes de ces technologies est lisible dans l'article wikipédia Semantic Web Stack.

    Pourquoi ce domaine de recherche n'est pas mort ? Eh bien, j'ai envie de dire que ça devrait être évident pour n'importe quel informaticien et on en trouve des traces dans des projets comme cette présentation d'une personne de Microsoft autour de l'extraction de données structurées présentes dans les pages web comme les tableaux de données, mais encore le projet weboob qui vise à récupérer des données facilement exploitables dans des programmes informatiques. Tim ne s'était pas trompé.

    Après cette longue introduction, j'en viens au cœur du sujet : la présentation de quelques-unes des technologies au travers d'une de leurs applications concrètes, d'un problème rencontré dans le cadre de ces utilisations et des pistes de résolution de ces problèmes.

    SPARQL

    Note: c'est là

    SPARQL est en particulier utilisé par Wikidata, et c'est ce projet qui nous servira à illustrer son utilisation concrète et les problématiques.

    La première technologie que je voudrais présenter, c'est SPARQL. SPARQL (''étincelle'' en jeu de mot), est un langage qui ressemble beaucoup à SQL, dont il reprend d'ailleurs des mots clés et des constructions, étendu pour pouvoir gérer des relations qui ne sont pas définies à la manière des schémas de données SQL classiques.

    Les bases

    En particulier, SPARQL ne possède pas de construction "FROM" pour définir les relations qu'on va requêter. Par défaut, on peut requêter n'importe quelle relation présente dans la base de données. Une "relation" n'a pas à être déclarée explicitement et peut être n'importe quelle URI ! SPARQL est donc par défaut vachement plus ouvert que SQL vu qu'on n'est pas limité à utiliser les ressources définies dans notre instance de base de données. On peut utiliser n'importe quelle adresse Internet (prévue pour, c'est mieux).

    Deuxième différence avec les bases de données SQL : les relations ont forcément deux uniques colonnes. En réalité elles ne sont d'ailleurs pas représentées sous formes de triplets <sujet> <prédicat> <objet> dans les exports de base SPARQL. Les bases SPARQL correspondent au modèle Base de données orientée graphe. Conséquence : en SPARQL on n'écrira pas

    SELECT nom from personne .

    mais plutôt

    SELECT ?nom WHERE { ?personne a personne . ?personne nom ?nom }

    Cette requête est construite à partir de deux ''motifs de triplets'' (triple pattern, TP). Je reviendrai sur le premier plus loin. Un TP comporte trois composantes qui correspondent respectivement au prédicat, au sujet et à l'objet. Ils servent à filtrer l'ensemble des triplets de la base de données pour ne retenir que ceux qui correspondent au pattern. Chacune des composantes d'un BGP peut être soit une constante, soit une variable. Les noms de variables sont précédés d'un point d'interrogation.

    Un motif de triplet correspond à un ensemble de triplet de la base de données. Par exemple si on a les triplets

    <personne1> <nom> "Bob" <personne1> <sexe> <Masculin> <personne2> <nom> "John"

    Le motif ?personne nom ?nom va correspondre aux triplets 1 et 3. Pour chacun de ces triplets, les variables ?personne et ?nom auront pour valeur le sujet et l'objet qui convient.

    Un point intéressant et qui diffère encore une fois avec SQL est qu'on peut mettre une variable sur les trois composantes du triplet, donc de la relation. C'est comme si on pouvait mettre une variable sur un nom de table en SQL. Il est ainsi possible de créer un motif ?s ?p ?o qui correspondra avec n'importe quel triplet de la table. On peut par exemple compter l'utilisation de chaque prédicat ainsi :

    SELECT (count(?s) as ?nombre) { ?s ?p ?o . } group by ?p

    (exemple dans le vrai store de Wikidata, ça donne ça)

    Il est possible d'exclure certains de ces triplets grâce à la clause FILTER :

    ?personne nom ?nom filter (?nom != "John") .

    Le critère de sélection supplémentaire est une expression booléenne pouvant utiliser les fonctions XPath.

    Ces triplets peuvent se combiner en utilisant des points entre, pour former un « Motif basique de graphe » (Basic Graph Pattern, BGP). Il devient alors possible de faire des jointures entre les résultats de ces triplets, simplement en réutilisant le même nom pour les variables :

    ?personne nom ?nom . ?personne sexe ?sexe .

    Qui peut s'abréger en utilisant des ; pour éviter d'avoir à préciser l'objet si il se répète plusieurs fois. La requête suivante permet grâce à ça de reconstituer un équivalent d'une table SQL "personne" à partir de nos triplets :

    SELECT ?personne ?nom ?sexe { ?personne a personne ; nom ?nom ; sexe ?sexe . }

    L'équivalent des jointures à gauche et à droite se fait grâce au mot clé "optional", qui permet de définir des triplets dont les variables n'ont pas nécessairement de valeurs.

    SPARQL et typage

    Comme promis, on va revenir sur ce fameux a dans ?personne a personne. Ce n'est pas une propriété comme les autres. Techniquement, ce n'est pas une propriété d'ailleurs mais un « chemin de propriété » (" plus là dessus, plus loin " ).

    Il est ici pour une raison bien précise : SPARQL n'a pas vraiment de notion de type en dehors des types de bases (qui sont d'ailleurs assez riches) du web sémantique et de la couche sous-jacente RDF : les types de données de base de RDF. Il délègue ainsi le typage des données qu'il manipule à RDF et RDFS.

    Alors que dans une base SQL classique une sorte de typage est codé dans la notion de table et de ses champs, rien de tel n'existe dans une base SPARQL. Le type des URI est donné par des propriétés comme les autres : rdf:type et rdfs:subType qui permettent de créer des hiérarchies de classes, comme dans un langage à objet.

    Pour dire qu'une URI particulière est une personne, on doit avoir un triplet tel que personne1 rdf:type personne . dans notre dépôt. Ça marche aussi avec une sous-classe de personne. Le mot clé a est un raccourci pour dire exactement ça. Teaser, avec un chemin de propriété a s'écrit rdf:type/rdf:subClassOf*

    On peux ainsi réutiliser la propriété "nom" pour un chien sans nécessairement avoir à créer un nouveau champ dans la table "chien" comme on le ferait peut-être en SQL si on avait une table "chien" et une table "personne".

    Il y aurait beaucoup à dire sur le typage dans le web sémantique, mais c'est hors cadre de cet article. Ça concerne la notion d'ontologie formelle, et les couches plus hautes de la pile du web sémantique comme OWL et les moteurs d'inférences. Ces couches rajoutent la possibilité de faire des schémas de données plus avancées, et la possibilité de déduire des triplets qui ne sont pas explicites dans le dépôt grâce à des règles logiques. Mais on n'en est pas du tout là sur Wikidata en particulier, d'où le paragraphe qui suit

    SPARQL, le typage et Wikidata

    Wikidata, ou plutôt ses développeurs, utilisent clairement SPARQL, RDF et son typage. Ils l'utilisent cependant uniquement pour définir le format d'export RDF des données de Wikidata et/ou le modèle de données Wikibase - qui a ses propres types de base encore enrichies, par rapport aux types de RDF, avec des notions comme la précision des données pour les quantités, les unités, … - le format des déclarations Wikidata et co.

    Mais les contributeurs n'ont pas accès aux propriétés rdf:type ou sous-classe de. Les données que les contributeurs enrichissent sont considérées comme ayant leur propre niveau d'abstraction. Wikidata n'est pas constitué de triplets, mais de "déclarations", qui sont plus complexes, possèdent des métadonnées, telles que les sources, par exemple.

    La communauté est laissée totalement libre de la manière dont elle utilise ce modèle, et elle a créé des équivalents distincts de ces propriétés rdf : nature de l'élément pour prendre le nom français et sous-classe de. Ainsi la communauté n'est pas enchaînée à RDF ou à OWL, et peut utiliser les technologies qu'elle veut pour tout ce qui touche aux déductions par rapport aux données existantes, par exemple.

    Les chemins de propriétés

    Les chemins de propriétés, PropertyPath en anglais (PP) s'appuient sur la notion de chemin dans un graphe pour généraliser l'idée de triplet ?s ?p ?o quand le sujet et l'objet sont reliés indirectement. Par exemple, une personne et ses ascendants sont souvent reliés par un chemin si ce ne sont pas son père ou sa mère.

    Les PropertyPath ressemblent beaucoup à des regex. On y retrouve des opérateurs comme l'étoile pour l'itération : personne1 père* ?ascendant va par exemple sélectionner tous les pères, grand-père, arrière grand-père de personne1. Les autres opérateurs intéressants sont le /, une sorte d'équivalent de la notation pointée des structures du C, et le | qui exprime l’alternative entre plusieurs motifs.

    Par exemple là où on écrirait grandpère = personne.père.père en C ou en Java on peut écrire ?personne père/père ?grandpère en SPARQL. Si on veut tous les ascendants de la personne on pourra écrire ?personne (père|mère)* ?ascendant.

    Les nœuds blancs

    Une autre fonctionnalité intéressante, conceptuellement et syntaxiquement, est héritée de RDF. Il s'agit des "nœuds blancs" : une utilité de ces nœuds blancs est d'exprimer "une valeur quelconque". Par exemple si on veut sélectionner toutes les personnes qui ont des enfants, on pourra écrire le motif de triplet suivant : ?parent enfant [] ..

    Conceptuellement, la chose va cependant plus loin, et il est aussi possible d'utiliser des nœuds blancs comme valeur de triplet dans la base de donnée. Quelque chose comme "né de père inconnu" pourra s'exprimer explicitement dans le dépôt en utilisant un nœud blanc comme valeur du père de la personne.

    C'est ainsi qu'est implémenté la valeur spéciale "valeur inconnue" du modèle de données de Wikidata en RDF. Voici la requête pour trouver les éléments des gens que Wikidata sait être nés de pères inconnus :

    select ?personne { ?personne wdt:P22 ?father filter(isBlank(?father)) . }

    L'autre intérêt des nœuds blancs est de fournir des raccourcis sympathiques d'écriture et d'éviter de créer des variables. Il suffit pour ça d'ajouter des choses entre les crochets, plus précisément des couples ?p ?o séparés par des ";", le sujet étant notre nœud pour lequel on ne veut pas créer des variables. Pour trouver les habitants d'une capitale d'un pays démocratique, on pourrait s'en sortir avec

    ?personne habite [a capitale ; capitale_de [a démocratie] ]

    hop, la requête sur query.wikidata.org
    La fonction "isBlank" permet de savoir, comme son nom l'indique, si une valeur est effectivement un nœud blanc dans le dépôt.

    … et le reste

    On peut bien entendu combiner joyeusement toutes ces fonctionnalités grâce à d'autres opérateurs comme "union" pour faire :

    • Une union de deux sous-requêtes,
    • Utiliser des requêtes complètes dans des requêtes,
    • Faire de l’agrégation exactement comme dans SQL,
    • Calculer des différences ensemblistes pour prendre les résultats qui matchent une requête sauf ceux qui sont résultats d'une autre requête,

    Bref, c'est un langage qui permet de faire plein de trucs chouettes :-) dont le fait de faire des requêtes très complexes demandant beaucoup au serveur de base de données. Celui de Wikidata coupe le calcul d'une requête au bout de 30 secondes et il arrive relativement souvent que des requêtes de tous les jours n'aboutissent pas.

    Pour cette raison, entre autre, d'autres technologies ont émergé pour permettre au client de faire une partie du calcul, ce qui nous amène à la dernière partie de cette dépêche.

    Linked Data Fragment : des requêtes à l'échelle du Web

    On l'a vu, ne serait-ce que pour Wikidata qui possède un jeu de données conséquent mais dont le volume de données n'a pas de quoi faire peur à un informaticien moyen ou a un expert en Big Data, les performances peuvent déjà être un problème. Les requêtes complexes, ou certaines requêtes particulières, ne terminent pas. Qu'elles qu'en soit la raison (jeunesse ou bug du moteur? réelle complexité de la requête? peu importe).

    Alors, qu'en est-il du vieux rêve de faire des requêtes de bases de données à l'échelle du web en temps réel en croisant les données de différents endroits ? Impossible ? Il semblerait que non.

    En faisant le constat que sur le web, ce qui est rare ou limitant est probablement le temps de calcul des serveurs, l'idée d'être gentil avec eux et de déporter le calcul sur les clients et de ne demander aux serveurs que des choses qu'ils peuvent calculer rapidement, en laissant les clients faire les calculs complexes. Nos ordis passent beaucoup de temps à ne rien faire…

    Le prix à payer est sans doute à chercher du côté de la bande passante, mais la solution est séduisante : aider à la disponibilité des serveurs tout en pouvant facilement croiser les données, sans être limité par le timeout du serveur… ben figurez-vous qu'on peut déjà le faire, dans le langage que je vous ai présenté plus haut qui plus est : http://client.linkeddatafragments.org/

    J'avoue que je suis assez impressionné. Tout ça est encore jeune et il reste sans doute pas mal de tuning à faire, cf. http://linkeddatafragments.org/ mais… ça juste marche ! Et Wikidata a mis ça en place très récemment même si des questions se posent encore

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Attention le concours de jeux de mots se termine fin janvier 2017

    Dimanche 1 Janvier

        B O N N E   A N N É E   2 0 1 7

    Pour fêter cette nouvelle année, le grand concours de jeux de mots continue sur LinuxFr.org. Ce jeu est ouvert à tous. L’idée est d’user et d’abuser de la notation des langages de programmation pour les en détourner en jeux de mots.

    Bon, il ne faut pas le répéter : initialement le concours devait se terminer pour les fêtes avec des cadeaux pour Noël. Mais c’est un échec, peu de réponses ont été reçues, et peu de personnes ayant voté. Est-ce que les sysadmins, développeurs, devops (…) manquent d’imagination ou sont-ils tout simplement en vacances ?

    Allez, pour une fois que nous avons un concours à la portée de tous ceux qui connaissent un langage de programmation, ne gâchons pas cette chance de gagner de vrais cadeaux.

    « Rien n’est joué, tout est permis, rien ne va plus, tout est possible ! »

    Sommaire Règlement
    1. disposer d'un compte sur LinuxFr.org afin de poster son commentaire ou même de voter pour les autres propositions ;
    2. écrire dans un commentaire un code source valide dans n’importe quel langage de programmation (script shell, SQL, Rust…) ;
    3. l’objectif de ce code source est d’user des mots clés du langage, du nom des variables, de la forme des caractères, des symboles, des opérateurs… afin de réaliser des jeux de mots agrémenté ou pas d'art ASCII ;
    4. le code source doit être publié sous une licence libre (ne pas oublier de la mentionner). ,---------, ," ,"| __________________________ ," ," | /---------------------------.| ," ," | | > id géniale || .---------. | | utilisateur inexistant || | -==----'| | | > conjure -version || | | | | Version: ImageMagick 6.9.3||-------,|`---= | | | > dc || / |==== ooo | ; | Ad0 CACA0 S0DA CAFE ApEr0 || / |(((( [33]| ," | 10 |; / /|(((( | ," '---------------------------' / | | |," /_)______________(_/ / | '---------' _____________________________/_ \ ,-----------, / oooooooooooooooo .o. oooo / \/ _ / / ==ooooooooooooooo==.o. ooo= / ,`\--{_) / /_==__==========__==_ooo__ooo=_/ /____________/ LinuxFr.org étant un site francophone, les jeux de mots en langue française seront appréciés. Aucune limite au nombre de réponses par personne ni à la taille du code source, juste les limitations techniques de LinuxFr.org.
    Les premières participations

    Dans l'ordre chronologique. Les scores indiqués sont ceux qui ont été constatés lors de la rédaction de cette dépêche. N'hésite pas à plussoyer ou moinser ces premières réponses.

    Gof avec un score mitigé de +6/-3 // licence CC0 0xcacap1-pi

    Et un autre jeu de mots provenant du code source du noyau Linux :

    // licence GPL 2 static const long HV_LINUX_GUEST_ID_HI = 0xB16B00B5p0 ; Oliver H avec un score de +5/-0 // licence CC0 #include <cstddef> int main() { auto C = NULL; auto avenir = C + + 17 + 0xC00L; return avenir / 000'111; } // retourne 42 Eiffel avec un score de +2/-0 // licence WTFPL #include <stdlib.h> #define R | (1 << 20) | #define r | 1 #define V | (1 << 8) | int main(void){ int C; int avenir; avenir = C + + 17 + 0xC00L; C = 0XF0000000 R 3 V 3 r; return (avenir --> C); } // C vaut 0xF0100103

    Avec une contribution pour l'opérateur -->.

    srb avec un score de +3/-0 # licence CC0 which 'kill cat' 'kill man' more man; less tree & awk rdhlnn avec un score de +2/-1 <!-- licence CC0 --> <html> <head><title>Titre qui perd la t&#234;te. Est-ce encore du langage ? Ce n'est pas un po&#232;me.</title> <script> function amaplace(suisJe, maintenantInutile){ var moinsQueRien=0; var leQuelDestinParmiLesSymboles= setInterval(function() { document.getElementById(suisJe).innerHTML+=maintenantInutile[moinsQueRien]; moinsQueRien++; if(moinsQueRien==maintenantInutile.length){ clearInterval(leQuelDestinParmiLesSymboles); } }, 323); } </script> <style> body { font: 1.0em "Liberation Sans"; } #troiscents + #quatrecents { font: 5.3pt sans-serif; color: #1E2E2E; } #neant { cursor: pointer; color: #DE5E27; } </style> </head> <body> <div id="troiscents"> root@sansdirection:~$ mv /home/zer0 /dev/null <code id="neant" onclick="amaplace('quatrecents','Nulle&nbsp;part&nbsp;ne&nbsp;reste&nbsp;la&nbsp;function[...] Script&nbsp;sans&nbsp;humains,[...] Le&nbsp;num&#233;rique&nbsp;se&nbsp;divise&nbsp;par&nbsp;moinsQueRien&nbsp;en&nbsp;linterval. ');">[Un pas vers l'avant (OUI/NON)]</code> </div> <div id="quatrecents"> Encore du sens pour root ? </div> </body> </html> serge_sans_paille avec un joli score de +5/-0 // licence CC BY-SA 4 using force = long/*evity*/; using the = force; the jedi(char acter[] = "luke" ) { return 0.f + the(&jedi); } Fabien Bodard avec un score de +3/-0 ' Gambas module file ' licence WTFPL Public Sub Main() ISay As File Gambas As String = Not Like "M{$,onsanto,afia}" With signal .Send(message("To Nature")) ISay = Open "YourE.yes" For Read Write Create If YouCan And YouNeed Then Do Something(Now()) Raise EndOfThe Loop Endif End With End Récompenses

    Les meilleures réponses seront sélectionnées parmi celles qui auront le plus de points « pertinents » et le moins de points « inutiles ».

    Selon la qualité des jeux de mots, un ou plusieurs auteurs auront le privilège de gagner un livre de leur choix, parmi ceux des éditions suivantes :

    Un CD Warmux remix et un DVD SupertuxKart seront également offerts par Libre games initiatives.

    La réception des récompenses se fera par courrier électronique postal.

    Sponsors

    Merci à nos sponsors Libre games initiatives (papap), ENI et Eyrolles pour les nombreux livres gratuitement acheminés aux meilleurs contributeurs sur LinuxFr.org.

        Commentaires

    Tout est encore possible, les scores sont peu élevés et plein de possibilités n’ont pas encore été explorées dont les exemples ci-dessous (ne pas lire les mots barrés).

    Afin de mieux visualiser les réponses au concours, merci de ne pas trop remplir les commentaires avec d’autres sujets.

    Allez, que le meilleur gagne !   ᕕ(ᐛ)ᕗ

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Lire les commentaires

    Pages