Fête de l'Internet : public intéressé, mais pas très nombreux

Comme nous l'avions annoncé plus tôt, Linux Azur a été sollicité pour animer la Fête de l'Internet à Antibes ce 14 mai 2008 durant tout l'après midi. Jean Max Reymond a ouvert le bal en présentant le navigateur Firefox et certaines de ses extensions bien utiles pour améliorer son expérience de "web surfing". Ensuite, Philippe Lhardy pris la parole pour présenter les logiciels libres, GNU/Linux et l'eeePc équipé de ce système d'exploitation, pour arriver à présenter les atouts des logiciels libres pour l'utilisation d'Internet. En parallèle, je tenais un stand d'information sur l'association afin de répondre aux questions sortant un peu du sujet traité dans les conférences/démonstrations.

Malgré l'encart dans le Nice Matin du jour sur l'événement et l'affichage fait par le service Jeunesse et Loisir de la Ville d'Antibes, relativement peu de personnes ont fait le déplacement pour assister aux présentations. Néanmoins, le public fut attentif et participatif en posant bon nombre de questions aux conférenciers, le tout dans une ambiance conviviale. Les visites sur le stand Linux Azur furent aussi l'occasion de prendre des renseignements sur les activités de l'association, avec un intérêt tout particulier pour les cours destinés aux débutants.

Les médias sont venus pour couvrir l'événement et en apprendre un peu plus sur les logiciels libres et GNU/Linux. L'intérêt manifesté pour ces sujets témoigne d'une prise de conscience que les choses bougent dans ce domaine et qu'il est important d'en informer la population. La lutte pour la défense des libertés des utilisateurs est en train de passer d'ombre à lumière sur la côte d'Azur. Espérons que ce n'est que le début.

Quoi qu'il en soit, rendez-vous est déjà pris en 2009 avec la Ville d'Antibes pour la prochaine édition de la Fête de l'Internet qui devrait avoir une ampleur bien plus importante, tant au niveau des activités qui seront proposées que du nombre de visiteurs attendus.

Flow

Un article dans Nice Matin, édition d'Antibes (Article de Laurent Quilici et photo de Philippe Lambert)

Article dans le magazine d'Antibes