Linux France

S'abonner à flux Linux France
Mis à jour : il y a 27 min 33 sec

Soirée Linux à Digne-les-Bains : Dégooglisons internet, jeudi 2 avril 2015

Dimanche 29 Mars

L'association Linux-Alpes vous accueillera à Digne jeudi 2 avril 2015 à partir de 20h, chez Xsalto, pour sa soirée mensuelle.

Nous vous présenterons l'initiative Dégooglisons internet, initiée par Framasoft. Citation :

Au milieu des multinationales tentaculaires, quelques organisations non-lucratives continuent de lutter activement pour un Web ouvert et respectueux des internautes.

Il sera notamment question des services libres comme Framapad, Framacalc, Framadate et bien d'autres… ainsi que des logiciels libres qui leur permettent de fonctionner.

Rendez-vous chez Xsalto à partir de 20h, et n'oubliez pas votre lampe de poche, le quartier n'est pas éclairé (plan en seconde partie).

Plan d'accès

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Bluemind et XiVO, la communication unifiée libre

Vendredi 27 Mars

BlueMind est une suite logicielle libre de messagerie d’entreprise, d’agendas et de travail collaboratif utilisant Java, JavaScript et HTML5.

XiVO est une solution libre de communications unifiées basée sur Asterisk. Voir la récente dépêche annonçant la sortie de la version 15.04.

Le logiciel BlueMind a été enrichi par les possibilités offertes par XiVO :

  • des possibilités de faire un « click to call » depuis tous les écrans de BlueMind;
  • le rappel automatique du correspondant à partir d’un message vocal dans la boîte de courriel ;
  • des réglages sont disponibles pour modifier le présentiel téléphonique en fonction du calendrier. Ex: lorsque l’on est en réunion, on peut basculer mes appels vers un numéro ».

Le communiqué de presse publié par Avencall (XiVO) revient sur la coopération entre BlueMind et XiVO pour « définir ensemble l’architecture et la façon de communiquer entre les deux logiciels », sur l'intérêt d'avoir deux logiciels libres permttant « d’envisager des changements des deux côtés pour obtenir la meilleure solution technique possible », dont la visualisation « en temps réel, dans la messagerie instantanée BlueMind tous les changements sur les états téléphoniques de nos contacts (en ligne, téléphone en train de sonner, etc). »

Enfin il y est question de messagerie unifiée et de synchronisation des états des messages vocaux reçus par courriel, de fédération XMPP entre le serveur de BlueMind et un autre, et de la communication unifiée pour Outlook.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Atelier CLI le 31 mars à Bordeaux

Vendredi 27 Mars

Les ateliers CLI (Command Line Interface) permettent de progresser en ligne de commande au sein d'un groupe, autour d'un outil ou d'un thème. Au cours de l'atelier du 31 mars prochain, vous pourrez découvrir ou redécouvrir Mutt, un client mail orienté terminal : présentation, configuration et utilisation.

L'atelier se tiendra dans les locaux du Labx, à la Fabrique Pola, rue Marc Sangnier 33130 Bègles.

Les ateliers CLI ont lieu dans les locaux du Labx, à la Fabrique Pola, rue Marc Sangnier 33130 Bègles.

  • chaque mardi de 20h00 à 22h00 pour les utilisateurs avancés,
  • un mercredi sur deux de 19h00 à 21h00 pour les utilisateurs débutants,
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Agrégation et logiciels libres

Vendredi 27 Mars

Comme annoncé dans la dépèche de 2013, cette année les concours de recrutement des professeurs agrégés de mathématiques (agrégation interne et externe de Mathématiques) n'utilisent plus que des logiciels libres.

Depuis quelques années, les concours se passent sur ClefAgreg, une clef USB « live » téléchargeable et autonome, fonctionnant désormais indifféremment sur PC ou sur Mac (intel). Cette clef autonome peut se personnaliser via l'ajout d'extensions (images sqh dans les faits). Elle a notamment été la source de la clef ISN, distribuée aux enseignants lors de la création de l'option Informatique et Sciences du Numérique dans les classes de Terminale scientifique..

Fonctionnant d'abord sur des machines Windows / Linux avec 4 logiciels dont 3 propriétaires, l'agrégation externe aura donc abandonné Windows en 2007 puis les logiciels propriétaires en 2015. Il est possible de télécharger une clef reproduisant l'environnement depuis 2007. L'agrégation interne a introduit l'utilisation de logiciels vers 2010 et le concours se déroule depuis lors sur ClefAgreg.

Les logiciels proposés sont, pour le concours externe :

et pour l'agrégation interne

L'environnement retenu est toujours XFCE, la clef actuelle est sous Debian (comme c'est le cas depuis longtemps) version Wheezy, le noyau est un 3.15-6.

[1] Rstudio a une licence particulière AGPL qui impose la diffusion des source en cas d'utilisation via Internet. Contrairement à l'AGPLv3 compatible avec la GPLv3, l'AGPL est incompatible avec la GPL.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

LaTeXila 3.16 plus campagne de financement

Jeudi 26 Mars

LaTeXila 3.16 est sortie, en même temps que GNOME 3.16. LaTeXila est une boisson un éditeur LaTeX utilisant – vous l'aurez compris – GTK+. Autre nouvelle, si vous voulez donner un coup de pouce au projet, il y a maintenant une campagne de financement !

Plus de détails dans la seconde partie de la dépêche.

La version 3.16

Comme tous les six mois, une nouvelle version de LaTeXila sort. Depuis la version 3.14 (version précédente), LaTeXila suit les mêmes numéros de version que GNOME pour simplifier les choses. Il n'y a pas de changement visible majeur cette fois-ci, à part de meilleures icônes en petite taille (par exemple dans le menu).

Sous la scène (ou le capot, c'est selon), un changement plus important est la réécriture du système d'outils de construction (pour compiler les documents LaTeX et générer des PDF, typiquement). Si tout va bien, vous ne noterez aucun changement, ce qui serait un bon signe. Pour les détails techniques, le nouveau code tire parti de la classe GSubprocess, qui permet (de manière simple) d'analyser les sorties des commandes de manière asynchrone, c'est-à-dire sans bloquer l'interface graphique. Le bouton stop est un simple GCancellable à activer, rien de plus simple ! Le code est ainsi plus propre et robuste.

De plus, cette ré-architecture du code permettra d'accueillir une fonctionnalité qui serait bien pratique dans certains cas : un visualiseur du log complet, qui est un des points de la campagne de financement. Il y a déjà un résumé des erreurs ou avertissements de LaTeX après une compilation, mais ce résumé n'est parfois pas suffisant. Il faut donc de temps en temps ouvrir le fichier de log, qui est beaucoup plus long. Avec le visualiseur de log, les erreurs repérées par LaTeXila seraient mises en évidence, avec dans la marge des flèches de navigation ainsi que des icônes pour sauter à l'endroit de l'erreur dans le fichier *.tex.

La campagne de financement

Il était déjà possible de faire un don depuis un an environ. Mais pratiquement aucune publicité à ce propos n'avait été faite. La vitesse supérieure a maintenant été enclenchée !

LaTeXila est déjà une application stable et mature, il ne manque pas grand chose pour qu'il devienne un éditeur LaTeX de choix (si ce n'est pas déjà le cas). Il y a quelques points à améliorer, comme la correction orthographique. Et quelques fonctionnalités manquantes, comme le visualiseur de log tel qu'expliqué plus haut, ou bien le live preview d'un paragraphe ou document.

Si vous êtes un utilisateur LaTeX, ne manquez donc pas la campagne de financement !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse — mars 2015

Jeudi 26 Mars

Ce mois de mars est très dense et il y en aura pour tout le monde. Au sommaire de cette revue de presse donc, de la programmation, du logiciel, de l'embarqué, de la bidouille, de l'adminsys. Il y en a pour tous les goûts.

  • GNU/Linux Magazine no180 qui titre sur CEPH, système de stockage objet ;
  • Linux Pratique no88 revient sur le double boot Linux/Windows ;
  • MISC magazine no78 passe en revue la sécurité des navigateurs ;
  • GNU/Linux Magazine hors-série no77 prétend vous apprendre la programmation Orientée Objet (avec Python), en six jours !
  • Hackable Magazine no5 s'intéresse à l'Arduino après le Raspberry Pi du précédent numéro ;
  • Open Silicium no14 quant à lui vous propose d'étendre la prise en charge matérielle d'Android.

Toujours en kiosque, Planète Linux no83 chouchoute votre vie privée.

Sommaire GNU/Linux Magazine no180

La couverture de Linux Mag met en avant CEPH. L'article dense d'une dizaine de pages traite de la mise en œuvre de ce système de stockage objet qui se veut haute performance et haute disponibilité. L'article est concret (arrêts de nœuds, changement de disques dur, maintenance, etc.) et basé sur un retour d'expérience au CERN ! Mais le sujet de ce numéro est, sans conteste, la supervision avec un article sur les nouveautés de Shinken v2 et Monit (avec Puppet) pour de la supervision distribuée.

D'autres articles sont en lien direct avec l'actualité : les élections départementales en France de ce mois-ci avec ce que l'on peut faire ou pas sur Internet et pas loin d'une demi-douzaine de pages techniques sur les arcanes d'AndroidTV pour ceux qui vont vouloir comprendre leur Freebox Mini4k ou la future mise à jour de la Bbox Miami.

Linux Pratique no88

L'article central de ce numéro n'est pas un article sur un simple dual-boot GNU/Linux + Windows ou de virtualisation Windows depuis GNU/Linux. Non, il combine les deux et vous montre comment accéder à votre OS Windows installé en double boot depuis VirtualBox ! Très intéressant car la fonction n'est pas forcément très connue et cela recèle quelques pièges déjoués par la lecture de l'article. Sur le sujet de l'émulation, vous apprendrez aussi à émuler un système ARM, de plus en plus populaire de nos jours, avec QEMU.

Sinon, encore un numéro assez éclectique où beaucoup y trouveront leur bonheur : du graphisme avec effets sabre laser sous Blender et la découverte de POV-Ray, du DIY avec la conception d'un clavier ergonomique, l'hébergement de sa propre messagerie instantanée XMPP ou de son forum à la mode Discourse, etc. Enfin, du moins technique avec les trucs pour maintenir une sécurité correcte au quotidien ou la notion (abusive) de souveraineté numérique décortiquée.

MISC magazine no78

Gros dossier de MISC sur la sécurité des navigateurs. Et à voir les résultats du dernier Pwn2Own, c'est là aussi plus que d'actualité. Au sommaire de ce dossier :

  • la sécurité du navigateur Chrome ;
  • la Sandbox Firefox sous Linux ;
  • le cloisonnement JavaScript et HTML5 ;
  • l'exploitation du navigateur Chrome Android ;
  • la réputation des sites Web.

En marge de ce dossier, un article de présentation et mise en oœuvre de PhotoRec (récupération de fichiers au delà de simples photos) par son auteur, Christophe Grenier, des cas pratiques de rétro-ingénierie dans le cadre de tests d'intrusions (le SSH de VanDyke), etc.

Au passage ce numéro est l'occasion d'un changement de rédacteur en chef. Bon courage Cédric et merci Fred !

GNU/Linux Magazine hors-série no77 sur la programmation Orienté Objet

Six jours pour apprendre la programmation orientée objet avec ce numéro hors-série ? Un peu prétentieux ? À voir, je n'ai pas eu le temps de tester. En tout cas, qui dit six jours dit sept chapitres (n'oubliez pas l'introduction, le jour 0) pour développer un petit jeu de cartes. Ne vous attendez pas à devenir le prochain Clash of Clans. Vous aurez cependant une bonne culture et approche des principes orientés objets.

  • Jour 0 : description de l'objectif, la préparation de votre environnement (GNU/Linux, Windows ou MacOS) et les rappels des bases de Python en trois pages.
  • Jour 1 : la création d'une carte
  • Jour 2 : l'assemblage de carte pour la création d'un jeu de cartes
  • Jour 3 : la gestion d'un paquet de cartes
  • Jour 4 : déclinaisons en jeux de cartes différents
  • Jour 5 : jouer contre l'ordinateur avec tous nos jeux de cartes
  • Jour 6 : amélioration possibles

Un index viendra pour parler de pip et de virtualenv, ainsi que des instructions, notions de bases et erreurs courantes en Python et OO.

Hackable Magazine "Chanel" no5

Après le Raspberry PI, l'Arduino à l'honneur dans ce numéro qui, sur pas loin de 30 pages, vous prend par la main pour utiliser le registre à décalage et piloter 64 LEDS avec 4 fils (afficheur TLC5926), faire afficher et évoluer votre code pour finir par la création de votre propre bibliothèque . Mais il n'y a pas que de l'Arduino ! Denis s'enthousiasme pour la TI Launchpad (EK-TM4C1294XL) qu'il présente en duo avec Energia. Le Raspberri Pi n'est jamais très loin avec deux articles sur l'utilisation sans écran et le transfert de fichier via une liaison série (Zmodem) sur le A+.

Open Silicium no14

Décidemment, la carte TI EK-TM4C1294XL Launchpad a séduit Denis, le rédacteur en chef, au plus haut point. C'est pour lui un matériel sérieux, un Arduino10 avec un rapport prix / (puissance + fonctionnalités) très intéressant. Une petite dizaine de pages présente les possibilités de la bête ! Dans ce numéro, vous découvrirez aussi la Parrallela Board ainsi que le SDK Epiphany pour faire du C, l'infrastructure Gadget USB et le framework composite, la mise en place d'un environnement de compilation croisée sous Debian et de l'Android, avec l'extension "propre" de l'API Android pour prendre en charge plus de matériel. L'exemple se base sur le capteur de température utilisé lors du numéro 8 du magazine. Un autre article montre comment modifier l'AOSP pour prendre en charge la carte BeagleBone Black (BBB) pour utiliser un écran à bas coût.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Ouverture des inscriptions au pgDay Paris du 21 avril 2015

Mercredi 25 Mars

Les inscriptions au pgDay Paris du 21 avril sont ouvertes. Cette année nous aurons le plaisir de nous retrouver au siège de la Poste, boulevard Vaugirard à Paris !

Le pgDay Paris est une journée de conférences et d'échanges organisée par la communauté française de PostgreSQL. Un ensemble de présentations en anglais et en français vous sera proposé, couvrant des sujets techniques ainsi que des retours d'expérience d'utilisation de PostgreSQL en production.

Que vous soyez développeur, administrateur système ou de bases de données ou bien « décideur » (DSI, directeur technique, etc), nous aurons du contenu pour vous !

Les inscriptions à l'événement sont maintenant disponibles pour le prix de 65 € pour la journée, ce qui inclut les pauses cafés et le déjeuner complet sur place.

Les places sont limitées, il est donc recommandé de s'inscrire au plus tôt afin d'être sûr de pouvoir venir.

Le prix des places est maintenu volontairement bas afin de permettre au plus grand nombre de participer. Cela est rendu possible grâce au soutien des sponsors, et il reste là aussi des places. Alors si vous souhaitez apporter votre contribution au développement de PostgreSQL n'hésitez pas à prendre contact, toutes les coordonnées sont sur le site de l'évènement.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Journée de libération des documents - Document Freedom Day

Mardi 24 Mars

Chaque année, depuis 2008, se déroule la Journée de libération des documents. L'objectif, durant cette journée, consiste à sensibiliser le plus possible d'acteurs en tous genres, de citoyens, d'individus, sur la nécessité d'utiliser des formats ouverts pour tous les documents numériques qu'ils utilisent, qu'ils conservent ou qu'ils doivent échanger.

Les formats ouverts sont à la disposition de n'importe qui, de manière gratuite et sans restriction, sont compatibles, n’obligeant pas à l'utilisation d'un logiciel particulier. Les documents peuvent ainsi être lus, édités, transformés, transmis, en étant certain que l'interlocuteur pourra agir, à son tour, de la même façon.

Il existe de nombreuses façons de participer à cette journée : inviter parents et amis pour leur parler des formats ouverts autour du verre de l'amitié, distribuer des prospectus, des autocollants ou mettre des affiches sur son lieu de travail, et pourquoi pas, s'adresser aux divers organismes publics, encore trop nombreux, qui, dans leurs échanges avec les administrés, non seulement confondent logiciels et formats, mais imposent des formats fermés, propriétaires, mettant dans l'embarras leurs nombreux interlocuteurs utilisateurs de logiciels libres.

L'April, comme de nombreuses autres associations, soutien cette initiative. N’hésitez pas à participer, faire de cette journée une réussite pour la diffusion de l'utilisation des formats ouverts.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Les devopsdays Paris 2015, c’est les 14 et 15 avril prochains !

Mardi 24 Mars

Avant de commencer cet article et même si nombre d’entre vous doivent déjà connaître, rappelons nous brièvement ce qu’est le mouvement devops : l’origine du terme vient du rapprochement de development et operations, et encourage les développeurs et administrateurs système à travailler de plus près ensemble afin de créer plus de valeur pour l’entreprise (sociale, morale, et/ou économique). Ce mouvement est souvent expliqué avec l’acronyme CAMS, pour Culture, Automation, Measurement, Sharing.

Des conférences y sont associées, nommées devopsdays, et sont organisées régulièrement depuis 2009 à travers les cinq continents. Les 14 et 15 avril prochains, les devopsdays Paris auront lieu au MAS (13e arrondissement, métro Olympiades).

Le programme se trouve dans la suite de la dépêche.

Pour information, les différentes interventions au programme de la conférence sont :

Chaque matinée donnera lieu à des présentations de conférenciers français et internationaux (en anglais) orientées sur les retours d’expérience sur la mise en place de méthodologies devops au sein de l’entreprise, et l’état de l’art du mouvement.

Chaque après‐midi sera organisé en mini-sessions d’échange qu’on appelle des “open spaces” (celles-ci peuvent être en anglais ou en français en fonction des participants).

Bien que la conférence soit à Paris, nous privilégions l’anglais lors des présentations afin de faciliter l’intégration des speakers et des participants étrangers. Cependant, l’expérience a montré que le français pouvait aussi être largement utilisé pendant les pauses ou bien les open spaces si aucun anglophone ne rejoint la session.

Un apéritif et une soirée sont prévus le premier soir pour ceux qui veulent rester fêter en toute convivialité cette édition 2015 !

Les inscriptions à l’événement sont ouvertes, et le prix du billet est réduit jusqu’au 31 mars. Notez que le tarif proposé inclut l’accès à la conférence, les petits déjeuners, déjeuners, et la soirée du 14 avril.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Questions Libres Lunel - Présentation des logiciels libres - 28 mars 2015

Mardi 24 Mars

Les AteLibres sont des ateliers pratiques, libres d’accès et gratuits, sur le thème des logiciels libres, organisés et animés par Montpel’libre et ses partenaires.

Vous avez des interrogations sur les logiciels libres ou sur Linux ?
Vous souhaitez une aide régulière mais vous ne savez pas où chercher ?
Le pôle multimédia vous propose en partenariat avec Montpel’libre des ateliers où vous pouvez venir poser vos questions de 10h00 à 12h00, limités au 10 premiers inscrits.

Montpel’libre vous présente cet atelier de logiciels libres, répond aux questions que vous vous posez sur Linux. Cet atelier se veut comme une passerelle entre un atelier et une Install-Party, un lien ouvert pour tous les niveaux, il s’adresse également aux débutants.

Ces ateliers auront lieu le samedi 28 mars 2015 de 10h00 à 12h00, à l'adresse 520, avenue des Abrivados, 34400 Lunel (coordonnées GPS : Latitude : 43.668982 | Longitude : 4.127814 ).
On peut y accéder en transport en commun : bus Ligne 1, 2 et 3. Au départ de Montpellier T.E.R. Languedoc-Roussillon et de Castelnau-le-Lez station ND de Sablassou Hérault Transport ligne 101.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Revue de presse de l'April pour la semaine 12 de l'année 2015

Lundi 23 Mars

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Le Telegramme] Logiciels libres. La Ville donne l'exemple

Par la rédaction, le samedi 21 mars 2015. Extrait:

C'est une réalité sur les ordinateurs de la Ville. Les élus ont décidé de privilégier les logiciels libres depuis le début des années 2000. Dans ce monde du gratuit et du collaboratif, ils ont aussi opté pour le partage de données.

Lien vers l'article original: http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/logiciels-libres-la-ville-donne-l-exemple-21-03-2015-10565762.php

Et aussi:

Voir aussi:

[Developpez.com] Le Manifeste GNU souffle sa 30e bougie

Par Amine Horseman, le vendredi 20 mars 2015. Extrait:

Retour sur ce célèbre document initié par Richard Stallman, qui avait bouleversé le monde de l'informatique

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/82813/Le-Manifeste-GNU-souffle-sa-30e-bougie-retour-sur-ce-celebre-document-initie-par-Richard-Stallman-qui-avait-bouleverse-le-monde-de-l-informatique

[Silicon.fr] Projet de loi sur le renseignement: «dangereux», «liberticide», «stupide»

Par Reynald Fléchaux, le jeudi 19 mars 2015. Extrait:

Volée de bois vert pour le projet de loi sur le renseignement. Les associations représentant l’industrie et les défenseurs des libertés numériques pointent notamment deux mesures: l’installation de boîtes noires d’analyse des comportements sur les réseaux des opérateurs ou FAI et la remise aux autorités de moyens de déchiffrement.

Lien vers l'article original: http://www.silicon.fr/projet-loi-renseignement-dangereux-liberticide-stupide-111470.html

Et aussi:

[Silicon.fr] Paris rejoint l'April pour promouvoir le logiciel libre

Par Ariane Beky, le mardi 17 mars 2015. Extrait:

Déjà membre de l’Adullact et de OW2, la Ville de Paris rejoint l’April, association de promotion et défense du logiciel libre. La capitale française confirme ainsi son engagement à la communauté.

Lien vers l'article original: http://www.silicon.fr/paris-rejoint-april-logiciel-libre-111190.html

Et aussi:

Voir aussi:

[ZDNet] Qualité du code Open source: la confiance est-elle ébréchée après OpenSSL?

Par la rédaction, le mardi 17 mars 2015. Extrait:

La communauté des développeurs a-t-elle été ébranlée par une succession de failles du protocole de chiffrement SSL? Ebranlée, non, mais bien secouée. Certains éditeurs en profitent pour parler de «réinvestir». Pourquoi?

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/partenaires/ibm/qualite-du-code-open-source-la-confiance-est-elle-ebrechee-apres-openssl-39816458.htm

[Next INpact] Islamic-news.info bloqué sans juge, pour apologie ou provocation au terrorisme

Par Marc Rees, le lundi 16 mars 2015. Extrait:

Le site islamic-news.info est parmi les premiers bloqués par le ministère de l’Intérieur, comme l’autorise désormais la loi sur le terrorisme. Une tentative de visite se solde désormais par un message de la Place Beauvau arborant une grande main rouge pour imager ce blocage administratif, sans juge.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/93457-islamic-news-info-bloque-sans-juge-pour-apologie-ou-provocation-au-terrorisme.htm

Et aussi:

[usine-digitale.fr] L’Etat s’ouvre davantage aux logiciels open source

Par Ridha Loukil, le lundi 16 mars 2015. Extrait:

Avec le nouveau socle interministériel de logiciels libres, l’Etat confirme sa volonté d’accroiîre l’utilisation de l’open source dans ses services. Au menu : non seulement les postes de travail, mais aussi les serveurs, les bases de données et les outils de développement.

Lien vers l'article original: http://www.usine-digitale.fr/article/l-etat-s-ouvre-davantage-aux-logiciels-open-source.N319400

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Prix de la FSF 2015 pour Sébastien Jodogne et ReGlue

Lundi 23 Mars

Les gagnants des Prix du logiciel libre 2015 de la FSF ont été annoncés le 21 mars durant la conférence LibrePlanet. Distribués annuellement, ces deux prix récompensent d'une part une personnalité pour le développement du logiciel libre, et d'autre part depuis 2005, un projet d'intérêt social et son impact sur la société.

Sont récompensés :

  • Sébastien Jodogne pour son travail sur le logiciel d'imagerie médicale Orthanc. Il a contribué à faciliter les flux de données médicales entre services et/ou hôpitaux et à éviter les problèmes d'enfermement des données. Le précédent gagnant était Matthew Garrett pour Secure Boot.

  • le projet Reglue (Recycled Electronics and Gnu/Linux Used for Education, électronique recyclée et GNU/Linux pour l'éducation) qui fournit des ordinateurs avec système d'exploitation libre aux enfants défavorisés et à leur famille, au Texas. Le précédent gagnant était le projet GNOME Outreach Program for Women (programme de sensibilisation pour les femmes, devenu plus largement « Outreachy » pour les groupes sous-représentés dans les communautés du libre).

Historique

Ces prix sont évoqués depuis plusieurs années sur LinuxFr.org (2001 et 2001, 2002, 2004, 2005, 2008, 2012, etc.).

Et puis, ça change des Prix Ig Nobel (2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011, 2012 à 2014), ou même des plus pessimistes Big Brother Awards (2000, 2001 et 2001, 2002, 2003, 2005, 2007, 2009, 2010, 2012 Belgique, 2013, etc.) ou Darwin Awards.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Une caisse autonome 100% libre.

Dimanche 22 Mars

Sur le site de Laurux on trouve depuis quelques années une caisse connectée avec l'ERP/PGI libre (GPL) Laurux servant de back-office.

Depuis peu une caisse autonome nommée LX.pos est disponible.

NdM : il existe d'autres outils libres de caisse évoqués régulièrement ici même (avec ou sans ERP) comme Pastèque, openbravo pos, phppointofsale, Tryton/Odoo/OpenERP.

LX.pos est une caisse enregistreuse tactile destinée aux commerces de détail non vestimentaire. Elle est autonome dans le sens où elle n'a pas besoin d'un ERP/PGI pour fonctionner. Il n'y a donc pas de back-office et donc on ne retrouvera pas certaines fonctions proposées par Laurux.pos. Pas de table articles (on utilise des touches familles pré-définies), pas de gestion des cartes de fidélité, disparition de la notion de caisse nomade, pas de gestion des clients en compte, pas de supervision des statistiques horaires depuis un serveur etc…

Cependant, cette caisse existe pour répondre à certains besoins de simplification du front-office grâce à une mise en œuvre simplifiée et une utilisation extrêmement rapide. LX.pos offre évidemment toutes les fonctions classiques d'une caisse. Mise en attente des tickets, gestion des avoirs et des acomptes, règlements multiples, gestions des remises etc…

Afin de répondre aux exigences de l'administration française, lors de l'impression de la bande Z, LX.pos génère un fichier au format PDF contenant la bande Z et l'ensemble des tickets de la journée. Ce fichier est copié sur un répertoire défini par l'utilisateur et constitue de fait l'historique à conserver pendant 3 ans imposé par l'administration fiscale.

Laurux.linuxTribe.fr propose du matériel avec LX.pos.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Seconde session TupperVim le 28 mars 2015 aux JDLL à Lyon

Dimanche 22 Mars

Suite au succès de sa première édition début janvier dernier, il a été décidé de manière unanime (version nord-coréenne) de réitérer l'évènement le samedi 28 mars prochain lors des Journées du Logiciel Libre (JDLL).

Pour rappel, les TupperVim sont des réunions d'utilisateurs de l’éditeur de texte Vim (débutants ou avancés) durant lesquelles chacun des participants échange des trucs et astuces.

Vim étant un éditeur très riche et hautement paramétrable, ces sessions sont l’occasion de s’initier à son utilisation, d’approfondir ses connaissances, d’échanger nos vimrc respectifs, ou encore de découvrir des greffons pour aller plus loin. Toute personne, quel que soit son niveau, est la bienvenue.

Tous les détails sont en deuxième partie…

Pour profiter au mieux de l’atelier, il est vivement conseillé aux débutants complets de faire le tutoriel Vim avant de venir (vimtutor) ; on encourage les utilisateurs avancés qui le souhaitent à proposer une petite présentation rapide (~ 10 min) d’une fonctionnalité ou d’un plugin — un support n’est pas obligatoire, une présentation en direct depuis Vim est tout aussi efficace. Vous pouvez annoncer une présentation sur le framapad.

Traditionnellement, ces ateliers sont aussi l’occasion de découvrir des outils qui ne sont pas directement liés à Vim mais qui s’inscrivent dans la même philosophie : ergonomie, minimalisme, efficacité.

Donc rendez-vous ce samedi 28 mars, à partir de 16h, à la Maison Pour Tous (salle de danse) :
Maison Pour Tous - Salle des Rancy
249 rue Vendôme
69003 Lyon

Venez nombreux aux JDLL et à cette prochaine session.

Par ailleurs, pour vous tenir informés des prochaines sessions TupperVim sur Lyon, nous vous invitons à vous inscrire à la liste de diffusion tuppervim.

P.S. : Et comme on ne fait jamais trop de promotion pour un tel évènement, nous vous invitons également à jeter un œil au super programme des JDLL si ce n’est déjà fait.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

SecuredText : les SMS et MMS chiffrés sur Android, ce n'est pas fini !

Dimanche 22 Mars

Le 6 mars 2015, Open Whisper Systems annonçait que la version 2.7 de TextSecure ne supportera plus le chiffrement des SMS pourtant recommandé par l'EFF, TextSecure fait marche arrière. De nombreux utilisateurs se sont plaints de cette décision dont le raisonnement n'a pas fait unanimité, et un fork de TextSecure a été créé.

SecuredText était né !

SecuredText a deux objectifs :

  • maintenir le chiffrement des SMS/MMS ;
  • supprimer les dépendances aux services Google.

L'effet de bord du deuxième objectif est que les messages push ne sont plus disponibles dans SecuredText. Dans TextSecure, ceux-ci passent en effet par Google Cloud Messaging, ce qui n'est pas sans incidence sur la vie privée.

À long terme, SecuredText se veut être ce que TextSecure n'est plus : une application de SMS et rien d'autre. Il est évident que même en chiffrant ses SMS, les opérateurs — et potentiellement les États — ont accès aux méta-données des conversations (cf la dépêche sur TextSecure). En sachant cela, l'utilisateur est au courant des limites et il devrait sérieusement envisager un autre canal de communication s'il veut plus de confidentialité. SecuredText et TextSecure ne sont pas incompatibles, au contraire : SecuredText pour les SMS, TextSecure pour les discussion via Internet.

Pour le moment, les deux objectifs ci-dessus sont remplis. Il reste reste encore à nettoyer le code désormais encombré de nombreuses lignes inutiles. Toute aide est la bienvenue !

En outre, SecuredText va refaire son apparition dans F-Droid (TextSecure avait été supprimé à cause d'un conflit avec le développeur). L'application sera également disponible sur le Play Store.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Débat sur la propriété intellectuelle à Barbezieux-Saint-Hilaire (16) le 24 mars 2015

Dimanche 22 Mars

La propriété ("intellectuelle"), un droit « imprescriptible », « inviolable et sacré1 » ?
« La propriété ("intellectuelle"), c'est le vol2 » ?

Qu'est-ce que la propriété intellectuelle ? Qu'est-ce qu'elle engendre dans notre société ? Comment pouvons nous l’appréhender ? Qu'est-ce qu'elle signifie ?

Rencontre organisée par la médiathèque Ernest Labrousse, Culture en 4B et le Groupe Attac16 Barbezieux : quatre points de vue et un débat, mardi 24 mars 2015 à 18h, Médiathèque Ernest Labrousse à Barbezieux-Saint-Hilaire, avec

  • Romain Baudoin, compositeur-musicien
  • Stéphane Moulin, délégué régional de la SACEM
  • Loïc Corneaud, représentant l'association "Logiciels Libres et Linux de Cognac"
  • Yves Manguy, co-fondateur de la Confédération paysanne
  1. articles 2 et 17 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (1789) 

  2. Proudhon, Qu'est ce que la propriété ? Ou Recherche sur le principe du Droit et du Gouvernement 

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Repas du Libre à Toulouse

Dimanche 22 Mars

Le groupe d'utilisateurs et utilisatrices de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants et sympathisantes de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre. Ce repas est ouvert à toutes et à tous, amatrices et amateurs de l'esprit du Libre, débutantes et débutants ou technicien(ne)s chevronné(e)s.

Ce Qjelt aura lieu le mardi 31 mars 2015 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse. C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 18€. Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant la veille au soir est demandée.

Inscription demandée avant le lundi soir à l'adresse http://www.toulibre.org/qjelt.

Important : Il faut un minimun de 15 inscrits, dans le cas contraire nous serons dans l'obligation de reporter le Qjelt à une date ultérieure. Si cela se produisait les personnes inscrites seront prévenues le lundi soir.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Programmation Libre en avril/mai 2015 à Cognac

Samedi 21 Mars

L'association Logiciels Libres et Linux de Cognac, fait la promotion des Logiciels Libres depuis 2007. Dans ce cadre nous intervenons dans les écoles, dans des cycles de formation, ou directement auprès du grand public afin d'organiser des présentations. Nous proposons aussi des initiations diverses liées à l'utilisation des Logiciels sous Licence Libres et l'utilisation d'Internet Libre, comme:

  • Initiation à la bureautique
  • Installation et initiation à l'utilisation de GNU/Linux (Linux Mint, Mageia, Fedora, Ubuntu, …)
  • Initiation à l'utilisation d'Internet avec des outils libres

Dans le cadre de ces initiations et suite à plusieurs demandes, nous organisons en avril et mai des fins de semaines liées à la programmation. En effet le but des Logiciels Libres est de donner une autonomie illimitée aux utilisateurs. Cela peut donc passer par l'apprentissage de langages de programmation, pour les plus courageux, les passionnés ou les professionnels.

Le planning d'avril et début mai des initiations qui se dérouleront 27 rue du prieuré à Cognac (OpenStreetMap) :

  • samedi 4 avril 2015 de 14h00 à 16h30 : initiation à l'utilisation de Linux alternative à Microsoft Windows pour l'utilisation courante
  • samedi 11 avril 2015 de 14h00 à 18h00 : initiation à l'utilisation d'un terminal sous Linux
  • samedi 18 avril 2015 de 09h30 à 16h30 : créer sa page internet de A à Z. Une journée dédiée, à l'apprentissage du HTML, du PHP, afin de créer ces pages web. L 'après-midi sera en partie consacré, à comment utiliser un gestionnaire de contenu tel que Joomla ou Spip. L'objectif étant d'apprendre les bases pour créer son site Internet en toute autonomie.
  • dimanche 19 avril 2015 de 14h30 à 17h30 : comment installer mon propre serveur Venez avec votre ordinateur et nous vous le convertirons en serveur Web, en Cloud. Vous n'aurez plus à chercher d’hébergeur…
  • samedi 25 avril 2015 de 09h00 à 12h00 : initiation à la programmation et au câblage d'Arduino. Arduino ( http://www.arduino.cc/ ) est un micro contrôleur sous licence libre, permettant la création d'objet tel que des imprimantes, des robots, de la domotique ou un simple grille pain.
  • samedi 25 avril 2015 de 13h30 à 17h00 : initiation à la programmation avec le langage Python. Le langage Python est un langage de programmation simple, bien documenté et permettant de créer tout type de programme.
  • samedi 9 mai 2015 de 14H à 17H00 : Python pour utilisateur avancé

Dans le but de nous organiser le plus efficacement possible, la participation à ces journées est soumise à réservation. Il vous suffit de nous envoyer un mail de confirmation et vous serez inscrit, pour la ou les journées que vous aurez choisis. Dans le cadre de journée complète, vous pouvez vous inscrire seulement à une demi-journée.
Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à prendre contact avec nous ( contact@logicielslibrescognac.org )

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Petite histoire du Bourne Shell

Vendredi 20 Mars

Nos systèmes d'exploitations sont forgés par l'histoire. Ils se sont formés par stratifications d'inventions accumulées. Les idées de Ken Thomson, Steve Bourne, et Bill Joy - pour ne citer que les personnes dont il est question dans cette dépêche - sont fossilisées dans les sources des logiciels que nous utilisons aujourd'hui. Parce qu'un rappel historique nous permet de comprendre les raisons du fonctionnement actuel d'un logiciel, cette dépêche présente rapidement l'histoire du shell de Bourne.

Sommaire Thomson Shell Simple interpréteur

Le shell orignal d'UNIX a été créé par Ken Thomson. D'abord pensé comme simple interpréteur de commande, il n'avait aucune fonction de programmation : ni contrôle de flux (tels if et while), ni variables, ni fonctions.

Tubes

Il permettait néanmoins d'enchaîner les commandes par l'utilisation des tuyaux. La notion de filtre et sa symbolisation ont en effet été mises au point en 1972. Le Thomson Shell utilisait le même symbole (>) pour enchaîner les commandes que pour déporter la sortie vers un fichier :

com1 > com2 > com3 > outfile

Cette syntaxe était peu pratique, car il fallait mettre entre guillemets les commandes contenant des arguments, et parce que le shell ne pouvait distinguer entre un programme et un fichier. Enfin, pour écrire sur la sortie standard, il fallait le spécifier explicitement :

com1 > com2 > com3 >

C'est en 1973, pour la quatrième édition d'UNIX, que la syntaxe des tubes est repensée, et c'est le symbole ^ qui est utilisé pour les représenter.

Scripts

Le Thomson Shell permettait d'exécuter les commandes inscrites dans un fichier, et donc de créer des scripts rudimentaires.

Les premières commandes de contrôle de flux utilisables par le Thomson shell étaient en fait des commandes extérieures au shell : /bin/if et /bin/goto. C'est au milieu des années 70 que quelques commandes sont ajoutées au Thomson Shell pour en faire un langage de programmation. La possibilité d'utiliser des variables est aussi ajoutée, de sorte que le Thomson Shell devient véritablement programmable. Cette nouvelle version du Thomson Shell est parfois nommée PWB (Programmer's WorkBench) shell, ou Mashey Shell.

On peut trouver quelques exemples de scripts pour une version tardive du Thomson Shell.

Bourne Shell

Steve Bourne a commencé à travailler sur son shell vers 1975 ou 1976, mais ce n'est qu'en 1979 qu'il est officiellement introduit dans la septième édition d'UNIX. Les premières versions du Bourne Shell sont écrites dans une variante du C ressemblant à l'Algol (Algol like variant of C). En 1982, le bourne shell est ré-écrit en C Kernighan et Ritchie.

Chaînes de caractères et variables

Dans une longue interview de ComputerWorld, Bourne explique que pour simplifier la vie des usagers d'UNIX il fallait commencer par simplifier l'usage des chaînes de caractères. Avant le Bourne Shell, les variables sont des noms, et les chaînes de caractères sont repérées par leurs guillemets. Bourne propose l'inverse : il suffit de taper une chaîne de caractères pour qu'elle soit reconnue comme telle, et tout ce qui n'est pas une chaîne de caractères doit être identifié. Ainsi, l'usage du $ a été proposé pour reconnaître les variables. La possibilité d'exporter les variables dans l'environnement - et donc de créer des variables d'environnement - a été été introduite sur les systèmes UNIX avec la septième version du Bourne Shell. Enfin, ce n'est qu'à partir de 1981 que le caractère # peut être utilisé pour les commentaires.

Filtres

Si les shells en usage avant celui de Bourne permettaient d'utiliser les filtres, ils ne permettaient pas de créer des scripts qui fonctionnent eux-mêmes comme filtres, car l'entrée standard était le script lui-même. Cette limitation est levée par le Bourne Shell.

Dans le même esprit il introduit la substitution de commande : 'commande' permet d'utiliser le résultat de commande comme argument d'un script. C'est aussi avec le Bourne Shell que sont introduites les redirections >&, <&, <&- et >&. Il introduit enfin une syntaxe pour indiquer qu'un document suit (here document) :

<<-EOF Ceci est un document EOF

Cette ergonomie du Bourne Shell a été conservée par ses épigones jusqu'à aujourd'hui. Héritier du Thompson Shell, le traditionnel Bourne Shell se reconnaît néanmoins facilement au fait que le symbole ^ peut être utilisé comme remplacement du symbole | pour créer des tuyaux.

Performances

À la fin des années 70, tant le Bourne Shell que le Thomson Shell étaient présents et utilisés sur UNIX. Le Thomson Shell avait alors incorporé les idées de Bourne. Comme ils n'étaient pas compatibles entre-eux, la question s'est posée de savoir lequel des deux devait être le shell standard d'UNIX. C'est finalement le Bourne Shell qui a été choisi.

Si le Bourne Shell facilitait la création de scripts, cet avantage n'était que mineur suite aux évolutions du Thomson Shell. C'est plutôt les performances du shell de Bourne qui ont convaincu les utilisateurs d'UNIX. De fait, sur l'année de travail qu'a représenté l'écriture du Bourne Shell, six mois ont été consacrés à l'amélioration de ses performances.

L'édition de commandes

Le Bourne Shell, ne proposait pas d'historique, ni n'offrait la possibilité d'éditer une commande commencée. Ces fonctionnalités ont été introduites avec le C shell de Bill Joy, qui travaillait alors à l'université de Berkeley. La possibilité d'éditer une commande en mode vi ou emacs a ensuite été portée sur le Bourne Shell.

Évolutions

Bourne cesse d'améliorer son Shell en 1983 après y avoir introduit les fonctions. Dans l'interview de ComputerWorld, il explique que :

« Aucun langage ne peut résoudre tous les problèmes du monde de la programmation, ainsi, il en reste au point où vous le conservez simple et raisonnablement élégant, ou alors vous continuez sans cesse à ajouter des trucs. […] J'ai donc décidé que le shell avait atteint ses limites à l'intérieur des contraintes structurelles qui sont les siennes. »

« Any one language cannot solve all the problems in the programming world and so it gets to the point where you either keep it simple and reasonably elegant, or you keep adding stuff. [….] So I decided that the shell had reached its limits within the design constraints that it originally had. »

Le Bourne shell a donc peu évolué depuis, il a néanmoins été adapté aux normes POSIX. Comme ce shell a inspiré ceux d'aujourd'hui, il est possible qu'il puisse toujours exécuter certains scripts créés pour d'autres shell.

Heirloom Bourne Shell

Pour le Projet Heirloom, Gunnar Ritter a converti le code source du bourne shell à la norme ANSI du C. Cette version ne supporte pas la norme POSIX-2, car cela allait à l'encontre de certaines caractéristiques originales du shell. Cultivant une certaine nostalgie, Gunnar Ritter trouve des raisons d'utiliser le shell de Bourne :

« Bien sur, il lui manque quelques caractéristiques plaisantes telles que l'historique des commandes, la complétion de la ligne de commande, etc. Mais travailler avec ces particularités tend à distraire l'attention de l'utilisateur. Après une phase de familiarisation, l'utilisation du Bourne Shell peut conduire à un style de travail plus tempéré et concentré. Essayez-le. Sérieusement. »

« Of course, it lacks fancy features such as a command history, command line completion, etc. But working with these features tends to distract the user's attention. After a familiarization phase, use of the Bourne shell can lead to a more even-tempered, concentrated working style. Give it a try. Seriously. »

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Install Party GNU/Linux le 28 mars 2015 à Marseille

Vendredi 20 Mars

L'association CercLL (CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install Party GNU/Linux le samedi 28 Mars 2015 de 14h30 à 19h30 dans la salle de la Fabulerie au 4 rue de la bibliothèque, 13001 Marseille.

Vous avez envie de découvrir un système d'exploitation libre, simple d'utilisation, stable, rapide, sécurisé. Une nouvelle façon d'utiliser votre ordinateur.

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes GNU/Linux.

Venez avec votre ordinateur nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de logiciels libres et gratuit pour une utilisation quotidienne.

Au programme :

  • découverte de l'univers des logiciels libres ;
  • installation d'un environnement GNU/Linux, ainsi que les meilleurs des logiciels libres.

Ouvert à tous, accessible aux débutant-e-s, une participation de 2 euros est demandée.

L'adhésion à l'association est de 20 euros (annuelle).

Plan d'accès : http://www.openstreetmap.org/node/2118530202#map=19/43.29531/5.38390

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Pages